L’appel de l’Ange de Guillaume Musso

Résumé : Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie… New York. Aéroport Kennedy. Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route. Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco. Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais… Entre comédie romantique et thriller de haute volée. Une intrigue magistrale portée par des personnages bouleversants. Un final virtuose.

Avis : J’ai lu plusieurs livres de Musso et c’est vrai que l’on peut en trouver des bons comme des moins bons. Après plusieurs déceptions, j’avais un peu laissé de côté ses derniers livres. Mais ayant eu l’occasion de lire celui-ci, je me suis lancée pour voir ce qu’il en retournait. Et ce livre a finalement été une très jolie surprise.

Madeline et Jonathan sont deux personnes complètement différentes et qui se croisent dans un aéroport de façon hasardeuse. Et par un curieux hasard ils échangent sans faire attention leurs deux portables. C’est vrai qu’en commençant le livre j’étais curieuse de voir comment l’auteur allait pouvoir mettre en œuvre cet échange de portable parce que dans la vie de tous les jours c’est finalement assez compliqué. Mais il y est arrivé avec succès et c’est finalement assez plausible. Et quelle chose terrible de se retrouver sans son portable, surtout de nos jours où tout passe par eux et que chacun renferment un bout de leur vie. Ils pensent tous deux que leur portable ne révèlera pas grand-chose de leur personnalité mais ils ont tort. Oh oui, complètement tort ! Quand Jonathan ne partage finalement que peu de choses, Madeline y a stocké toute sa vie, présente ou passée. Bien sûr, ils arriveront de différentes manières à cerner la personnalité de l’autre et nous les suivrons pas à pas ici. Nos deux personnages sont bien déterminés et curieux de découvrir la personne avec qui ils correspondent. Ils comprendront alors qu’ils s’étaient mal jugés et que plusieurs choses les rassemblent. J’ai bien aimé le format de l’histoire, on a des emails, des textos, des récits, un peu de tout, nous permettant d’assister en direct aux échanges.

J’étais assez surprise de voir comment les événements tournaient, je ne m’y attendais pas du tout. Une enquête assez intense, faisant ressortir les sentiments de Madeline et qui se mêle à l’histoire de Jonathan. Chose qui est tout de même assez incroyable. Chacun possède des réponses que l’autre cherche ou cherchait. C’est fou de voir les liens qui unissent nos deux personnages et j’étais curieuse de voir comment tout cela allait finir. Nos deux héros sont très intéressants à découvrir, beaucoup plus complexes que ce à quoi on pouvait s’attendre. J’étais intriguée, essayant de comprendre ce qu’il se passait et de connaître enfin la vérité derrière toute cette histoire. Il y a certains personnages secondaires qui m’ont beaucoup plu, comme par exemple Danny, j’étais étonnée de l’apprécier autant, tout en voulant comprendre ce qu’il cherche vraiment.

Ce livre était donc une jolie découverte, un thriller intriguant avec une enquête détonante. Je ne regrette pas de l’avoir finalement tenté.

4

mellianefini

The Witch with no Name by Kim Harrison

The Hollows, Book 13

Synopsis: Rachel Morgan’s come a long way from the clutzy runner of Dead Witch Walking. She’s faced vampires and werewolves, banshees, witches, and soul-eating demons. She’s crossed worlds, channeled gods, and accepted her place as a day-walking demon. She’s lost friends and lovers and family, and an old enemy has become something much more.

But power demands responsibility, and world-changers must always pay a price. That time is now.

To save Ivy’s soul and the rest of the living vampires, to keep the demonic ever after and our own world from destruction, Rachel Morgan will risk everything.

Review: And here we are with the end of the Hollows series! How sad it is to reach the end of some wonderful novels! But isn’t it always the case? Right out of after the release of the 13th volume, some very good reviews appeared everywhere on blogs. I admit that I am always very anxious with the latest books as we expect a lot about them and closing a series such as this one is not an easy thing to do. But all the beautiful reviews made me really curious and I must say that I now understand the reason. Yes, this novel presents a perfect ending! I’m really happy to have been able to read the entire series over the years, seeing Rachel evolving, facing her fears and becoming a full demon. Who knew by starting the series that she would end up like that, as we discovered a young woman frightened by all that was evil, trying to escape everything that could tarnish her aura.

Rachel has to face many problems in this novel. Indeed, Cormel has decided that he was tired of waiting for our demon to find a spell to recover the souls of the undead vampires. It must be said that while Rachel thinks about the problem, she has not made every effort to present some concrete results. But Felix becomes more insistent, and Cormel remains determined to reclaim his soul, and fast! For this, the master vampire wants to kill Ivy, and puts all his resources in place to complete this goal. Yes, would Rachel not be much more interested in finding a cure if her beloved had lost her soul as well? And indeed, it moves our witch who is determined to save her friend, whatever the cost! But now, after realizing what it means exactly (no I will not reveal it to you), it seems that giving a soul back to a vampire drives him to commit suicide because of the madness that comes up with it. Yet this does not change the greed of each vampire to recover his soul.

But in addition to this, the elves come into play and with them, Landon… Oh Landon, this man is a born manipulator who will not hesitate to make believe to everyone that he is capable of much more than possible and to blame his failure on the back of Rachel and Trent. And it must be said that the deal will be a complicated thing too! I admit that I am quite surprised that Rachel agreed to work with him after what happened before. But there is more, the demons are released from the Ever After and are now in the middle of everyone else. A great change is not it? One which is not also to the taste of everyone. And since the deteriorating relationship between she and Al, Rachel does not know whom to turn to. It’s pretty crazy to see that their relationship that started from something that did not please her at first, became that strong and important to her. That’s really sad to see that our demon is concerned as much for him, while he has a lot of resentment about her. Yet it is well known that both particularly appreciate each other and I was curious to see what would happen afterwards. In short, Al also really touched me in his achievements.

But that’s not all, oh no, because we also have the relationship between Rachel and Trent. Oh yes, because both have a big impact on the story. Between the elves trying to recover the children and Rachel who realizes more and more that she pushes Trent instead of helping him and that it would be better if she lets go of him. Yet despite her fears, our elf is determined to stay with the young woman whatever she might think of the whole thing. Their love story also touches us especially since all they had to cross to get there.

Apart from this, we will also see Rachel’s mother, as well as her husband. But Nina and Felix will also have a big influence on the history. Do you remember the goddess and her protected ones? We will also have the opportunity to see them here too and I must say that the whole is quite impressive.

So yes, We have a lot of things in this novel, and our heroine will really have a lot to do. I was completely carried away by all the events and I actually also loved discovering this final chapter which featured all our heroes 27 years later. What a pleasure to see how everyone had evolved and see a happy ending for our characters. I think the only thing that might have a little annoyed me in my reading was the redundancy of some dialogues at few intervals sentences. This is just a detail, however, and it does not change the fun we have in reading the last volume. So yes, I heartily recommend this series that it is a true jewel and I can tell you that I had a great time with all the novels!

5 

mellianefini

 

The Witch with no Name de Kim Harrison (VO)

Rachel Morgan, Tome 13

Résumé (traduction personnelle) : Rachel Morgan a parcouru un long chemin depuis la coureuse maladroite de Sorcière pour l’échafaud. Elle a fait face à des vampires, des loups-garous, banshees, sorcières et démons mangeurs d’âmes. Elle a traversé des mondes, canalisé des dieux, et accepté sa place comme démone de jour. Elle a perdu des amis, des amants et de la famille, et un vieil ennemi est devenu quelque chose de beaucoup plus.

Mais la puissance demande des responsabilités et les changeurs de monde doivent toujours payer un prix. Et c’est maintenant.

Pour sauver l’âme d’Ivy et le reste des vampires vivants, pour garder l’Ever After démoniaque et notre propre monde de la destruction, Rachel Morgan va tout risquer.

Avis : Et voilà la fin de la série des Rachel Morgan ! Quelle tristesse d’arriver à la fin de si bons romans ! Mais n’est-ce pas toujours le cas ? Dès la sortie de ce 13ème tome, de très bons avis sont apparus un peu partout sur les blogs. J’avoue que je suis toujours très anxieuse avec les derniers tomes car nous en attendons tous énormément et clôturer une série telle que celle-ci n’est pas une mince épreuve. Mais tous les très beaux avis m’ont rendu vraiment curieuse et je dois dire que je comprends maintenant la raison, ce roman présente une fin parfaite ! Je suis vraiment contente d’avoir pu lire toute la série au cours des années, d’avoir vu Rachel évoluer, affronter ses peurs et devenir une démone à part entière. Qui l’aurait cru en commençant la série, quand on a pu découvrir une jeune femme effrayée par tout ce qui était démoniaque, essayant de fuir tout ce qui pouvait ternir son aura.

Rachel doit faire face à de nombreux problèmes dans ce roman. En effet, Cormel a décidé qu’il était fatigué d’attendre que notre démone trouve un sort pour récupérer les âmes des vampires non-morts. Il faut dire que même si Rachel réfléchit au problème, elle n’a pas mis tout en œuvre pour présenter des résultats concrets. Mais Felix devient plus insistant, et Cormel reste déterminé à récupérer son âme et vite ! Pour cela, le maître vampire désire tuer Ivy, et met tous ses moyens en œuvre pour achever ce but. Oui, Rachel se serait-elle pas beaucoup plus intéressée à trouver un remède si sa chère et tendre n’avait pas perdu son âme par la même occasion ? Et en effet, cela fait bouger notre sorcière qui est bien décidée à sauver son amie, coûte que coûte ! Mais voilà, après avoir compris ce qu’il en était exactement (non je ne vous le révélerai pas), il semblerait que rendre une âme à un vampire le pousse à se suicider à cause de la folie que cela induit. Pourtant, cela ne change pas l’avidité de chaque vampire à récupérer son âme.

Mais en plus de cela, les elfes entrent en compte et avec eux Landon… Ah Landon, cet homme est un manipulateur né qui n’hésitera pas à faire croire à tout le monde qu’il est capable de bien plus que possible et à mettre toute la faute de son échec sur le dos de Rachel et Trent. Et il faut dire que le gérer sera une chose bien compliquée aussi ! J’avoue que je suis assez surprise que Rachel travaille avec lui après ce qu’il s’est passé auparavant. Mais il y a plus, les démons sont libérés de l’Ever After et se retrouvent maintenant au milieu de tout un chacun. Un grand bouleversement n’est-ce pas ? Un qui n’est pas d’ailleurs pas au goût de tout le monde. Et depuis la dégradation de la relation entre elle et Al, Rachel ne sait plus vers qui se tourner. C’est assez fou de voir que leur lien qui était parti au départ de quelque chose qui ne lui plaisait pas, est devenu aussi fort. Ça fait beaucoup de peine de voir que notre démone s’inquiète autant  pour lui, alors qu’il a beaucoup de ressentiment à son sujet. Pourtant, on sait parfaitement que les deux s’apprécient particulièrement et j’étais curieuse de voir ce qu’il se passerait par la suite. Pour tout dire, Al m’a aussi beaucoup touché dans ses réalisations.

Mais ce n’est pas tout, oh non car nous avons aussi la relation entre Rachel et Trent. Oh oui parce que les deux ont un gros impact sur l’histoire. Entre les elfes qui essaient de récupérer ses enfants et Rachel qui se rend de plus en plus compte qu’elle enfonce Trent au lieu de l’aider et qu’il serait peut-être mieux si elle le laissait partir. Pourtant malgré ses peurs, notre elfe est bien déterminé à rester avec la jeune femme quoi qu’elle puisse penser. Leur histoire d’amour nous touche particulièrement aussi étant donné tout ce qu’ils ont dû traverser pour en arriver là.

A part tout cela, nous verrons aussi la mère de Rachel, de même que son mari. Mais aussi Nina et Felix qui auront une grosse influence sur l’histoire. Vous rappelez-vous de la déesse et de ses protégés ? Nous aurons aussi l’occasion de la voir ici aussi et je dois dire que le tout est assez impressionnant.

Donc oui, il se passe énormément de choses dans ce roman et notre héroïne aura vraiment de quoi faire. J’ai été complètement emportée par tous les événements et j’ai d’ailleurs aussi adoré découvrir ce dernier chapitre qui mettait en scène tous nos héros 27 ans plus tard. Quel plaisir de voir comment tout le monde avait évolué et voir une fin heureuse pour nos personnages. Je pense que la seule chose qui m’a peut-être un peu gêné dans ma lecture était la redondance de certains dialogues à très peu de phrases d’intervalles. Ce n’est qu’un détail cependant et cela ne change pas le plaisir que l’on a dans la lecture de ce dernier tome. Alors oui, je vous recommande chaleureusement cette série qui est une vraie merveille au final et je peux vous dire que j’ai passé un excellent moment !

5 

mellianefini

Guest Post: Darkhaven – A.F.E. Smith + Giveaway/Concours

Blood or the crown? Royal families in fantasy

Being the heir to the throne in a fantasy novel is a dangerous business. It’s highly likely that someone is trying to kill you. And more often than not, it’s one of your own relatives.

Who gets to rule the kingdom is a subject of endless fascination in fantasy, and for good reason. Power, or the lack of it, is a great motivator. It’s rare to find an older son sitting on a throne, or waiting to ascend it, without also finding an ambitious younger son or scheming uncle preparing to stab him in the back. From Regal in Robin Hobb’s Farseer books to Prince Caspian’s uncle Miraz, fantasy literature is teeming with scheming relations for whom the lure of the crown is greater than the ties of blood.

Of course, characters like this have their roots in real-life events. In Britain alone there are several examples of usurping brothers within the history of the monarchy – though, history being history, the exact facts tend to be disputed. Two examples that have gone down in popular legend (however insecurely they may be rooted in real events) are Prince John’s attempt to take the throne from Richard the Lionheart, and Richard III’s murder of his nephews. Different factions within a family would sometimes fight back and forth over the crown for decades – for instance, the Wars of the Roses were set in motion by Henry IV deposing his cousin, Richard II, and continued for more than 30 years. So it isn’t as if the members of real royal families have always demonstrated a touching devotion to each other.

Yet whilst this idea of feuding siblings willing to do anything to gain power may be true to life, it’s a little depressing. I’d hope that sometimes blood outweighs the crown. And so in Darkhaven, I decided to turn the idea on its head.

At the start of the book the overlord of Darkhaven, Florentyn Nightshade, wants to disinherit his older child, Myrren, in favour of his younger child, Ayla – because Myrren hasn’t inherited the shapeshifting gift of their bloodline, but Ayla has. Yet in this particular family, the close bond of love between the two half-siblings outweighs any desire either of them has to take the throne. Myrren is willing to abide by his father’s decision because he believes it’s the best thing for the country; Ayla refuses on the grounds that it’s not fair to Myrren.

Even when Florentyn is murdered and Ayla is the only suspect, Myrren’s aim is to prove her innocence – not her guilt. That distinction lies at the very heart of the book. Though the investigation tests their relationship to the limits, leading each of them to doubt the other, they never quite stop believing in each other. Their shared loyalty keeps them strong. As someone with three younger half-siblings myself, I’d hope that this is a realistic alternative to treachery!

If you have any real-life historical examples of royal siblings who remained loyal to each other – or fantasy examples, for that matter – I’d love to hear about them.

 ——————

Le sang ou la courone ? Blood or the crown? Les familles royales en fantasy

Être l’héritier du trône en fantasy est assez dangereux. Il arrive souvent que quelqu’un veuille vous tuer. Et le plus souvent, c’est un de vos proches.

Celui qui gouverne le royaume est sujet à une grande fascination en fantasy, et pour de bonnes raisons. Le pouvoir, ou le manque de pouvoir, est une grande motivation. C’est rare de trouver un fils plus âgé assis sur le trône, ou attendant de prendre le pouvoir, sans trouver par la même occasion un plus jeune fils ambitieux ou un oncle complotant pour le poignarder dans le dos. De Refal dans Robin des Bois à l’oncle Miraz dand Prince Caspian, la lecture fantasy grouille de relations où le désire pour la couronne est plus grand que les liens du sang.

Bien sur ; les personnages comme cela ont leurs racines dans la vie réelle. En Angleterre seule, il y a plusieurs exemples de frères usurpateurs dans l’histoire de la monarchie – bien que, l’histoire étant l’histoire, les faits exacts sont discutés. Deux exemples sont rentrés dans la légende populaire (bien qu’ils puissent être tirés d’événements réels), la tentative du Prince John pour prendre le trône de Richard Cœur-de-lion, et le meurtre de Richard III par ses neveux. Différentes factions au sein de la famille peuvent parfois se battre en retour et convoiter la couronne pendant des années – par exemple, the Guerre des Roses a été mis en motion par Henry IV, détrônant son cousin, Richard II, et a continué pendant plus de 30 ans. Alors ce n’est pas comme si les membres des véritables familles royales ont démontré une touchante dévotion les uns envers les autres.

Bien que l’idée des enfants prêts à tout pour gagner le pouvoir existe dans la vie réelle, c’est un peu déprimant. J’espère parfois que le sang puisse gagner par rapport à la couronne. Alors, dans Darkhaven, j’ai decidé de garder cette idée.

Au début du livre, le dirigeant de Darkhaven, Florentyn Nightshade, veut deshériter son fils le plus âgé, Myrren, en faveur de son plus jeune enfant, Ayla – parce que Myrren n’a pas hérité du don de change-forme de leur lignée, mais c’est le cas d’Ayla. Pourtant, dans cette famille, le lien d’amour entre le frère et la sœur surpasse leur désire de prendre le trône. Myrren est d’accord pour accepter la décision de son père comme il croit que c’est la meilleure chose pour le pays ; Ayla refuse comme ce n’est pas juste pour Myrren.

Même quand Florentyn est tué et qu’Ayla est la seule suspecte, le but de Myrren est de prouver son innocence – pas sa culpabilité. Cette distinction se trouve au cœur du livre. Bien que cette investigation teste les limites de leur relation, les menant à douter l’un de l’autre, ils n’arrêtent pas de croire en l’autre. Leur loyauté les rend forts. Etant moi-même la plus jeune de trios enfants, j’espère que c’est une bonne alternative à la tromperie.

Si vous avez des exemples historiques de la vie réelle montrant des enfants loyaux – ou en fantasy par exemple, j’aimerai beaucoup en entendre parler.

——–

A.F.E. Smith is an editor of academic texts by day and a fantasy writer by night. So far, she hasn’t mixed up the two. She lives with her husband and their two young children in a house that someone built to be as creaky as possible – getting to bed without waking the baby is like crossing a nightingale floor. Though she doesn’t have much spare time, she makes space for reading, mainly by not getting enough sleep (she’s powered by chocolate). Her physical bookshelves were stacked two deep long ago, so now she’s busy filling up her e-reader.

What A.F.E. stands for is a closely guarded secret, but you might get it out of her if you offer her enough snacks.

Synopsis: Ayla Nightshade never wanted to rule Darkhaven. But her half-brother Myrren – true heir to the throne – hasn’t inherited their family gift, forcing her to take his place.

When this gift leads to Ayla being accused of killing her father, Myrren is the only one to believe her innocent. Does something more sinister than the power to shapeshift lie at the heart of the Nightshade family line?

Now on the run, Ayla must fight to clear her name if she is ever to wear the crown she never wanted and be allowed to return to the home she has always loved.

Tour homepage
www.afesmith.com/darkhaven-blog-tour

Buy links

HarperCollins
Amazon (global link)
Barnes & Noble
Google play
iBooks
Kobo

a Rafflecopter giveaway

Chained by Night by Larissa Ione

MoonBound Clan Vampires, Book 2

Synopsis: THE FUTURE OF HIS TRIBE
Leader of the vampire clan MoonBound, Hunter will do what he must to save his people from extinction – or worse, a torturous eternity as vampire slaves and subjects of human experimentation. To keep his enemies at bay, he has agreed to mate a rival clan leader’s daughter in return for peace between the clans and an ally in the looming war with the humans.

THE LOVER OF HIS SOUL
But survival comes at a price. First, Hunter must break an ancient curse by successfully negotiating three deadly tests. Then he must resist the searing passions of the gorgeous vampire warrior he despises but is bound to mate. Will Hunter stay true to his word? Or will he risk everything for the woman he really loves: the vampire seductress’s identical twin sister?

Review: I had a good time with the first volume and I confess that I was carried away by all the ideas of the author. So when I saw the release of the second novel, I was immediately intrigued. It must be said that we discover a little more about Aylin, the girl we had seen in the first volume, as well as about Hunter.

Rasha, the twin sister and heiress of the clan, was given in marriage to Hunter, head of the Moonbound clan. But things get complicated when Hunter understands that he will never feel anything for the young woman, and while one the contrary, her sister Aylin, seems to be the perfect woman for him. How to act? Should he ignore his feelings? But then when Aylin teams up with man so his first child would not be cursed, the time spent together is not going to fix things … or maybe things will work out too easily. As their relationship evolves, humans start to be an increasingly and persistent threat and it seems that the choice of Hunter could tumble on a war among the clans and which would be very difficult to recover from.

I loved to follow this story. Indeed, Aylin is a girl we can love very easily and we hope for her to be happy after all the events she had to go through. No, the young woman really did not have an easy childhood and her future does not seem brighter. She is a strong person and yet she is struggling to trust others, she can not believe all the nice things happening in her life, this, due to her deformity. It’s very sad to see her feelings but she will finally be able to flourish here and discover that she is actually much more than that. Her sister Rasha gives us a more difficult feeling. Her behavior is quite appalling and yet we can easily see that she loves Aylin and tries to protect her, even if it’s rather awkwardly. So it’s true that it’s hard to statuate about her, mainly due to her rapid mood changes as her as her thoughts. And then we have Hunter … the man who thought he was resigned over his future with Rasha and yet was surprised by his feelings for her sister. This is a character who has always tried to do the best for his clan, to keep everyone safe from the world … unfortunately, his new feelings could reduce it all to nothing.

It was very interesting to learn about all the protagonists and it’s true that I was delighted to see Nicole and Riker here, to see how they evolved in their lives. This is also why I am curious to read more now. A new good second volume!

4 

mellianefini

 

Hunter de Larissa Ione

Vampire Nation, Tome 2

Résumé : Hunter est prêt à tout pour sauver son peuple de l’extinction. Ou d’un sort pire encore : devenir les esclaves et cobayes des humains. Mais le charismatique leader de la rébellion vampire doit pour cela affronter une épreuve face à laquelle sa force et son courage n’ont que peu de valeur. Afin de forger une alliance, il a accepté de s’unir à la fille du chef d’un clan rival. Une vampire qu’il déteste. Une vampire qui a une soeur jumelle dont il est fou amoureux. Entre le futur de son clan et l’amour véritable, Hunter devra choisir…

Avis : J’avais passé un bon moment avec le premier tome et j’avoue que j’avais été emportée par toutes les idées de l’auteure. Aussi, quand j’ai vu la sortie du deuxième roman, j’ai tout de suite été intriguée. Il faut dire que nous en découvrons un peu plus au sujet d’Aylin que nous avions vue dans le premier volume, de même que sur Hunter.

Rasha, la sœur jumelle et héritière de leur clan, a été donnée pour épouse à Hunter, le chef des Moonbound. Pourtant tout se complique quand Hunter comprend qu’il ne pourra jamais éprouver quoi que ce soit pour la jeune femme et que finalement, sa sœur Aylin, semble être la femme parfaite. Comment agir ? Faut-il passer outre ses sentiments ? Mais alors qu’Aylin fait équipe avec l’homme pour que son premier enfant ne soit pas maudit, le temps passé ensemble ne va pas arranger les choses… ou peut-être les choses vont-elles s’arranger un peu trop facilement. Alors que leur relation évolue, les humains posent une menace de plus en plus persistante et il semblerait que les choix de Hunter puissent débouler sur une guerre sans merci entre les clans et dont il serait très difficile de se relever.

J’ai beaucoup aimé suivre cette histoire. En effet, Aylin est une jeune fille à laquelle on s’attache très facilement et que l’on espère voir heureuse après tout ce qu’elle a du traverser. Non, la jeune femme n’a vraiment pas eu une enfance facile et son futur ne semble pas plus beau. C’est une personne forte et qui pourtant a du mal à se faire confiance, elle n’arrive pas à se croire à la hauteur des autres, ceci du à sa difformité. C’est très triste de voir ses sentiments mais elle va pouvoir enfin ici s’épanouir et découvrir qu’elle est en fait bien plus que ça. Sa sœur Rasha nous donne un sentiment plus difficile. Son comportement est assez épouvantable et pourtant on peut facilement voir qu’elle aime Aylin et qu’elle essaie de la protéger même si c’est de manière assez maladroite. Du coup c’est vrai que j’ai du mal à vraiment statuer à son sujet au vu de ses changements rapides d’humeur et ses réflexions assez effrayantes. Et puis il y a Hunter… l’homme qui pensait être résigné par rapport à son futur avec Rasha et qui pourtant est surpris par les sentiments qu’il ressent pour sa sœur. C’est un personnage qui a toujours essayé d’agir au mieux pour son clan, de garder tout le monde en sécurité… hélas, ses nouveaux sentiments pourraient réduire tout cela à néant.

C’était très intéressant d’en apprendre plus au sujet de tous les protagonistes et c’est vrai que j’ai été ravie de revoir Nicole et Riker ici, de voir comment ils continuaient ensemble leur vie. C’est aussi pour cela que je suis curieuse d’en lire plus encore à présent. Un nouveau bon second tome pour une romance paranormale agréable à lire.

4 

mellianefini

Stacking the Shelves #147

STSmall_thumb[2]

Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews

Trailer Park Fae (Gallow and Ragged, 1) – Lilith Saintcrow

New York Times bestselling author Lilith Saintcrow returns to dark fantasy with a new series where the fairy world inhabits diners, dive bars and trailer parks.

Jeremy Gallow is just another construction worker, and that’s the way he likes it. He’s left his past behind, but some things cannot be erased. Like the tattoos on his arms that transform into a weapon, or that he was once closer to the Queen of Summer than any half-human should be. Now the half-sidhe all in Summer once feared is dragged back into the world of enchantment, danger, and fickle fae—by a woman who looks uncannily like his dead wife. Her name is Robin, and her secrets are more than enough to get them both killed. A plague has come, the fullborn-fae are dying, and the dark answer to Summer’s Court is breaking loose.

Be afraid, for Unwinter is riding…

mellianefini