Event: Concours Seduced in the Dark de C.J Roberts

The Dark Duet, Tome 2

Résumé : « Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours. Je veux partir d’ici. Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer. »

Merci aux éditions Pygmalion, vous avez l’opportunité de gagner un exemplaire de Seduced in the Dark de C.J. Roberts. Le concours est ouvert à la France et la Belgique. Pour cela, remplissez la forme rafflecopter ci-dessous. Vous devez noter un pseudo et une adresse email (si vous gagnez vous serez contacté par ce biais) et vous devez cliquer pour valider les entrées. Vous pouvez partager sur facebook ou tout autre endroit si vous n’avez pas ou préférez à twitter

a Rafflecopter giveaway

Stacking the Shelves #195 + facebook

STSmall_thumb[2]

Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews
 

Nouvelle page Facebook / New Facebook page :

 

 

 

 

—————

CONCOURS

Linda Grimes (book in the Ciel Halligan series) (INT)
Cecy Robson (googies) (US)
Cherie Priest (Boneshaker, Tome 1) (Fr & B & S)
Anne Barton (When She Was Wicked, Book 1) (INT)
Sophie Henrionnet (Tout est sous contrôle) (Fr)
Cassandra O’Donnell (Les Aventures Improbables de Julie Dumont) (Fr & B)


 Redemption (Rock Chick, 3) – Kristen Ashley

Roxie’s on the run from a bad boyfriend who will not catch the hint that it is o-v-e-r. She’s in no mood for love at first sight, but when her eyes fall on Hank, it’s trouble from the get-go. Roxie tries to hold Hank at arms length but Hank wants to be a closer (as in, a lot closer). Roxie’s trouble catches up with her and Hank wants to help but Roxie knows in her heart that she’s no good for a white hat guy. The problem is no one agrees with her, especially her crazy hippie best friend Annette or her parents; the even crazier small-Indiana-town Herb and Trish. Toss into the mix the gang from Rock Chick and Rock Chick Rescue and Roxie finds herself totally outnumbered.

Climb in for another Rock Chick wild ride through Rock Chick Redemption. As the odds stack up against Roxie, she has no choice but to hold on and just ride it out through the kidnappings, car chases, society parties, a riot at the strip club, Hank getting “Mom Bombed” and one crazy night at the Haunted House.

During all this Hank works at convincing her she really wants to stay and he, along with the Hot Bunch, go all out to make her safe. Hank also needs to work on showing Roxie that her past decisions don’t mean her future can’t include something as downright delicious as… normal.

The Sword and Midras (Shroud of Avatar, 1 ) – Tracy Hickman & Richard Garriott

Fantasy great Tracy Hickman teams up with the video game legend Richard Garriott to write a new book based on the award-winning game, Shroud of the Avatar.

The thrilling prequel to Shroud of the Avatar from Portalarium!

The world died during the Fall.

Abandoned by the mighty Avatars and their Virtues, the people who remained were left defenseless in an untamed land. That is, until the Obsidians came. Through dark sorcery and overwhelming force the Obsidian Empire brought order to chaos, no matter the cost.

Aren Bendis is a Captain in the Obsidian Army who has seen enough of what a world without Virtue looks like and is willing to do whatever it takes to establish a lasting peace. But after finding a magical sword that only he can wield, a sword his trusted scout, Syenna, claims is a blade once used by the legendary Avatars, Aren is thrown into a far more unfamiliar battle. One fought with whispered words and betrayal instead of swords and arrows.

Running out of allies, Aren’s only hope for survival is to discover the true nature of the ancient weapon he wears at his side. In order to do that, Aren will have to turn to the empire’s enemies and, in doing so, he will discover what order at the hands of the Obsidians really means.

Eterna and Omega (Eterna Files, ) – Leanna Renee Hieber

Battle is joined as British and American paranormal investigators clash in an exciting gaslamp fantasy.
Leanna Renee Hieber’s gaslamp fantasy series continues and the action ramps up in Eterna and Omega.

In New York City, fearing the dangers of the Eterna Compound–supposedly the key to immortality–Clara Templeton buries information vital to its creation. The ghost of her clandestine lover is desperate to tell her she is wrong, but though she is a clairvoyant, she cannot hear him.

In London, Harold Spire plans to send his team of assassins, magicians, mediums, and other rogue talents to New York City, in an attempt to obtain Eterna for Her Royal Majesty, Queen Victoria. He stays behind to help Scotland Yard track down a network of body snatchers and occultists, but he’ll miss his second-in-command, Rose Everhart, whose gentle exterior masks a steel spine.

Rose’s skepticism about the supernatural has been shattered since she joined Spire’s Omega Branch. Meeting Clara is like looking into a strange mirror: both women are orphans, each is concealing a paranormal ability, and each has a powerful and attractive guardian who has secrets of his own.

The hidden occult power that menaces both England and America continues to grow. Far from being dangerous, Eterna may hold the key to humanity’s salvation.

A big thank you to Sullivan Mcpig for my birthday:

The Shadow Revolution (Crown & Key, 1) – Clay Griffith & Susan Griffith

They are the realm’s last, best defense against supernatural evil. But they’re going to need a lot more silver.

As fog descends, obscuring the gas lamps of Victorian London, werewolves prowl the shadows of back alleys. But they have infiltrated the inner circles of upper-crust society as well. Only a handful of specially gifted practitioners are equipped to battle the beasts. Among them are the roguish Simon Archer, who conceals his powers as a spell-casting scribe behind the smooth veneer of a dashing playboy; his layabout mentor, Nick Barker, who prefers a good pub to thrilling heroics; and the self-possessed alchemist Kate Anstruther, who is equally at home in a ballroom as she is on a battlefield.

After a lycanthrope targets Kate’s vulnerable younger sister, the three join forces with fierce Scottish monster-hunter Malcolm MacFarlane—but quickly discover they’re dealing with a threat far greater than anything they ever imagined.

Once She was Tempted (Honeycote, 2) – Anne Barton

A Portrait of a Lady

…or is it? The risqué painting owned by Benjamin Elliot, the earl of Foxburn, features a stunning beauty with sapphire eyes, golden hair, and creamy skin. Ben recognizes this particular English rose the instant he meets her—though she’s wearing considerably more clothing. In person, the demure debutante is even more irresistible…

In desperate need of money for her sick mother, Daphne Honeycote had posed for two scandalous portraits. Now she must hide her secret to save the Honeycote family name. Ben’s possession of one painting makes him an insufferable thorn in her side—and yet he may be her best chance at finding the canvas’s companion. As she becomes drawn to the dark-tempered earl, can Daphne risk laying bare the secrets of her heart?

Fortune’s Pawn (Paradox, 1) – Rachel Bach

Devi Morris isn’t your average mercenary. She has plans. Big ones. And a ton of ambition. It’s a combination that’s going to get her killed one day – but not just yet.
That is, until she just gets a job on a tiny trade ship with a nasty reputation for surprises. The Glorious Fool isn’t misnamed: it likes to get into trouble, so much so that one year of security work under its captain is equal to five years everywhere else. With odds like that, Devi knows she’s found the perfect way to get the jump on the next part of her Plan. But the Fool doesn’t give up its secrets without a fight, and one year on this ship might be more than even Devi can handle.

Event: Concours Les aventures improbables de Julie Dumont de Cassandra O’Donnell

Résumé : Il y a des filles qui n’ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n’a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu’il arrive. Bref, les filles à emmerdes, celles qu’on a envie de gifler ou d’étrangler. J’appartiens clairement à la deuxième catégorie. Oh, je ne m’en glorifie pas. C’est un état de fait. J’attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m’être portée au secours d’un type qu’une bande de fous furieux venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu’une chose est sûre : si j’avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j’aurais tourné les talons (des Jimmy Choo) et poursuivi ma route sans me retourner. Mais la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j’ai grandi, les secrets, les drames et les bagarres prolifèrent aussi vite que l’herpès et les cancans finissent toujours par rattraper les coupables…

Merci aux éditions Pygmalion vous pouvez gagner un exemplaire des aventures improbables de Julie Dumont de Cassandra O’Donnell. Le concours est ouvert à la France et la Belgique. Pour cela, remplissez la forme rafflecopter ci-dessous. Vous devez noter un pseudo et une adresse email (si vous gagnez vous serez contacté par ce biais) et vous devez cliquer pour valider les entrées. Vous pouvez partager sur facebook ou tout autre endroit si vous n’avez pas ou préférez à twitter.
a Rafflecopter giveaway

Boneshaker by Cherie Priest

The Clockwork Century, Book 1

Synopsis: In the early days of the Civil War, rumors of gold in the frozen Klondike brought hordes of newcomers to the Pacific Northwest. Anxious to compete, Russian prospectors commissioned inventor Leviticus Blue to create a great machine that could mine through Alaska’s ice. Thus was Dr. Blue’s Incredible Bone-Shaking Drill Engine born.

But on its first test run the Boneshaker went terribly awry, destroying several blocks of downtown Seattle and unearthing a subterranean vein of blight gas that turned anyone who breathed it into the living dead.

Now it is sixteen years later, and a wall has been built to enclose the devastated and toxic city. Just beyond it lives Blue’s widow, Briar Wilkes. Life is hard with a ruined reputation and a teenaged boy to support, but she and Ezekiel are managing. Until Ezekiel undertakes a secret crusade to rewrite history.

His quest will take him under the wall and into a city teeming with ravenous undead, air pirates, criminal overlords, and heavily armed refugees. And only Briar can bring him out alive.

Review: I had the opportunity to read The Borden Dispatches series and I really appreciated its originality in the recovery of the history of the Borden. Seeing Boneshaker I was then once again intrigued. I confess that by reading the synopsis, I was about anxious that the science fiction side would be too advanced for my taste, but I can now say that this is not the case and I loved discovering this steampunk world as well as its history and characters! Yes, I was completely carried away by the story!

Briar didn’t have an easy life, her father, a deceased former cop was mostly loved and respected by criminals but not as much by the locals. They could forgive her her origins if there had not been her ex-husband … Leviticus Blue who killed many people with the machine he had built for drilling the ground in Russia. But by destroying the city, this machine also left out a gas that changes people or kills them randomly. Building a wall for about five kilometers to limit the spread, the population was evacuated and now lives close to the scourge. But here, everything was quiet until Zeke, her son, decides to return to this part of the city to discover the truth about his family. Yet nothing had prepared him to confront this place so different from others and where danger lurks at every turn.

I took a great pleasure in reading this novel as I said and I even struggled to put it down before finishing it. We always look forward to see what will happen, to understand how our two heroes will come out of that and to see them adapt gradually to this new life. It’s quite impressive to see the conditions of life, to understand what people must do to survive. We understand the truth gradually about Leviticus, and the author reveals points until the last pages of the novel! Yes you will see, you will take pleasure in discovering all the main or secondary characters who bring so much to the story.

You will understand, this is a great discovery for me and I immediately looked at what volume 2 would reserve but I’m a little sad to see that other characters will be staged! But that will be for another discovery!

4

mellianefini

Boneshaker de Cherie Priest

Le Siècle Mécanique, Tome 1

Résumé : Nous sommes en 1880. La Guerre Civile américaine fait rage depuis deux décennies, poussant les avancées technologiques dans d’étranges directions. Dans les Territoires de l’Ouest, les villes baignent dans des gaz mortels, alors que la terre est vidée de ses ressources. Sur la frontière entre le Nord et le Sud, les espions fomentent leurs complots et les trafiquants font plus d’argent que leur gouvernement. C’est dans ce monde que vivent Briar Wilkes et son fils. Elle est la veuve de l’infâme Dr. Blue, créateur du Boneshaker, la machine qui détruisit Seattle, perçant accidentellement une poche de gaz qui transforma les vivants en non-morts. Mais quand son fils décide de franchir le mur qui cerne Seattle en ruine dans l’espoir de réécrire l’histoire, elle doit le retrouver au plus vite avant qu’il ne lui arrive malheur. Sa quête la conduira dans une ville grouillant de morts-vivants affamés, de pirates de l’air, de seigneurs criminels et de réfugiés armés jusqu’aux dents. Seule Briar peut le ramener vivant.

Avis : J’ai eu l’occasion de lire la série The Borden Dispatches et j’avais beaucoup apprécié son originalité dans la reprise de l’histoire des Borden. En voyant Boneshaker, j’ai été alors une fois de plus intriguée. J’avoue qu’en lisant le résumé, j’ai eu un peu peur que le côté science-fiction soit trop poussé à mon goût, mais je peux affirmer maintenant que ce n’est pas le cas et j’ai adoré découvrir ce monde steampunk, ainsi que son histoire et ses personnages ! Oui, j’ai été complètement emportée par l’histoire !

Briar n’a pas eu une vie facile, son père, ancien flic décédé était principalement aimé et respecté par les criminels mais par pas les habitants de la ville. On aurait pu lui pardonner sa filiation s’il n’y avait pas eu son ex-mari… Leviticus Blue qui a tué de nombreuses personnes avec la machine qu’il avait construite pour forer le sol en Russie. Mais en détruisant la ville, cette machine a aussi laissé échapper un gaz qui change les gens ou les tue au hasard. Construisant un mur de cinq kilomètres pour limiter la propagation, la population a été évacuée et vit maintenant à proximité du fléau. Mais voilà, tout se passait assez tranquillement jusqu’à ce que Zeke, son fils, soit déterminé à revenir dans cette partie de la ville pour découvrir la vérité sur sa famille. Pourtant, rien ne le préparait à affronter cet endroit si différent des autres et où le danger rode à chaque tournant.

J’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman comme je le disais et j’ai même eu beaucoup de mal à le poser avant de l’avoir fini. On attend toujours avec impatience de voir ce qu’il va se passer, de comprendre comment nos deux héros vont s’en sortir et de les voir s’adapter petit à petit à cette nouvelle vie. C’est assez impressionnant de voir les conditions de vie, de comprendre ce que les gens doivent faire pour survivre. On comprendre la vérité petit à petit aux sujet de Leviticus, et l’auteure nous dévoile des révélations jusqu’aux dernières pages du roman ! Oui vous verrez, vous allez prendre plaisir à découvrir tous les personnages principaux ou secondaires qui apportent tous énormément à l’histoire.

Vous l’aurez compris, c’est une belle découverte pour moi et j’ai tout de suite regardé ce que nous réserverait le tome 2 mais je suis un peu triste de voir que d’autres personnages seront mis en scène ! Mais ce sera pour une prochaine découverte !

 

N’oubliez pas de participer au concours pour gagner un exemplaire de Boneshaker ici

4

mellianefini

Event – Interview: Sophie Henrionnet (Concours)

Bienvenue à Sophie Henrionnet l’auteure de Tout est sous Contrôle. Merci à elle pour cette jolie interview !


Bonjour, bienvenue sur Between Dreams and Reality, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis une femme heureuse, chanceuse et plutôt dynamique qui adore son métier !

Qu’est-ce qui vous attiré dans la chick lit ? Y a-t-il un autre genre que vous voudriez tenter ?

J’affectionne la chick lit pour son côté pétillant. Avec ce genre littéraire je m’amuse follement, presque tout est permis, notamment les mélanges improbables romance/policier/burlesque. J’écris aussi de la littérature plus sombre, plus intimiste ou généraliste (vous prendrez bien un dessert) et de la littérature jeunesse. Impossible de choisir entre tout cela.

Parfois, des morceaux de musique semblent influencer certaines scènes dans les romans, est-ce le cas pour vous ?

Tout à fait ! Quelques albums accompagnent l’écriture d’un roman, pour tout est sous contrôle, j’ai beaucoup écouté Mademoiselle K et David Bowie.

Qu’est-ce qui dans le processus d’écriture vous intéresse le plus ? Quel est le plus amusant ?

Sans aucun doute la création, l’écriture pure, le premier jet. Ce moment où l’histoire comme à s’écrire toute seule, lorsqu’on abandonne le plan de départ parce qu’il s’agit tout simplement d’une évidence.

Comment décririez-vous « Tout est sous contrôle » ?

Une comédie policière qui vous fera oublier le quotidien le temps de quelques heures.

Combien de temps avez-vous mis pour l’écrire?

Environ six mois, puis retravail et corrections quelques mois plus tard.

Que pouvons-nous attendre de la suite ?

Une Olympe encore plus énergique qui ira se balader Outre Manche

A-t-il été difficile de publier ce roman ?

Je m’estime chanceuse, j’ai trouvé assez facilement un éditeur pour mon premier roman, et depuis je trouve des personnes et des maisons pour accompagner les projets qui voient le jour.

Qui sont certaines de vos influences ?

Multiples, nombreuses et variées. Agatha Christie, P.D Wodehouse, L.C Tyler, pour le genre comédie policière.

Avez-vous d’autres projets ?

Alors oui ! oui ! oui ! J’écris actuellement un roman « feel good » , et la sortie d’une trilogie jeunesse fantastique.

Avez-vous un auteur ou un livre préféré ?

«L’attrape cœur» de Salinger, et «La vie devant soi» de Romain Gary.

Le monde est à sa fin, et vous devez assembler votre équipe parfaite de 5 personnages fictifs – qui seraient-ce ?

Évidemment Harry Potter, Momo de la vie devant soi, Miss Marple, Dexter et Olympe ?

Website: http://sophiehenrionnet.com

Olympe McQueen, Tome 1

Résumé : Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de dix ans bien plus mature qu’elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l’appelle chaton. Et comble de tout, elle vient de perdre son job ! Elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques à la sécurité sociale, aux assurances et aux entreprises, de l’embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l’équipe de détectives à une condition : elle ne devra s’occuper que des affaires les plus simples, les planques ne nécessitant pas de filatures. Bien entendu Olympe n’est pas assez sage…

Côté coeur, ça balance entre Vincent Novak, son collègue aussi sexy que bourru, et Ben, son ami flic, ce qui n’est pas de tout repos non plus ! Mais que va-t-il se passer quand les cadavres commencent à s’accumuler et que l’on cherche à l’éliminer à son tour ?

 

Un grand merci à l’auteure, vous pouvez gagner un exemplaire de Tout est sous contrôle. Le concours est ouvert à la France uniquement. Pour cela, remplissez la forme rafflecopter ci-dessous. Vous devez noter un pseudo et une adresse email (si vous gagnez vous serez contacté par ce biais) et vous devez cliquer pour valider les entrées. Vous pouvez partager sur facebook ou tout autre endroit si vous n’avez pas ou préférez à twitter.

a Rafflecopter giveaway

Event – Guest Post: Anne Barton (Giveaway/Concours)

We’re happy to welcome Anne Barton the author of the Honeycote series. Thanks to her for this post!

—-

Nous sommes heureuses d’accueillir Anne Barton, l’auteure de la série Honeycote. Merci à elle pour le post.


Hi Delhia, and thanks so much for having me! Like many romance writers, I’m a huge Jane Austen fangirl. So, to help you celebrate the 5 year anniversary of Between Dreams and Reality, I thought I’d share ten quotes containing Jane’s timeless wisdom and reveal why her advice still applies in the iPhone age—a mere 200 years after Pride and Prejudice was first published.

Jane on love (and understanding men):

“To be fond of dancing was a certain step towards falling in love.” ―Pride and Prejudice

It doesn’t matter if they’re playing Beethoven in the ballroom or Kesha in the club. If you’re going to dance, you need to let go of those inhibitions and (as my dance teacher used to shout at me) “shake what your mama gave you.” This is a certain step toward gaining a gentleman’s attention, which could very well lead to capturing his affections. Or getting free drinks.

“If I loved you less, I might be able to talk about it more.” ―Emma

We’ve all been there. The more we care about someone or something, the harder it is to discuss. So if your boyfriend/husband clamps up, caveman-style, you might want to cut him some slack—especially if he’s as hot as Mr. Knightley!

“One half of the world cannot understand the pleasures of the other.” ―Emma

The Authoress was way ahead of the Men are from Mars, Women are from Venus movement of the 90’s. And I think she said it much more eloquently.

“I always deserve the best treatment because I never put up with any other.” ―Emma

You go, Jane! I believe the Queen of Soul wrote a song expressing this very sentiment, which Kelly Clarkson echoed. (Coincidentally, Miss Clarkson bought a ring that once belonged to Jane…and then had to give it back!)

“Perhaps it is our imperfections that make us so perfect for one another!” ―Emma

When it comes to love, we don’t need a guy to be perfect…as long as he’s perfect for us. It’s all about compromise. As in, I can handle a little snoring if he can deal with my beauty products cluttering up the bathroom counter.

Jane on friendship:

“There is nothing I would not do for those who are really my friends. I have no notion of loving people by halves, it is not my nature.” ―Northanger Abbey

We should all be blessed with friends like this—friends who are with us through thick and thin. They stand by you through bad breakups, bad haircuts, and more.

Jane on the secrets to happiness:

“I wish, as well as everybody else, to be perfectly happy; but, like everybody else, it must be in my own way.” ―Sense and Sensibility

There’s no one prescribed path to happiness. We’re all trying to find our way, find the road that’s right for us. So we need to be kind to one another!

“We have all a better guide in ourselves, if we would attend to it, than any other person can be.” ―Mansfield Park

It’s easy to get a caught up in the social media frenzy. And it’s fun! There are countless opinions whirling around us in a virtual tornado of tweets, posts, and pins. To avoid being swept away by it all, we occasionally need to unplug and listen to the quiet voice inside us. (And not just the one saying, More chocolate. Now.)

“There is nothing like staying at home for real comfort.”―Emma

This is so true—largely because of my mom’s eggplant parm and meatballs. But also because home is where people know and love us. It’s where we can be ourselves. And no one knows us better than family and friends.

Jane on success:

“It isn’t what we say or think that defines us, but what we do.” ―Sense and Sensibility

There’s certainly nothing wrong with thoughtful discourse and pleasant conversation, but we can’t sit around the drawing room having tea all day long. We hear you, Jane! We need to get out there and make a difference in little ways and big ways. Less talk. More action.

And that’s my cue to wrap up this post! Here’s my question for you: Do you have a favorite Jane Austen quote? How does it hold up in 2016? Thank you! And happy anniversary, Delhia!


Bonjour Delhia, et merci de m’accueillir ici ! Comme beaucoup d’écrivains de romances, je suis une grande fan de Jane Austen. Alors, pour aider à célébrer les 5 ans de Between Dreams and Reality, j’ai pensé partager dix citations montrant la sagesse intemporelle de Jane et révéler pourquoi ses conseils sont toujours d’actualité à l’ère des iPhones – Presque 200 ans après la publication d’Orgueil et Préjugés.

Jane amoureuse (et comprenant les hommes):

“Aimer la danse est un premier pas pour tomber amoureux. ” ― Orgueil et Préjugés

Peu importe que l’on joue Beethoven dans une salle de bal ou Kesha dans une boite de nuit. Si vous avez l’intention de danser, vous devez laisser de côté vos inhibitions et (comme mon professeur de danser n’arrêtait pas de me le crier) « bouge ce que mama t’a donné ». C’est un premier pas pour attirer l’attention d’un gentleman, qui pourrait bien capturer par la suite votre affection. Ou avoir des verres gratuits. 

“SI je vous aimez moins, Je serai capable d’en parler.” ―Emma

Nous sommes tous passés par là. Plus vous appréciez une personne ou quelque chose, plus c’est difficile d’en parler. Alors si votre petit-ami/mari se renferme, comme un homme des cavernes, vous devriez peut-être lui laissez un peu d’espace – surtout s’il n’est pas aussi charmant que Mr. Knightley ! 

“La moitié du monde ne peut pas comprendre les plaisirs de l’autre.” ―Emma

L’auteure était bien au-delà du mouvement des années 90 des Hommes viennent de Mars, Les Femmes viennent de Venus. Et je pense qu’elle l’a dit de façon plus éloquente. 

“Je mérite toujours le meilleur traitement parce que rien d’autre ne me convient.” ―Emma

Vas-y, Jane! Je crois que Queen of Soul a écrit une chanson exprimant ce sentiment avec Kelly Clarkson. (Par coincidence, Miss Clarkson a acheté une bague ayant appartenu à Jave… et a ensuite dû la rendre!)

