DNF: The Unlikeable Demon Hunter by Deborah Wilde

Nava Katz, Book 1

Synopsis: The Brotherhood wants her gone. The demons want her dead. Not bad for her first day as a Chosen One.

When Nava half-drunkenly interrupts her twin brother’s induction ceremony into a secret supernatural society, she doesn’t expect to accidentally torch his life-long dream and steal his destiny.

Horrified she’s now expected to take his place, Nava is faced with something she never wanted: a purpose.

The society isn’t cool with a woman in their ranks and teams her with an ex-rock star handler to keep her in line. Too bad he’s exactly what Nava’s always wanted: the perfect bad boy fling with no strings attached, because a hook-up with him is as dangerous as the vengeful demon out for blood–her brother’s.

And Nava’s the only one who can save him.

Odds of survival: meh.

Odds of a good time before she bites it: much better.

Review: I saw some nice reviews of this novel and I had read the first volume of another series which was very nice. And then, a demon hunter? How could I resist it?

Yet, from the beginning, I had a hard time getting into the story. And unfortunately, after reading ¼ of the novel, I preferred to give up. Nava is a little too… everything and I had a lot of trouble with her character.

A series that is not for me.

 

DNF: The Unlikeable Demon Hunter de Deborah Wilde (VO)

Nava Katz,  Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : La Fraternité veut qu’elle disparaisse. Les démons veulent sa mort. Pas mal pour son premier jour en tant qu’Élue.

Lorsque Nava, à moitié ivre, interrompt la cérémonie d’intronisation de son frère jumeau dans une société surnaturelle secrète, elle ne s’attend pas à mettre accidentellement le feu au rêve de sa vie et à lui voler sa destinée.

Horrifiée par le fait qu’on attende d’elle qu’elle prenne sa place, Nava est confrontée à quelque chose dont elle n’a jamais voulu : un but.

La société n’apprécie guère la présence d’une femme dans ses rangs et la confie à une ancienne rock star pour qu’elle reste dans le droit chemin. Dommage qu’il soit exactement ce que Nava a toujours voulu : le parfait bad boy sans attaches, car une aventure avec lui est aussi dangereuse que le démon vengeur qui veut du sang – celui de son frère.

Et Nava est la seule qui peut le sauver.

Chances de survie : meh.

Les chances de passer un bon moment avant qu’elle ne le morde : bien meilleures.

Avis : J’avais vu de jolis avis de ce romandet j’avais lu le premier tome d’une autre série qui était très sympa. Et puis, une chasseuse de démons ? Comment y résister ?

Pourtant, dès le début, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Et malheureusement, après avoir lu ¼ du roman, j’ai préféré abandonné. Nava est un peu trop… tout et j’ai eu beaucoup de mal avec son personnage.

Une série qui n’est pas pour moi.

Le Jardin secret de Violette de Lyliane Mosca

Résumé : Pour subvenir aux besoins de son foyer, la jeune Violette est contrainte de quitter son nourrisson et son mari sans travail, pour ” partir en nourriture ” à Paris. Un roman qui évoque la mémoire des femmes morvandelles, nourrices prisées dans la capitale à la fin du XIXe siècle. 1885. Dans l’attente de son premier enfant, Violette cultive un bonheur simple avec son mari Bertin. Même s’ils vivent de peu dans leur masure morvandelle, et qu’elle est souvent seule quand lui, galvacher, s’en va des mois durant avec ses boeufs pour se louer.
Mais Bertin est las de sa vie itinérante. Il a une idée en tête… Que sa douce épouse aille ” en nourriture ” chez des bourgeois à Paris. En effet, les nourrices y sont choyées un an ou plus, puis rentrent avec un joli pécule. Au prix d’un lourd sacrifice : se séparer de leur enfant. Bientôt, l’argent vient à manquer et Bertin peine à trouver du travail. La jeune mère doit se résoudre à partir, et confie sa fille aux bons soins de sa soeur.
Devenue une nourrice appréciée, elle va faire dans la capitale une rencontre qui la bouleversera à jamais… Qu’en sera-t-il de Violette, loin des siens ?

Avis : J’ai lu quelques romans de l’auteure que j’avais appréciés et j’étais curieuse de me plonger dans une nouvelle histoire.

Nous découvrons Violette, une jeune femme qui vit dans la campagne reculée avec son bébé qui vient de naitre et son mari Bertin. Mais voilà, ce dernier dépense l’argent de la famille dans la boisson et le jeu, et Violette est obligée de vivre avec le peu qu’elle a.  Depuis que son bébé est né, Bertin est aussi décidé à envoyer sa femme travailler « en nourriture » pour qu’elle nourrisse les bébés des gens riches. Après avoir refusé à de nombreuses reprises, et voulant encore moins se séparer de son enfant, elle y sera contrainte pour gagner un peu d’argent. Quittant tout, elle va découvrir un monde qu’elle ne connaissait pas et dans lequel elle devra s’adapter.

