The Waking Engine de David Edison (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Bienvenue à City Unspoken, où les dieux et les mortels viennent mourir.

Contrairement à la croyance populaire, la mort n’est pas la fin, ni un passage pour certains dans un au-delà transcendant. Ceux qui meurent, à peine éveillés, se retrouvent dans l’un des milliers de mondes, où ils sont condamnés à vivre jusqu’à ce qu’ils meurent de nouveau, et se réveillent dans un nouvel endroit. Tous sont nés une seule fois, mais peuvent mourir de nombreuses fois… jusqu’à ce qu’ils arrivent enfin à City Unspoken, où la porte d’entrée de la vraie mort peut être trouvée.

Les voyageurs et les pèlerins sont attirés par la ville, qui abrite aristocrates meurtriers, dieux et déesses déguisés, une princesse fée sadique, des prostituées et des reines immortelles, un ange en captivité, les gangs sauvages des Garçons de la Mort et des Filles Charnelles . . . et un New Yorker très confus.

Venu de Manhattan, Cooper se trouve dans une ville qui n’est pas ce qu’elle était autrefois. Le portail de la vraie mort est en train de tomber, de sorte que la ville est de plus envahie par les mourants, qui errent dans les rues et ruelles byzantines… et une folie menace de se propager et d’engloutir l’ensemble de cet univers.

Avis : Je dois dire que j’ai été complètement attirée par le résumé quand je l’ai lu. Le livre est catégorisé en tant que science-fiction et c’est vrai que c’est un genre particulier, aussi j’étais un peu anxieuse de ne pas arriver à accrocher. Mais avec un résumé pareil, je ne pouvais pas le laisser passer et je dois dire que ça a été une très jolie découverte. Mais pour moi ce roman n’est pas vraiment de la science-fiction mais plutôt un mélange de plusieurs genres qui nous permet d’avoir une histoire complètement originale. Un mix de fantasy, science-fiction, urban fantasy mais c’est en réalité un livre qui a un genre propre ou en tout cas c’est ce que je pense.

Cooper est un jeune homme comme les autres  qui se retrouve un jour dans un endroit dont il ne connait rien. Mas en plus de cela, il semble que cet endroit ne soit pas son monde et que son existence toute entière est bien plus que ce qu’il aurait pu penser. Complètement perdu, il va être abandonné par la seule personne qui le retrouve. Errant dans cette ville hors du commun, il va découvrir que la mort n’a pas la même connotation que dans son monde. En effet, une personne ne peut naître qu’une seule fois mais peut mourir et revenir à un âge de sa vie pour recommencer une autre existence. Aussi, la mort est devenue un commerce et bien plus encore. Mais certains sont las de tout ça et c’est la raison pour laquelle des gens de mondes complètement différents viennent à City Unspoken, où ils espèrent mourir véritablement. Un grand nombre de personnages complètement surréalistes coexistent : D’anciennes reines mortes telles que Cléopâtre, des déesses, des anges, des humains, et des personnages qu’il faut découvrir pour comprendre ce qu’ils sont. Et là dans cet endroit qu’il ne comprend pas, qu’il ne connait pas, dont les règles sont si différentes de celles sur terre, il va errer et essayer de comprendre ce qu’il fait là… le seul homme qui est né mais jamais encore mort et qui semble déplacé dans cet endroit. Un homme qui semble d’ailleurs intéresser un grand nombre de protagonistes, mais il reste à en comprendre exactement la raison.

J’avoue que j’ai été vraiment intriguée par tout ce qu’il se passait mais tout d’abord par ce magnifique monde. Je crois que ce livre vaut largement le coup uniquement pour ça, c’est vraiment fantastique de voir le travail que l’auteur a réussi à réaliser. Cette ville est complètement unique et c’est fascinant d’en découvrir les détails et j’avoue que pour ça j’ai été vraiment conquise. Mais ce n’est pas tout car même les personnages sont toujours plus que ce qu’ils semblent être, certains plus tordus que d’autres mais si complexes. Mais je les ai tous adoré pour différentes manières. Après c’est vrai que tout est fait d’une façon assez particulière et on suit à la suite différents personnages et certains apparaissent plus tard que d’autres et même s’ils se rencontrent à un moment ou un autre parfois c’est un peu compliqué de comprendre ce qu’il se passe mais en même temps ça nous rend très curieux je trouve. Après je pense que comme tout le monde j’ai tout de suite préféré suivre certains personnages plutôt que d’autres et c’est vrai que j’étais toujours impatiente de revenir vers Cooper ou vers Asher. Parce que c’est vrai que pour Cooper, on essaie de comprendre ce qu’il vient faire là, ce qu’est réellement le but de la personne qui l’a planté là et ce qu’il pourrait y faire. Il découvrira d’ailleurs énormément de choses par rapport à tout cela et deviendra une personne vraiment différente et il changera la vie de nombreuses personnes.

Je ne vais pas aller plus loin, mais je pense que vous avez compris que ce livre est une jolie surprise. Un mélange très original qu’il est agréable de lire. De très belles idées sont réunies ici.

4

mellianefini

7 thoughts on “The Waking Engine de David Edison (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.