Tout Feu tout Flamme de Kristen Callihan

 
Les Ténèbres de Londres, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) :

Londres,1881

Une fois que les flammes se furent répandues…

Miranda Ellis est une jeune femme tourmentée. En proie depuis sa naissance à un étrange et immense pouvoir, elle a passé toute sa vie à essayer de garder le contrôle de ses dons exceptionnels. Cependant, une erreur innocente mais tout aussi irréversible a décimé la fortune de sa famille et elle est à présent forcée à se marier au noble le plus infâme de Londres.
Ils bruleront pour l’éternité…
Lord Benjamin Archer n’est pas un homme ordinaire. Condamné à cacher son visage défiguré derrière un masque, Archer sait bien qu’il est égoïste pour lui de prendre Miranda en tant que fiancée. Néanmoins, il ne peut pas s’empêcher d’être attiré par cette beauté à la chevelure de feu dont le toucher lui fait ressentir une passion qu’il n’a jamais ressenti. Quand Archer est accusé d’une série d’épouvantables meurtres, il cède à sa nature bestiale, nature qu’il a tant combattu pour se cacher aux yeux du monde. Mais la malédiction qui le poursuit ne peut être oubliée. Maintenant, pour sauver son âme, Miranda va devoir entrer dans un monde de magie noire et de sombres intrigues. Elle seule peut voir l’homme caché derrière le masque.
Avis de Melliane : La couverture de ce livre m’a tout de suite attirée et j’étais alors bien curieuse d’en connaitre son contenu. Je dois dire que je suis vraiment difficile en romance paranormale depuis quelque temps, j’avais donc quand même un peu peur de me lancer dans ce roman. Mais finalement j’ai vraiment bien fait de tenter l’aventure car j’ai beaucoup apprécié toute l’histoire.Après lecture du premier chapitre j’ai cru m’être lancée dans une de ces romances paranormales où les héros tombent amoureux au premier regard et où l’intrigue est délaissée en second plan, mais contre toute attente je m’étais bien trompée. En effet, j’ai été tout de suite très intriguée par Lord Archer, cet homme que tout le monde redoute et qui ne sort jamais sans un masque. On essaie de percer ses secrets tout au long de l’histoire à l’aide de Miranda, sa toute jeu

ne fiancée.J’ai toujours été attirée par les livres se passant durant cette période. Il est, je pense, très souvent intéressant de découvrir une nouvelle époque et surtout devoir comment les personnages y évoluent. J’ai tout de suite beaucoup aimé Miranda, qui loin d’être comme toutes les autres femmes, impose ses choix et ses volontés comme nulle autre. Forte, déterminée, belle mais aussi grande gueule, Miranda est une personne qu’on ne peut qu’apprécier dans

ce monde où les hommes font loi. Et quand son nouveau mari décide de ne pas se dévoiler entièrement à elle, il ne lui en faut pas plus pour commencer à enquêter. Mais quand en plus, Archer est accusé de meurtre, elle est bien décidée à trouver le coupable pour l’innocenter bien que son mari ne soit pas aussi enthousiaste qu’elle quant à son implication dans tout cela.On se retrouve donc embarqué dans une enquête mêlant complot, amour, traitrise et qui nous portera tout a

u long du livre. J’avoue m’être longtemps demandée qui pouvait être le coupable de tous ces meurtres et j’ai été bien surprise quand on apprend enfin son identité, mais il est aussi vrai que finalement tout cela était très logique.Kristen Callihan a réussi le challenge de créer une histoire complexe mettant en avant un couple comme nul autre, ajoutant quelques notions égyptiennes, chose que je ne m’attendais pas du tout à découvrir et m’a plaisamment surprise.

Ce premier opus était donc une lecture agréable et je lirais avec curiosité le second tome.
Avis d’Inessa : Cela faisait un bon moment que je n’avais pas lu de romance paranormale. J’avais décidé de faire une pause car depuis quelques temps, je commençais à me lasser de ce genre. Alors je dois avouer que j’ai été très agréablement surprise par Firelight. C’est une romance paranormale de très bonne qualité et qui plus est, originale, tout ce dont j’avais besoin pour renouer avec le genre.
L’action se déroule à Londres, au 19e siècle, en pleine époque victorienne. Miranda Ellis n’est pas une jeune femme comme les autres : elle possède un don qu’elle peine parfois à maîtriser et qui lui a d’ailleurs déjà valu quelques ennuis. Suite à la faillite de son père elle s’est retrouvée obligée de voler les autres et jouer les pickpockets pour pouvoir survivre. Un beau jour, son père lui propose d’épouser Lord Benjamin Archer, l’un des nobles les plus riches du Royaume mais aussi le plus excentrique car ce dernier sort toujours masqué. Impossible de voir son visage. Qui plus est, d’infâmes rumeurs circulent à son sujet en ville. L’annonce de ce mariage ne l’enchante guère au début mais très vite, elle se rend compte qu’elle n’a pas vraiment le choix, que cette union constitue non seulement pour elle le meilleur moyen de se libérer de l’autorité paternelle et de ne plus voler mais aussi, d’en apprendre un peu plus sur Lord Archer car elle se sent à la fois fascinée et intriguée par l’étrange homme masqué.