J’ai passé un bon moment avec Violette. Elle met un peu de temps à accepter la vérité parfois, alors qu’elle est en face d’elle, mais on peut comprendre que c’est parfois difficile à accepter.

Ce roman était une bonne découverte et je suis curieuse de découvrir ce que l’auteure nous proposera par la suite.

The Gravedigger’s Son by Darynda Jones

Charley Davidson, Book 13.6

Synopsis: The job should have been easy.

Get in. Assess the situation. Get out. But for veteran tracker Quentin Rutherford, things get sticky when the girl he’s loved since puberty shows up, conducting her own investigation into the strange occurrences of the small, New Mexico town. He knew it would be a risk coming back to the area, but he had no idea Amber Kowalski had become a bona fide PI, investigating things that go bump in the night. He shouldn’t be surprised, however. She can see the dead as clearly as he can. The real question is, can she see through him?

But is anything that’s worth it ever easy?

To say Amber is shocked to see her childhood crush would be the understatement of her fragile second life. One look at him tells her everything she needs to know. He’s changed. So drastically she barely recognises him. He is savage now, a hardened – in all the right places – demon hunter, and she is simply the awkward, lovestruck girl he left behind.

But she doesn’t have time to dwell on the past. A supernatural entity has set up shop, and it’s up to them to stop it before it kills again.

While thousands of questions burn inside her, she has to put her concern over him, over what he’s become, aside for now. Because he’s about to learn one, undeniable fact: she’s changed, too.

Review: I was really looking forward to diving back into a novella in the Charley Davidson series and getting back to the characters.

We follow Quentin and Amber this time around, after a few years and I was thrilled to see them again! They are surprised to run into each other but their feelings are still there. But they both have secrets and they will have to work together to find and eliminate the entity that is in town and leaving bodies behind.

I was a little disturbed by the use of the third person in this novel. It threw me off a lot at first. That aside, it was a nice discovery. Of course, it’s a quick read, it’s a new one, but I was happy to go back into the universe.

 

 

The Gravedigger’s Son de Darynda Jones (VO)

Charley Davidson, Tome 13.6

Résumé (traduction personnelle) : Ce job aurait dû être facile.

Entrer. Evaluer la situation. Sortir. Mais pour le traqueur Quentin Rutherford, les choses se compliquent lorsque la fille qu’il aime depuis l’adolescence se pointer, menant sa propre enquête sur les événements étranges de cette petite ville du Nouveau-Mexique. Il savait qu’il serait risqué de revenir dans la région, mais il était loin de se douter qu’Amber Kowalski était devenue une véritable détective privée, enquêtant ce qui se passe la nuit. Il ne devrait pas être surpris. Elle peut voir les morts aussi clairement que lui. La vraie question est de savoir si elle peut voir à travers lui.

Mais est-ce que tout ce qui en vaut la peine est facile ?

Dire qu’Amber est choquée de voir son amour de jeunesse serait un euphémisme. Un seul regard sur lui lui dit tout ce qu’elle doit savoir. Il a changé. Si radicalement qu’elle le reconnaît à peine. Il est maintenant sauvage, un chasseur de démons endurci – partout où il faut – et elle est juste la fille maladroite et amoureuse qu’il a laissée derrière lui.

Mais elle n’a pas le temps de s’attarder sur le passé. Une entité surnaturelle s’est installée en ville, et c’est à eux de l’arrêter avant qu’elle ne tue à nouveau.

Alors que des milliers de questions lui brûlent la langue, elle doit mettre de côté ses inquiétudes sur ce qu’il est devenu, pour le moment. Car il est sur le point d’apprendre un fait indéniable : elle aussi a changé.

Avis : J’étais vraiment impatiente de me replonger dans une nouvelle de la série Charley Davidson et de retrouver les personnages.

Nous suivons cette fois-ci Quentin et Amber, après quelques années et j’étais ravie de les revoir ! Ils sont surpris de tomber l’un sur l’autre mais leurs sentiments sont toujours là. Mais ils ont tous deux des secrets et ils devront travailler ensemble pour trouver et éliminer l’entité qui est en ville et qui laisse des cadavres derrière lui.

J’ai été un peu perturbée par l’emploi de la troisième personne dans ce roman. Ça m’a beaucoup perturbée au départ. Ceci mis à part, c’était une découverte bien sympathique. Bien sûr, la lecture est rapide, c’est une nouvelle, mais j’étais contente de retrouver l’univers.

