American Craftsmen de Tom Doyle (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Dans une Amérique moderne, deux soldats se fraient un chemin à travers les héritages magiques de Poe et de Hawthorne pour détruire un éternel mal – s’ils ne s’entretuent pas en premier.

Dale Morton, capitaine dans l’US Army, est un soldat magicien – un « craftsman « . Après une mission black-ops qui a mal tourné, Dale est maudit par un sorcier persan et hanté par ses bons et mauvais ancêtres. Le major Michael Endicott, un craftsman puritain, trouve des preuves horribles que les mauvais Mortons, anciennement dirigés par le jumeaux Roderick et Madeline, sont revenus, et que Dale pourrait être l’un d’entre eux.
Dale découvre la trahison dans les rangs les plus élevés et secrets du Pentagone. Il chasse ses ennemis avant qu’ils ne puissent le tuer, lui et Scherie, une nouvelle amie qui ne sait rien de sa magie.
Endicott poursuit Dale, partagé entre son devoir de capturer un soldat rogue et son désir de protéger Dale de ses prétendus assassins. Ils découvriront que les horreurs démoniaques qui ont corrompu la magie américaine ne sont pas tenues par la famille ou même la mort.
Pour les débuts passionnant de Tom Doyle, American Craftsmen, Seal Team Six rencontre la magie ancienne – avec le sort des Etats-Unis dans la balance . . .

Avis : Je ne connaissais pas du tout Tom Doyle ou le roman, et c’est vrai que j’évite d’habitude les livres qui sont plus ou moins en rapport avec l’armée, mais le résumé m’a tout de suite intrigué quand je l’ai lu. Aussi j’étais curieuse de voir ce que l’histoire donnait réellement. Je dois dire qu’au final j’ai vraiment passé un bon moment avec le roman.

Dale Morton a traversé un grand nombre d’épreuves dans sa vie, et sa dernière mission s’est révélée être un échec total. Se retrouvant maudit et espérant quitter l’armée, il se retrouve avec un grand nombre d’ennemis à ses trousses. Et alors qu’il ne sait pas qui le veut mort, il va devoir se lancer dans une quête afin de trouver les coupables. Sur son chemin il va rencontrer Scherie, une jeune femme hors du commun et qui sera présente pour lui en toutes circonstances. Et il se pourrait d’ailleurs que cette femme se révèle être bien plus que ce que les gens pensaient, à commencer par Dale. Alors qu’ils essaient de survivre tous les deux, un ennemi se rapproche de plus en plus, essayant d’éliminer toute opposition.

L’histoire de notre héros était vraiment intéressante et j’ai beaucoup aimé les idées de l’auteur au sujet de ces Craftsmen, détenant tous des dons extraordinaires. La seule chose qui m’a un peu perturbé est le changement soudain de point de vue des personnages. C’était parfois assez difficile de voir les changements de personne et de comprendre vers qui on se dirigeait. Mais ce n’est qu’un détail et j’ai adoré découvrir tous les personnages. Dale et Scherie forment un parfait duo ensemble et sont prêts à tout pour achever leur quête. Ils en apprendront d’ailleurs beaucoup sur l’autre de cette façon. Mais nous rencontrons aussi les fantômes du père et du grand-père de Dale qui ne se supportent pas, mais alors pas du tout. C’était donc très drôle de les voir ensemble à se disputer constamment, et pourtant au final, il se pourrait bien qu’ils soient surpris par l’évolution de leurs rapports.

Ce roman était une jolie surprise et allie parfaitement magie, conspirations et investigation. Une bonne surprise qui change un peu des livres que j’ai l’occasion de lire.

4

mellianefini

3 thoughts on “American Craftsmen de Tom Doyle (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *