Le marchand de sable de Gaïa Alexia

Le Marchand de Sable #2

Résumé : Mane, alias le Marchand de sable, a fait voler en éclats toutes les certitudes de Nola. Passant des rêves à la réalité, l’homme qui hantait ses cauchemars lui a révélé l’existence d’un monde peuplé de dieux aux pouvoirs incroyables. Un monde dans lequel elle aurait été la déesse de la nuit et lui celui de la lune. Un monde où ils se seraient aimés avant qu’elle ne le trahisse…

Alors qu’ils succombent de nouveau et que Mane choisit d’oublier sa haine, il pourrait voir ses espoirs se briser et son coeur avec. Sera-t-il suffisamment fort pour supporter les nouvelles épreuves ou laissera-t-il son âme s’obscurcir davantage ?

Et si derrière l’histoire d’amour de Mane et Nola se cachait des enjeux qui les dépassent ?

Avis : Voilà une série que j’étais curieuse de retrouver ! L’auteure a des idées très intéressantes et j’étais impatiente de voir ce qu’elle allait nous proposer.

Nous retrouvons tous les personnages avec plaisir, mais on a enfin toutes les réponses à nos questions et j’avoue que j’avais hâte de tout comprendre ! L’ensemble était vraiment intéressant. En plus, Nola fait de plus en plus face à ses nouveaux pouvoirs tout en essayant de les maitriser, mais sa relation avec Mane reste tumultueuse.

D’ailleurs, de ce côté, j’ai trouvé un peu étrange les changements d’humeurs de Mane et c’est parfois un peu énervant, à passer de je t’aime à je te déteste et je n’ai pas forcément compris les extrêmes. Ceci mis à part, c’était sympa de suivre l’histoire, de voir ce que cachaient tous les évènements et ça donne aussi envie d’avoir d’autres romans sur les autres personnages.

Je n’ai pas été aussi emportée que par le premier tome, mais j’ai passé un bon moment avec l’ensemble !

5 thoughts on “Le marchand de sable de Gaïa Alexia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.