Interview de l’auteur E.S Moore pour sa série Kat Redding

Nous sommes très heureuses aujourd’hui de pouvoir accueillir sur le blog E.S Moore, l’auteur de la série Urban Fantasy : Kat Redding. Le deuxième tome Tainted Night, Tainted Blood sort aux Etats-Unis le 3 Juillet. Si vous voulez lire un avis du premier tome, vous pouvez le retrouver ici. Nous aimerions aussi remercier E.S Moore pour avoir répondu à toutes nos questions, c’était une interview très intéressante.

—————
Q : Pouvez-vous vous introduire en quelques mots ?
A : Je suis un auteur assez ennuyeux qui passe sont temps à la maison. Je suis aussi plutôt timide bien que je veuille interagir avec d’autres auteurs, lecteurs et bloggeurs. J’ai écrit To Walk the Night, le premier tome de la série Kat Redding et j’espère en écrire plusieurs, plusieurs autres. 
Q : Combien de livres comptez-vous écrire pour cette série ?
A : Cela dépend. Si la série marche, cela peut continuer pendant un moment. Je ne pense pas que j’aimerais aller jusqu’à vingt tomes, mais peut-être une dizaine. Cependant, si je commence à manquer d’idées, je pense que j’arrêterais avant de ruiner la série en me répétant et en ajoutant des éléments juste pour avoir plus de livres. Je pense que pour au minimum dire tout ce que je veux dans mon histoire, il me faudrait sept tomes. J’espère juste pouvoir aller aussi loin.
Q: N’est-il pas difficile de trouver votre place dans un univers où la plupart des auteurs de fantaisie urbaine sont des femmes ?
A : Je ne pense pas trop à ça. J’aime à penser que la plupart des gens regardent au-delà du genre de l’auteur et lisent juste les livres sans y faire attention. Je n’ai jamais été quelqu’un qui se soucie de cela, mais je sais que certains le font. Je n’y peux rien, mais j’espère pouvoir arranger cela quand j’aurai la chance de rencontrer les lecteurs face à face.
Q : Comment en êtes-vous venu à écrire des livres de fantaisie urbaine ? Y a-t-il un autre genre qui vous attire ?
A : J’ai lu les Dossiers de Dresden de Jim Butcher et j’ai adoré, j’ai alors pensé « Pourquoi pas ? » J’ai décidé de tenter la fantaisie Urbaine, comme de toute façon je n’avais pas trop de chance avec le reste et que c’est venu tout naturellement pour moi, alors j’y suis resté. J’aimerais éventuellement écrire une série horreur qui n’est pas connectée à celle-ci mais qui se passerait dans le même monde, un peu ce qu’a fait Stephen King dans plusieurs de ses livres où des personnages connaissent des événements qui se sont passés dans d’autres livres, bien qu’ils n’aient présentement pas connu les personnes impliqués. Cela ne me gênerait pas non plus de me lancer dans de l’épic fantasy et dans des livres de mystères. Peut-être que je ferai tout cela !
Q : Comment en êtes vous venu à écrire au sujet d’une femme en tant que personnage principal à l’inverse d’un homme ?
A : J’ai écrit une autre série de fantaisie urbaine mettant en scène un homme qui était plutôt calme. J’ai décidé d’écrire une autre série au cas où celle-ci ne marcherait pas (ça a été le cas) et je voulais que le personnage et sa voix soient totalement différents. C’est à ce moment que l’idée de Kat m’est tombée dessus, je n’essayais pas d’avoir un personnage féminin – juste quelque chose de différent. J’ai eu un de ces moments où la scène se déroule dans votre tête et le chemin m’a mené à une femme, alors j’y suis allé. Je n’ai jamais pensé la remplacer par un personnage masculin, parce que dans ma tête, c’était cette femme forte et imparfaite. Si j’avais décidé de la changer seulement parce que j’avais peur de mal l’écrire, alors l’histoire n’aurait pas marché comme je ne lui faisais pas assez confiance.
Q : Vos personnages sont-ils inspirés de personnes que vous connaissez ?
A : Parfois. Ethan possède beaucoup de mes qualités. Mikael est plutôt une combinaison de deux Suédois que j’ai rencontré sur un jeu en ligne (oui je suis un geek !). Donc il peut toujours y avoir des petites choses de personnes que je connais qui apparaissent, mais autrement, les personnages sont originaux. Quand il  y a des éléments par rapport aux personnes que je connais, c’est surtout un hommage, comme pour Mikael.
