Tear Down the Throne de Jennifer Estep (VO)

Gargoyle Queen, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Princesse héritière. Espionne intelligente. Puissante magicienne de l’esprit. Gemma Ripley d’Andvari est tout ça à la fois et elle déterminée à empêcher son ennemi d’utiliser des armes magiques pour conquérir son royaume.

La quête de Gemma pour trouver des réponses la conduit à un sommet entre les différents royaumes. Parmi les autres rois présents, la reine Maeven Morricone de Morta et son fils, le prince Leonidas, son ennemi charmant et dangereux.

Gemma sait que Maeven a toujours une idée derrière la tête et, bien sûr, la reine rusée invoque une tradition obscure qui menace la trêve fragile entre Andvari et les autres royaumes. Malgré ses bonnes intentions, Gemma se retrouve une fois de plus avec Leo et doit lutter contre ses sentiments grandissants pour le prince ennemi.

Lorsqu’une série d’attaques meurtrières fait voler en éclats les négociations pacifiques du sommet, Gemma réalise que quelqu’un veut faire tomber les rois de leurs trônes – et que cet ennemi pourrait bien réussir.

Avis : Cette série de Jennifer Estep qui se déroule dans l’univers de la première est géniale. J’avais passé un très bon moment avec le premier tome et j’étais impatiente de découvrir ce qui allait arriver à présent à nos deux héros : Gemma et Leonidas.

Un sommet est sur le point d’être organisé et Gemma n’est toujours pas près de pouvoir arrêter les manœuvres de Milo, le frère de Léonidas. Mais elle ne s’attendait certainement pas à ce que Maeven, la reine Morta, son ennemie, parvienne à la manipuler en utilisant une ancienne tradition. Si Leonidas parvient à gagner trois épreuves, Gemma sera obligée de l’épouser.

Gemma va devoir faire des choix déterminants sur ce qu’elle veut, ce qu’elle est prête à faire, parce que l’avenir du royaume pourrait bien tenir entre ses mains. Mais ses sentiments vont tout changer.

J’ai adoré suivre nos deux héros, les voir se tourner autour et s’apprivoiser petit à petit. Ils sont touchants et en même temps, on comprend que la situation n’est pas simple.

Je suis impatiente de lire le troisième tome à présent !

 

Seasonal Fears by Seanan McGuire

Alchemical Journeys, Book 2

Synopsis: Melanie has a destiny, though it isn’t the one everyone assumes it to be. She’s delicate; she’s fragile; she’s dying. Now, truly, is the winter of her soul.

Harry doesn’t want to believe in destiny, because that means accepting the loss of the one person who gives his life meaning, who brings summer to his world.

So, when a new road is laid out in front of them—a road that will lead through untold dangers toward a possible lifetime together—walking down it seems to be the only option.

But others are following behind, with violence in their hearts.

It looks like Destiny has a plan for them, after all….

Review: I really enjoy the author’s poetic novels. These tales are very different from what we usually find and I was thrilled to see her come out with a new one.

Melanie has an unusual illness, she knows she is going to die, but she has her boyfriend, Harry, to support her. They have known each other for a long time and have known all along that they will end their lives together. But when Melanie and Harry discover they are in the running for the Winter and Summer crown, everything changes! They will embark on an adventure that will force them to face all the wannabes, but also to accept a world they didn’t know.

As I said, it was a poetic, very pretty, story and I was delighted to discover it. The characters are quite touching, especially Melanie who has always lived with illness and who will finally understand her special condition.

A beautiful novel.

Seasonal Fears de Seanan McGuire (VO)

Alchemical Journeys, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Melanie a un destin, bien que ce ne soit pas celui que tout le monde croit. Elle est délicate ; elle est fragile ; elle est en train de mourir. Son âme vient de rentrer dans l’hiver?

Harry ne veut pas croire au destin, car cela signifie accepter la perte de la seule personne qui donne un sens à sa vie, qui amène l’été dans son monde.

Aussi, lorsqu’une nouvelle route s’ouvre devant eux, une route qui les mènera à travers d’innombrables dangers vers une éventuelle vie commune, s’y engager à pied semble être la seule option.

Mais d’autres les suivent, de la violence plein leur cœur.

Il semble que le destin ait un plan pour eux, après tout…

Avis : J’aime beaucoup les romans poétiques de l’auteure. Ces contes sont très différents de ce qu’on trouve habituellement et j’étais ravie de voir qu’elle en sortait un nouveau.

Melanie a une maladie inhabituelle, elle sait qu’elle va mourir, mais elle a son petit ami, Harry, pour la soutenir. Ils se connaissent depuis longtemps et savent depuis le début qu’ils finiront leur vie ensemble. Mais quand Melanie et Harry découvrent qu’ils sont en lice pour obtenir la couronne de l’Hiver et l’Eté, tout change ! Ils vont se lancer dans une aventure qui les va les obliger à affronter tous les aspirants, mais aussi à accepter un monde qu’ils ne connaissaient pas.

Comme je le disais, c’était une histoire poétique, très jolie, et j’ai été ravie de la découvrir. Les personnages sont assez touchants surtout Melanie qui a toujours vécu en étant malade et qui va enfin comprendre sa condition si particulière.

Un beau roman.

The Killer’s Family by Miranda Smith

Synopsis: We should never have kept our father’s secret.

Before, my sisters and I were close. Now, a year after our father’s funeral, we barely speak to each other. Molly won’t accept the truth. Rachel can’t forgive him. And I spend all my time digging through his life, trying to understand.

Then we hear the news. A woman has been found by the docks, her wedding ring stolen. The reporter says it appears the local serial killer has returned…

But I know that can’t be right, because I know who the killer was.

Henry Martin. Our father.

Someone is sending us a message. Someone knows we lied.

Now my sisters and I must work together to find out who is targeting us. How do they know what we’ve hidden? What do they want? And what other secrets lie buried in the past, putting us all in danger?

Review: I’ve been reading a lot of French thrillers lately, but it’s been a long time since I picked up one in English.

We follow three sisters who have lost their father and discovered while cleaning up his belongings that he was in fact a famous serial killer. After deciding to hide everything so that it wouldn’t impact their lives, our three sisters meet again a year later. But now, hiding the secret has turned everything upside down and they are struggling to get back on their feet. But something worse is about to happen: the murders are starting again and if it’s not their father, who is responsible? They will do everything to find out the truth, but the danger is getting closer and maybe even more than they thought.

This was a pretty cool novel and I had a great time with our three sisters. The turn of events finally surprised me. I’ve read better thrillers, but this was a good read.

 

 

The Killer’s Family de Miranda Smith (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Je n’arrive pas à croire que mon père est parti. Surtout quand je suis dans son atelier. Ici, mon esprit est inondé de souvenirs heureux. Puis je remarque le plancher irrégulier. Je le soulève, et tombe sur une boîte en carton poussiéreuse. Et quand je l’ouvre, je réalise que tout ce que je pensais savoir était un mensonge…

J’ai suivi mes sœurs dans l’église lors des funérailles de notre père, mon cœur se brisant à l’idée qu’il ne me conduirait jamais à l’autel. Ensuite, nous nous sommes réunis chez lui pour célébrer sa vie – l’homme de famille, l’ami loyal, le professeur adoré.

Mais plus tard cette nuit-là, en fouillant dans ses affaires, j’ai trouvé la boîte, cachée dans un vide sanitaire de sa remise. Elle était pleine de bijoux enchevêtrés… et d’une confession.

Preuve que derrière ses sourires aimables, mon père était un homme totalement différent. Un tueur.

Mes sœurs et moi avons fait le serment de ne rien dire. La vérité n’apporterait que plus de douleur. J’ai mis le feu à ses aveux, réduisant ses secrets en cendres.

Mais maintenant, une autre femme a été tuée, son alliance a été volée…

Quelqu’un envoie un message. Quelqu’un qui sait que nous avons menti.