L’enclave de Nicolas Druart

Résumé : Sur l’Enclave, tout a été dit : qu’elle serait une zone blanche perdue dans la vallée du Lot, qu’on y vivrait en parfaite autonomie, qu’une créature y régnerait sans partage… Tout a été dit, mais on préfère se taire. C’est ce à quoi le jeune adjudant-chef Stanislas Sullivan est confronté. À l’inverse de ses collègues de la gendarmerie de Buzac, il n’est pas un enfant du pays. Aussi, quand une de ses affaires, tombée au cœur de l’été, se révèle être un cas de disparitions de pèlerins reliées à l’Enclave, il va devoir ignorer les mises en garde et faire quelques entorses à la procédure. Ignorer les mises en garde, c’est aussi l’option prise par Vanessa, aide médico-psychologique, et Simon, infirmier, venus passer un week-end dans l’Aveyron. Pour ce tandem qui accompagne quatre adolescents aux pathologies variées, c’est une première. Une première aussi, cette sensation de liberté quand ils naviguent sur le Lot. Oubliant pour un temps, et à tort, les chimères menaçantes des locaux… Que cache l’Enclave ? Un monstre digne de légendes ancestrales ou une vérité macabre ? Que trouvera Vanessa en allant chercher de l’aide, une fois l’accident survenu ? Et sur quel obscur passé Stan mettra-t-il la main ?

Avis : Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce roman, mais je ne dis jamais non à un thriller !

Vanessa travaille dans un centre qui aide les personnes qui ont des déficiences mentales. Quand son patron organise un petit voyage pour elle et quelques-uns des pensionnaires, elle se dit que c’est une bonne occasion pour prendre des vacances et ouvrir ces jeunes au monde extérieur. Aussi, quand des rumeurs lui arrivent aux oreilles au sujet d’un monstre qui vivrait dans une zone interdite, elle n’y croit pas. Pourtant, alors qu’une sortie en canoé tourne au désastre, elle est obligée de reconsidérer ce qu’elle pensait.  Livrée à elle-même dans cette enclave que tout monde craint, elle va tout mettre en œuvre pour trouver un moyen de s’en sortir.

En parallèle, on suit un nouvel adjudant-chef Stanislas qui arrive pour commencer son nouveau boulot et il découvre qu’il existe une enclave, un endroit hors du temps, complètement clos. Si tous les habitants se contentent de rester à l’écart et de ne pas poser de questions, Stan est bien décidé à tout mettre en œuvre afin de découvrir ce que cet endroit cache !

C’était vraiment une jolie surprise. J’ai été surprise de la fin et de la façon dont l’auteur a tourné son histoire, mais c’était très bien trouvé. Je suis curieuse de découvrir d’autres romans de l’auteur à présent !

 

A Noise Downstairs by Linwood Barclay

Synopsis: College professor Paul Davis is a normal guy with a normal life. Until, driving along a deserted road late one night, he surprises a murderer disposing of a couple of bodies. That’s when Paul’s “normal” existence is turned upside down. After nearly losing his own life in that encounter, he finds himself battling PTSD, depression, and severe problems at work. His wife, Charlotte, desperate to cheer him up, brings home a vintage typewriter—complete with ink ribbons and heavy round keys—to encourage him to get started on that novel he’s always intended to write.

However, the typewriter itself is a problem. Paul swears it’s possessed and types by itself at night. But only Paul can hear the noise coming from downstairs; Charlotte doesn’t hear a thing. And she worries he’s going off the rails.

Paul believes the typewriter is somehow connected to the murderer he discovered nearly a year ago. The killer had made his victims type apologies to him before ending their lives. Has another sick twist of fate entwined his life with the killer—could this be the same machine? Increasingly tormented but determined to discover the truth and confront his nightmare, Paul begins investigating the deaths himself.

But that may not be the best thing to do. Maybe Paul should just take the typewriter back to where his wife found it. Maybe he should stop asking questions and simply walk away while he can. . . .

Review: I’ve read a series by the author before, but I was curious to read something else by him. This novel was perfect for that.

Paul Davis is trying to rebuild his life. It’s not easy… Ever since he was almost murdered by a co-worker because he discovered two dead bodies in his car, he’s been climbing back up. But the blow to the head left him with some after-effects. He is also in therapy and his latest idea is to face his attacker and retrace everything that made him this way. Then his wife gives him a typewriter that looks suspiciously like the one the victims used before they died. Is it the killer’s? And is it haunted? Very strange things have been happening since it entered their home.

I had a good time with the novel. I suspected the truth, but I wasn’t sure and had to wait until the end to figure out exactly what had happened. More than that, there were also several surprises that I didn’t see coming and I thought the author handled the story very well!

So this was a very good thriller and I’m curious to read other novels by the author.