Alors, que dire ? C’est assez mystérieux dans l’ensemble. L’auteure a réussi avec brio à faire un savant mélange de romance historique et de paranormal le tout sur fond d’enquête policière. On a une jeune femme qui possède un bien étrange pouvoir, un homme au physique assez imposant, musclé mais qui se cache constamment derrière un masque, puis des meurtres. Tout de suite on se demande pourquoi Archer ne quitte jamais cet horrible masque. Que lui est-il arrivé ? C’est un homme secret et très intriguant, on se pose plein de questions sur lui, sur son passé ainsi que sur cet étrange club auquel il est membre. Ce que j’ai particulièrement apprécié avec ce livre c’est qu’on ne sait pas d’entrée de jeu dans quoi on met les pieds ni à quoi on a affaire. En effet, il faut avoir lu les ¾ du roman pour que le voile soit enfin levé sur tous les mystères qui entourent Lord Archer et ses vieux acolytes !

S’agissant des personnages en eux-mêmes, j’ai beaucoup aimé Miranda : c’est une héroïne forte, qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds dans un monde où ce sont les hommes qui décident de tout. Lorsque des meurtres atroces surviennent et que son époux en devient le principal suspect, elle décide de mener sa propre enquête, déterminée à comprendre ce qu’il se passe et à innocenter son mari. Cela l’amène bien évidemment à vouloir découvrir ce qu’il lui cache. J’avoue qu’en ce qui concerne le secret d’Archer, j’ai été surprise. Je ne m’attendais pas du tout à ça ! L’auteure a fait dans l’originalité et j’ai trouvé cela très réussi. On aurait peut être aimé en savoir davantage sur l’origine des pouvoirs de Miranda. Certaines questions la concernant restent sans réponses. Quant au personnage de Lord McKinnon, il m’a aussi beaucoup intriguée.

Pour ce qui est de l’enquête policière, je dois dire que là encore j’ai été surprise par l’identité du coupable. Pourtant les indices étaient là mais j’étais tellement obnubilée par le secret d’Archer et sa relation avec Miranda que du coup je n’ai pas fait attention. Il y a pas mal de suspense, et les références à la mythologie égyptienne étaient très intéressantes également.

Au final, j’ai adoré ce roman ! J’attends le tome 2 avec impatience pour pouvoir plonger à nouveau dans cet univers fascinant et très victorien.

8 thoughts on “Tout Feu tout Flamme de Kristen Callihan

    • si tu le tentes j’espere que ça te plaira autant! C’était vraiment un très bon premier tome. j’adore aussi cette époque c’est toujours tellement interessant à suivre.

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre ! C’est la première fois que j’en entends parler (oui, avec mille ans de retard, c’est tout moi ça !).
    Le résumé et vos avis m’ont vraiment donné envie de le lire ! Direction mes envies !
    Merci pour cette découverte 🙂
    J’ai une petite question, ça remonte à loin maintenant je sais, mais vous l’avez lu en VO ? Si oui, est-ce qu’il est facile (ou pas trop dur) à lire en anglais ? J’ai un bon niveau en anglais mais bon ….

    PS : c’est vrai que la couverture est vraiment très belle !

    • Non ça a été lu en VO. J’ai d’ailleurs un épreuve du 5, je suis curieuse de m’y plonger dedans. Ce n’est pas très populaire parce qu’il est sorti chez ADA du coup je pense que c’est un peu plus compliqué à avoir ou alors en ebook. Mais sinon de ce que je me rappelle des autres non ça va, ça allait l’anglais. Il y a quelques auteurs qui ont un style assez délicat mais celui ci n’est pas problématique.

      Oui les couvertures sont sublimes et celle du 2 encore plus. ADA a gardé les mêmes.

      • Je les ai trouvé sur Amazon en français, pas cher. J’essaierais de voir si je les trouve en VO, ça me fera travailler mon anglais comme ça. Je préfère les versions papiers que les ebooks 🙂
        En tout cas merci pour l’information.
        Oui, pour une fois qu’une maison d’édition française ne change pas les couvertures ! Ça fait plaisir (comme les couvertures de la série Divergent en français qui sont nulles comparées à celles américaines !).

Répondre à Melliane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *