The Last Word de Lisa Lutz (VO)

Les Spellmans, Tome 6

Résumé (traduction personnelle) : Isabel Spellman a l’habitude d’être suivie, extorquée, et questionnée – ce sont les risques professionnels de la firme familiale, Spellman Investigations. Sa petite sœur, Rae, a une fois à suivi Izzy pendant des semaines pour découvrir l’identité de son petit ami. Sa mère, Olivia, a déjà fait chanter Izzy avec des photos de son bal de promo de 1994. Il pourrait sembler que les Spellmans se calment après avoir licencié Izzy pour avoir violé la confidentialité d’un client, mais Izzy a organisé une prise de contrôle hostile de la société. Elle aurait dû savoir mieux que de penser qu’elle pourrait mettre ces manigances derrière elle.

Dans In the Last Word, les ennuis d’Izzy ne font que commencer. Après sa prise de contrôle hostile de Spellman Investigations, les parents d’Izzy sont simplement en grève. Sa sœur, Rae, revient dans l’entreprise familiale avec des motivations douteuses. Ses autres employés semblent faire face à des troubles de l’anxiété, et elle n’a aucune idée de la façon de payer les factures. Cependant, sa pire menace vient de quelqu’un qui n’est pas un de ses proches. Après avoir juste repris la compagnie, Izzy est accusée d’avoir détourné les fonds d’un ancien client, le ridiculement riche M. Slayter, atteint de la maladie d’Alzheimer, ce qu’Izzy et lui essaient de garder secret. Non seulement l’entreprise et la réputation de Slayter sont sur le devant de la scène, mais si Izzy est inculpée pour détournement de fonds, elle va tout perdre, son entreprise, sa licence, et les moyens de subsistance de sa famille. Est-ce la fin d’Izzy Spellman, PI ? La réponse fait du Dernier Mot, haut la main, le livre le plus passionnant des best-sellers, série nominée.

Avis : Comme j’attendais avec impatience la sortie de ce nouveau tome ! Il faut dire que c’est toujours le cas pour chacun des livres de cette série. En effet Lisa Lutz est un auteur des plus formidables en matière de Mystery Thriller/Comédie. Dans ce type de livres j’ai deux auteurs que j’adore, et Lisa Lutz est définitivement l’une d’elles. Izzy et sa famille déjantée sont toujours un vrai régal à suivre et on ne s’ennuie jamais une seule seconde !

J’avoue que la première chose qui m’est venu à l’esprit en commençant ce livre c’est mon grand espoir de retour à une relation entre Izzy et Henry. Bon il faut dire qu’après quelques pages on comprend que notre espoir est voué à l’échec. Complètement et définitivement. J’étais vraiment triste par ce fait, pour moi ces deux personnages étaient vraiment faits l’un pour l’autre et je crois qu’il me faudra encore pas mal de temps avant d’accepter le fait qu’il faudra quelqu’un d’autre pour notre héroïne. Mais laissons ça de côté un instant.

Notre héroïne a repris l’affaire familiale et compte bien le faire marcher comme elle le souhaite. Oui, n’est-elle pas la propriétaire ? N’a-t-elle pas le droit d’exiger ce qu’elle veut ? Le pouvoir lui monte vite à la tête et déjà que ses parents n’étaient pas très content de ce changement, ils vont carrément se mettre en grève. Venir travailler à des heures indues ? C’est fait, venir habillés en pyjama ? Fait ! Tout faire pour compliquer la vie et le travail d’Izzy ? Fait et refait ! C’était vraiment amusant de voir tout ce qu’ils pouvaient lui faire subir afin qu’elle capitule et comprenne que ce qu’elle a fait n’était pas de bon goût. Mais encore faut-il qu’elle le comprenne vraiment. En plus de cela, j’ai été agréablement surprise de voir tout au long du roman Slayter, le nouveau grand patron d’Izzy. Il va arriver à lui faire faire ce que la plupart des gens ne sont jamais parvenu à faire, comme du jogging. Oui et on peut dire que ça ne lui plait pas mais alors pas du tout. Elle est devenue très proche de cet homme qui voit en elle sa confidente, mais sa maladie se révélant, il est de plus en plus difficile de garder le secret. D’autant plus quand quelqu’un tente de saboter tout ce qu’ils ont fait jusqu’à présent, discréditant ce grand dirigeant et accusant Izzy de lui voler des fonds. Oui bien sûr, elle a déjà commis des petits délits mais c’est beaucoup plus gros cette fois et elle pourrait bien tout perdre, surtout avec des employés qui font tout pour l’ignorer. Notre jeune détective se doit de trouver le coupable avant de se faire inculper de quelque chose qu’elle n’a pas fait. Et sans avoir besoin de plus à penser, Rae est de retour, voulant retravailler dans l’entreprise avec une position assez spéciale. Et David et Maggie essaient de leur mieux de déprogrammer Sidney, après un gros lavage de cerveau fait par sa grand-mère. Enfin vous l’aurez compris, pas de quoi s’ennuyer et énormément de choses en perspective, de quoi nous garder en haleine tout au long du roman.

J’étais vraiment curieuse de voir ou Lisa Lutz voulait nous emmener cette fois ci et je dois dire que je ne suis pas déçue du voyage. C’est encore une fois un très très bon roman et j’espère qu’il y en aura encore d’autres. Si vous ne connaissez pas la série, je ne peux que vous la recommander, vous ne serez sûrement pas déçu. Famille déjantée, affaires explosives et nombreuses catastrophes sont au rendez-vous. Bien sûr, tout n’est pas rose et il y aura de jolis moments d’émotions qui sont très bien écrits et qui m’ont surprise. De quoi ajouter de nouveaux très bons moments. Enfin vous l’aurez compris, un sixième très bon tome même si je n’ai pas eu exactement tout ce que je voulais, mais n’est-ce pas ce qui arrive toujours dans la vie ? Une série à découvrir !!!

4

mellianefini

7 thoughts on “The Last Word de Lisa Lutz (VO)

    • Ils sont assez longs à sortir et comme ils viennent d’en sortir un il y a peu, je pense qu’il faudra encore attendre un peu. C’est pour ça que je suis passé à l’anglais, il fallait attendre trop longtemps entre chaque tome….

Répondre à Ninon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.