Angel Bait de Tricia Skinner (VO)

Angel Assassins, Tome 0.5

Résumé (traduction personnelle) : Il n’est pas ce genre d’ange.

Jarrid est un Enchaîné : moitié ange, moitié humain, entraîné depuis l’enfance pour faire régner les lois du Paradis sur Terre. Un assassin sans remords. Et sans choix. Quand il découvre qu’il existe un rituel appelé l’ascension, qui pourrait l’emmener vers la liberté, il ne peut résister au rêve de sa vie. Il doit seulement retrouver le dernier ange renégat et le faire tomber… en utilisant une certaine femme pour attirer l’ange hors de sa cachette.

Elle n’est pas ce à quoi il s’attendait.

La journaliste Ionie Gifford ne sait pas qu’un ange hors-la-loi veut sa mort, et encore moins pourquoi, mais elle sait une chose : l’énigmatique Jarrid, avec son regard argenté pénétrant, et son corps qui mérite d’être vénéré, est son ticket pour le monde souterrain surnaturel de la ville, où elle pourrait enfin localiser l’assassin de sa mère. Pour ce genre d’information, elle est prête à prendre tous les risques…

Ils ne peuvent être ensemble – mais ne peuvent rester séparés.

Aveuglé par la beauté et la ténacité de Ionie, Jarrid voit le glacier millénaire autour de son cœur commencer à fondre. Mais lorsqu’il doit faire un choix, va-t-il sacrifier Ionie pour être libéré de sa brutale servitude, ou accepter d’être enchaîné pour l’éternité pour protéger la vie de la femme dont il est en train de tomber amoureux ?

Avis : J’étais très curieuse de découvrir Angel Bait, préquelle de la saga Angel Assassins dont j’avais lu le premier tome (Angel Kin) il y a quelques mois, et qui m’avait beaucoup plu. Ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais par contre. Je pensais qu’Angel Bait serait centré sur les origines de The Bound Ones (que je vais traduire par « Les Enchaînés », et qui est la confrérie de néphils dont fait partie Jarrid), comment leur leader, Tanis, a sauvé tous ces néphils et pourquoi ils sont considérés comme des « abominations » par les anges. Parce que c’est bien ce à quoi servent les préquelles d’habitude, donner des infos supplémentaires sur le contexte d’une saga, non ? Pour moi Angel Bait ne devrait pas s’appeler « préquelle de la saga Angel Assassins », mais « tome 1 de la saga Angel Assassins » puisqu’il développe l’histoire de l’un des membres des Enchaînés comme tous les autres tomes de la saga.

Cela dit, j’ai quand même bien apprécié ma lecture. D’une certaine manière ça m’a fait penser à la saga La confrérie de la dague noire de J.R. Ward, en mieux écrit (c’est pas difficile), et avec moins de sexe (c’est pas difficile non plus). Les vampires de La confrérie de la dague noire et les néphils des Enchaînés ont un peu le même sens de la camaraderie, et comme c’est un aspect qui me plait bien dans la saga de J.R. Ward j’étais contente de retrouver quelque chose de similaire ici.

Angel Bait est un peu plus centré sur la romance que ne l’était Angel Kin et c’est sans doute pour cette raison que je l’ai un peu moins apprécié (généralement je préfère l’action à la romance). Surtout que je n’ai pas eu de sentiments très forts ni pour Jarrid ni pour Ionie. Ces personnages sont un peu plats malheureusement. Jarrid est un géant super musclé et super sexy, et Ionie est une belle Afro Américaine avec des jolies formes. Voilà ce que je retiendrai des protagonistes. Ce sont uniquement des traits physiques, rien dans leur personnalité ne m’a marquée, et c’est bien dommage car c’est pour moi le plus important dans un personnage de roman. Seul Tanis a fait impression, et j’espère qu’il aura son propre tome bientôt.

Aussi, Jarrid et Ionie sont immédiatement attirés l’un par l’autre dès leur première rencontre. L’attraction instantanée c’est toujours un truc qui me fait lever les yeux au ciel parce que ça me semble tellement peu crédible…

Heureusement la deuxième moitié du roman laisse un peu la romance de côté pour se concentrer sur l’action. Comme vous pouvez vous en douter, j’ai beaucoup plus apprécié cette partie. Je l’ai déjà dit dans ma chronique de Angel Kin mais je le redis ici parce que c’est vraiment un des aspects que j’aime le plus dans cette saga : la mythologie me plait beaucoup et particulièrement le fait que pour une fois les anges ne sont pas les gentils.

Je pense que l’intrigue met pas mal de temps pour être mise en place, il m’a fallu un moment pour vraiment comprendre pourquoi Ionie était un élément central à la fois pour les Enchaînés et pour le renégat, mais une fois que c’est bien parti, c’est vraiment agréable à lire. Le rythme est rapide et il y a beaucoup d’action.

L’auteure fait également une sorte de parallèle entre les demi-humains (half-breed en anglais – comme les néphils), et les humains biraciaux (comme les Afro Américains). Ce n’est pas très développé mais l’idée m’a bien plu quand même.

Pour conclure, je dirais qu’Angel Bait est un roman qui plaira sans doute à tous les fans de romance paranormale. Il n’a certes pas les meilleurs personnages mais il y a une bonne intrigue, beaucoup l’action et pas mal de romance. J’aime beaucoup cette confrérie de néphils et je lirai les histoires des autres frères avec plaisir.

 

Je vous le recommande si : vous aimez la romance paranormale.

3-5

Tari

 

2 thoughts on “Angel Bait de Tricia Skinner (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.