Q : Un personnage a-t-il été plus compliqué à écrire qu’un autre ?
A : La plupart du temps les personnages secondaires sont plus difficiles à écrire que les principaux. Si quelqu’un est crée seulement pour apparaitre et mourir, ou se retrouver dans un livre et non dans un autre, j’ai parfois l’impression de devoir les faire aussi uniques que je le peux. Les personnages principaux, pour moi, viennent avant l’histoire, je peux donc les visualiser avant même des les coucher sur le papier, ce qui les rend plus facile à écrire.
Q : A-t-il été difficile d’écrire le premier tome ? Combien de temps cela a-t-il pris ? Est-ce devenu plus facile avec le second ?
A : Avec surprise, il n’a pas été difficile d’écrire le premier tome, bien que je ne fusse pas bien sûr de pouvoir le finir. Une part de moi-même ressentait cela car j’écrivais sur quelqu’un tellement différent de moi, que cela ne pouvait pas marcher. A la fin, je pense que finalement ça a été.
Cela m’a pris 15 mois pour écrire To Walk the Night, mais c’est surtout parce que je l’ai arrêté assez tôt et abandonné pour quelques mois. J’y suis revenu après, et ça m’a pris deux mois pour écrire le brouillon. Le second tome m’a pris quelque chose comme quatre mois du premier mot au dernier changement. J’ai lutté pour avoir une intrigue parce qu’honnêtement je ne pensais pas que la série marcherait. Je veux dire un homme écrivant sur une héroïne… ça ne pouvait pas marcher ! Je suis cependant content de la finalité.
Q : Qui est votre personnage préféré dans la série ?
A : C’est difficile à dire. Je pense que c’est Ethan parce qu’il est plus comme moi que tous les autres.
Q : Avez-vous déjà d’autres projets pour une future série ? Ou est-ce top secret ?
A : C’est le cas et pour le moment c’est mon secret. Je dirais que c’est une fantaisie urbaine, mais c’est aussi totalement différent que la série de Kat. J’espère vraiment que ça verra le jour.
Q : Pouvez vous nous dire un petit quelque chose au sujet du second tome ?
A : Kat se fait battre assez durement, que ce soit au niveau mental ou physique ! Je pense qu’elle commence à grandir et comprend que ses actions peuvent avoir des conséquences sur les autres … et sur elle.
Q : Avez-vous besoin de faire beaucoup de recherches pour vos livres ?
A : Cela dépend, vraiment. J’essaie d’écrire ce sur quoi je suis confortable, mais il y a des choses qui requièrent un peu de recherches. Je ne suis pas une personne proche des armes, donc pour la série de Kat, j’ai du faire un peu de recherches pour ça et j’espère que je ne me suis pas trop trompé. Il en a été de même pour les motos. Mais à part cela, j’essaie de composer avec les choses que je connais.
Q : Avez-vous un auteur favori ? Un livre favori ?
A : J’apprécie beaucoup tous les livres de Stephen King. Pour moi, The Stand est le livre qui sort vraiment du lot.
Q : Quel est votre endroit préféré pour écrire ?
A : A la maison, sur mon bureau. J’ai essayé d’écrire partout dans la maison, mais je ne me sens jamais aussi confortable que sur mon bureau. Je ne sais pas si je pourrais écrire autre part à présent.
Q : Parce que je suis curieuse : Etes-vous déjà venu en France ?
A : Non ! Jamais quitté le pays en fait. Je n’ai quasiment jamais été en dehors de l’état de l’Ohio ! Je pense qu’il faudrait que je commence à regarder pour voyager un peu plus.
—————
Encore un grand merci à E.S Moore. Si vous voulez en apprendre plus sur la série vous pouvez vous rendre sur le site web de l’auteur : http://www.esmoore.net/

5 thoughts on “Interview de l’auteur E.S Moore pour sa série Kat Redding

    • lol je trouvais intéressant le fait qu’un homme écrive sur une héroïne. Son premier tome n’est pas sorti depuis longtemps non plus, mais j’avoue que je suis curieuse de voir ce que donnera le second.

  1. Super interview! C’est vraiment intéressant de lire le point de vue de l’auteur sur sa création.
    J’avais déjà repéré le premier tome depuis sa sortie sur divers blogs mais les avis en demi-teinte m’ont un peu refroidie. Pour une fois, je vais être raisonnable et attendre de lire les avis sur le tome 2 (le tien par exemple! 😉 ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.