“Peut-être que ce sont nos imperfections qui nous rendent si parfaits pour un autre!” ―Emma

Quand on parle d’amour, nous n’avons pas besoin qu’un homme soit parfait…. tant qu’il est parfait pour nous. Tout est affaire de compromis. Par exemple, je peux supporter quelques ronflements s’il peut gérer mes produits de beautés installés sur l’étagère de la salle de bain.

Jane au sujet de l’amitié:

“Il n’y a rien que je ne ferai pas pour ceux qui sont réellement mes amis. Je ne connais pas la notion d’aimer les gens à moitié, ce n’est pas dans ma nature.” ―Northanger Abbey

Nous devrions tous avoir la chance d’avoir de tels amis – des amis qui sont avec nous à part entière. Ils sont là lors des ruptures, les mauvaises passes et plus encore.

Jane sur les secrets du bonheur :

“J’aimerai, comme tout le monde, être parfaitement heureuse ; mais comme tout le monde, cela doit être à ma manière.” ―Sense and Sensibility

Il n’y a pas un seul chemin menant au Bonheur. Nous essayons tous de trouver notre voie, la route qui est la bonne pour nous. Alors nous devons être gentil l’un envers l’autre ! 

“Nous avons tous une meilleur guide en nous-même, si nous l’écoutons, mieux que tout autre personne.” ―Mansfield Park

C’est facile d’être pris dans la frénésie des medias sociaux. Et c’est sympa ! Il y a de nombreuses opinions autour d’une tornade virtuelle de tweets, posts et pins. Pour éviter d’être entrainé par tout cela, nous avons besoin occasionnellement de déconnecter et d’écouter la petite voix que l’on a en nous. (Et cela va sans dire, plus de chocolat. 

“Il n’y a rien de mieux que de rester à la maison pour un confort réel.”―Emma

C’est tellement vrai – surtout avec les oeufs et les boulettes de viande de ma mère. Mais aussi parce que la maison est l’endroit où les personnes vous connaissent et vous aiment. C’est le lieu où vous pouvez être vous-même. Et personne ne vous connait mieux que la famille et les amis.

Jane sur le succès:

“Ce n’est pas ce que nous disons ou ce que nous pensons qui nous définit, mais ce que nous sommes.” ―Sense and Sensibility

Il n’y a rien de mal à avoir un discours réfléchi et une conversation agréable, mais nous ne pouvons pas nous assoir dans la salle de dessin au buvant du thé à longueur de journées. Nous t’avons entendue, Jane ! Nous avons besoin de sortir et faire une différence à petite ou grande échelle. Moins de blabla. Plus d’action.   

Et c’est mon signal pour arrêter ce post ! Voilà ma question : Avez-vous des citations préférées de Jane Austen ? Comment cela s’appliquent-t-elles en 2016 ? Merci ! Et bon anniversaire Delhia  !

Website: http://annebarton.com

Honeycote, Book 1

Synopsis: Some rules simply beg to be broken…

A dressmaker in London’s busiest shop, Miss Anabelle Honeycote overhears the ton‘s steamiest secrets—and (occasionally) uses them to her advantage. It isn’t something she’s proud of, but the reluctant blackmailer needs the money to care for her gravely ill mother. To make up for her misdeeds, Anabelle keeps to a firm set of rules:

• Never request payment from someone who cannot afford it.
• Never reveal the secrets of a paying client.
• Never enter into any form of social interaction with a client.

Her list keeps her (somewhat) honest—until she encounters Owen Sherbourne, the Duke of Huntford. Not only does Owen nip Anabelle’s extortion plans in the bud, the devilishly handsome Duke soon has the sexy seamstress dreaming of more than silks and satins. With Owen, Anabelle enjoys pleasures she never imagined . . . until a scandal from the past resurfaces. Now her rules could mean his family’s ruin. Owen’s searing kisses carry the promise of passion, but how will he react when Anabelle’s most devastating secret is finally revealed?

a Rafflecopter giveaway