Certaines l’aiment chaud de Teresa Medeiros

Kincaid Highland, Tome 1

Résumé : Catriona Kincaid n’a que faire de sa sécurité lorsqu’elle s’aventure dans la sombre prison de Newgate, à Londres. Bien décidée à se marier pour regagner son domaine en Écosse et rétablir l’honneur de son clan, elle vient trouver Simon Wescott, un noble en disgrâce, libertin patenté, qu’elle avait surpris avec sa cousine il y a fort longtemps… Simon est stupéfait de voir que le garçon manqué croisé des années auparavant est devenu une femme affirmée aux formes voluptueuses. Cette jeune beauté est prête à lui offrir richesse et liberté – une aubaine inespérée pour ce prisonnier –, mais la seule chose que ce débauché exige de cette union est de pouvoir profiter des plaisirs charnels du mariage…

Avis : Je ne lis pas beaucoup de romances historiques et le titre de celle-ci ne m’avait pas particulièrement attiré au départ mais comme l’auteure est Teresa Medeiros et que j’avais beaucoup aimé « A toi jusqu’à l’aube », un autre de ses romans, j’étais donc assez curieuse de découvrir un autre de ses livres.

L’Ecossaise Catriona Kincaid n’est encore qu’une adolescente lorsqu’elle surprend sa cousine dans les écuries en compagnie d’un jeune officier de la Flotte Royale et libertin notoire, Simon Wescott. Et le moins que l’on puisse dire est que déjà à ce moment-là, le jeune homme ne laisse pas notre héroïne indifférente. Cinq ans plus tard, on retrouve Catriona. Notre petite écossaise un brin garçon manqué est désormais devenue une belle jeune femme. Mais un marquis anglais a racheté les terres qui appartenaient à son clan et ce dernier est bien décidé à chasser les derniers membres du clan Kincaid, dont le frère de Catriona, Connor. Prête à tout pour le retrouver, récupérer ces terres et restaurer l’honneur de son clan, Catriona se rend donc dans la cellule de Simon Wescott à la prison de Newgate afin de lui proposer un marché pour le moins étrange mais qu’il ne peut refuser…

Les personnages sont plutôt sympathiques, ils n’apportent rien de nouveau au genre mais néanmoins, ils sont attachants. Simon, malgré sa réputation de débauché, n’est pas si mauvais qu’il le laisse entendre et il lui arrive même parfois de se comporter en véritable gentleman. Bien sûr au fil du roman on découvre son passé et on comprend mieux pourquoi il est devenu est ce qu’il est. Catriona quant à elle apparaît comme une jeune femme très fière et rebelle. C’est aussi une jeune qui a de la répartie. Pourtant, il y a aussi des moments où elle fait preuve d’une grande faiblesse et de naïveté. Je n’ai pas bien saisi d’ailleurs son attitude assez fuyante en fin de roman lors d’un bal. J’ai eu l’impression que ce passage n’a servi qu’à étoffer le roman de quelques pages supplémentaires et au final, j’ai trouvé cela carrément inutile.

Dans l’ensemble, je dois dire que c’était une lecture très divertissante, pas un coup de cœur comme l’a été « A toi jusqu’à l’aube » mais Teresa Medeiros est définitivement une auteure que j’apprécie beaucoup en matière de romance. Sa plume est fluide et très agréable à lire ce qui fait que le roman se dévore en à peine quelques heures. Ce que j’ai trouvé dommage cependant c’est le fait que cette quête que mène notre héroïne, à savoir restaurer l’honneur des Kincaid, ne soit pas davantage exploitée ici. En effet, le roman se focalise essentiellement sur la romance entre nos deux héros et tout le reste se retrouve quelque peu éclipsé. Et puis j’aurais voulu en savoir un peu plus sur Connor aussi. Il faut dire qu’il est le grand absent de l’histoire ! On entend parler de lui tout le long du roman mais on ne le voit pas. Mais pas de panique ! Apparemment, Teresa Medeiros a préféré le réserver pour le tome deux et vu comment ce premier tome se termine, je dois dire que je suis assez curieuse de le lire ! 😀

3mon pseudo

8 thoughts on “Certaines l’aiment chaud de Teresa Medeiros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.