Mais qui pourrait bien connaître la vérité ? Puis-je même faire confiance à mes propres sœurs ? Et si j’essaie de me protéger, vais-je détruire ma famille pour toujours ?

Avis : Ces derniers temps, je lis beaucoup de thrillers en français, mais ça faisait longtemps que je n’en avais pas pris un en version originale.

Nous suivons alternativement trois sœurs qui ont perdu leur père et ont découvert en rangeant ses affaires qu’il était en fait un célèbre serial killer. Après avoir décidé de tout cacher pour ne pas que ça impacte leur vie, nos trois sœurs se retrouvent un an plus tard. Mais voilà, cacher ce secret a tout bouleversé et elles ont du mal à se relever. Mais quelque chose de pire va se produire : les meurtres reprennent et si ce n’est pas leur père, qui est le responsable ? Elles vont tout faire pour découvrir la vérité, mais le danger se rapproche et peut-être même plus que ce qu’elles pensaient.

C’était un roman assez sympa et j’ai passé un bon moment avec nos trois sœurs. La tournure des évènements m’a finalement surprise. J’ai lu de meilleurs thrillers, mais c’était une bonne lecture.

 

DNF: The Serial Killer’s Girl by L.H. Stacey

Synopsis: Lexi Jakes thought she could run from her past.

But when her biological mother is found dead, strangled with a red silk scarf and holding a chess piece, Lexi knows that her worst nightmare has come true. Because the murder has all the hallmarks of her own serial killer father, renown strangler Peter Graves.

Now with her own precious daughter’s life in danger, Lexi will do anything to keep her child safe…she is her father’s daughter after all.

Review: This synopsis intrigued me right away. The “serial killer’s daughter” aspect is appealing and I was curious to see how the author would handle this theme. But in the end it wasn’t what I expected.

Lexi is the daughter of a serial killer who was arrested. As a child, she was taken in by an orphanage with no contact with her biological mother. Since then, she has changed her name, married and had a child, away from the whole story. When a copy-cat kills her biological mother, Lexi understands that she is in danger. She decides to run away with her daughter, but nothing goes as planned.

I had a good time with the beginning of the novel, but then I had a hard time hanging on. The part about the relationship between Lexi and her husband takes up a lot of the story and I thought it was a shame. It’s not necessarily what I expected and the way he treats her annoyed me.

After a while, things also started to drag on and I preferred to give up…

DNF: The Serial Killer’s Girl de L.H. Stacey (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Lexi Jakes pensait pouvoir fuir son passé.

Mais lorsque sa mère biologique est retrouvée morte, étranglée avec un foulard de soie rouge et tenant une pièce d’échec, Lexi sait que son pire cauchemar s’est réalisé. Car le meurtre a toutes les caractéristiques de son père, tueur en série, le célèbre étrangleur Peter Graves.

Maintenant que la vie de sa fille est en danger, Lexi est prête à tout pour la protéger… Elle est la fille de son père après tout.

Avis : Voilà un résumé qui m’a tout de suite intriguée. L’aspect « fille de tueur en série » est attirant et j’étais curieuse de voir comment l’auteure allait gérer ce thème. Mais finalement ça n’a pas été ce à quoi je m’attendais.

Lexi est la fille d’un serial killer qui a été arrêté. Petite, elle a été recueillie dans un orphelinat sans avoir plus aucun contact avec sa mère biologique. Depuis, elle a changé de nom, s’est mariée et a eu un enfant, loin de toute cette histoire. Quand un copy-cat tue sa mère biologique, Lexi comprend qu’elle est en danger. Elle décide alors de s’enfuir avec sa fille, mais rien ne se passe comme prévu.

J’ai passé un bon moment avec le début du roman, mais ensuite j’ai eu du mal à accrocher. La partie sur la relation entre Lexi et son mari prend une grande place de l’histoire et j’ai trouvé ça dommage. Ce n’est pas forcément ce que j’attendais et la façon dont il la traite m’a énervée.

Au bout d’un moment, les choses ont aussi commencé à tirer en longueur et j’ai préféré abandonner…