Agent du chaos de C.N. Crawford & Alex Rivers

Dark Fae FBI, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Londres brûle, et ce sont les faes qui tiennent les allumettes.

Moi, Cassandra Liddell, ne suis pas qu’un agent du FBI. Je suis aussi une pixie coriace. Après avoir survécu de justesse à ma dernière mission, je suis à la recherche de réponses sur mon passé quand des bombes commencent à exploser partout dans Londres. Des terroristes faes ont décidé de plonger la ville dans le chaos.

Pour empirer les choses, ma meilleure amie, Scarlett, a été enlevée, et son ravisseur m’oblige à me lancer dans des quêtes impossibles pour espérer la retrouver. Heureusement, Roan, un guerrier fae, est d’accord pour m’aider… Mais son assistance a un prix, et je ne suis pas certaine de vouloir le payer…

Poursuivie par des créatures surnaturelles et recherchée par la CIA, je dois me battre pour sauver Scarlett et éviter que Londres ne soit rasée.

Avis : Etant fan des fae et après avoir passé un bon moment avec le premier tome, j’étais curieuse de voir ce que ce second volet allait donner.

Cassandra a du mal à revenir à sa vie classique et si son patron lui demande de rentrer, elle n’en a pas très envie. Alors quand sa meilleure amie, Scarlett, arrive en ville et lui demande de l’aide, elle voit là un signe. D’autant plus que la jeune femme semble au courant de l’existence des fae. Scarlett ignore que Cassandra en est une, et cette dernière est bien décidée à lui prouver que tous les fae sont des monstres. Mais quand quelqu’un kidnappe Scarlett et demande à Cassandra de résoudre des devinettes, notre héroïne n’a pas d’autre choix que d’obéir. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour ce que son amie ne soit pas tuée !

J’ai passé un bon moment avec ce roman, mais j’étais un peu mal à l’aise pendant ma lecture parce que, comme dans le premier tome, les actions des fae retombent sur les migrants. Ils sont toujours pointés du doigt et je trouve ça dommage, on pourrait trouver d’autres responsables potentiels, surtout quand les gens ensuite essaient de jouer les justiciers. Ceci mis à part, j’étais contente de retrouver les personnages et d’en apprendre plus à leur sujet. Il me reste encore beaucoup à découvrir et je suis curieuse de lire la suite !

C’était un bon second tome avec beaucoup d’idées !

Blood & Ash by Deborah Wilde

The Jezebel Files, Book 1

Synopsis: Cold-blooded kidnappers. Long-lost magic. When things get serious, she goes full Sherlock.

Ashira Cohen takes pride in being the only female private investigator in Vancouver. With her skills, her missing persons case should be a piece of cake.

She wasn’t counting on getting bashed in the skull, revealing a hidden tattoo and supernatural powers she shouldn’t possess.

Or the bitter icing on top: a spree of abductions and terrifying ghostly creatures on a deadly bender.

And don’t even get her started on the golems.

Reluctantly partnered with her long-time nemesis Levi, the infuriating leader of the magic community, Ash resolves to keep her focus on the clue trail and off their sexual tension because WTF is up with that?

But with a mastermind organization pulling strings from the shadows and Levi’s arrogance driving her to pick out his body bag, can Ash rescue the captives and uncover the truth or will the next blood spilled be her own?

Review: Here is an author whose novels I had seen a little bit everywhere and that I was curious to try. Her two urban fantasy series made me want to discover her stories and I had a great time with this novel!

Ash is the only private investigator in Vancouver, but she’s only allowed to investigate high-profile cases. It is completely excluded for her to work on Nefren, the people holding power in society. But then, because of a bad blow on her head, she discovers a tattoo now broken by a scar. Except that the problem is that she didn’t know the existence of this tattoo and now it seems that she has powers that she didn’t even think she had. Powers that shouldn’t exist.

Allying herself with Levi, the man who is her enemy, she’s going to have to try to figure out what’s going on in the city with all these children disappearing and these creatures invisible to everyone but her.

I had a really good time with this novel and I must say that I was curious to witness the interactions between Levi and Ash which were always colorful!

It was a very nice first volume and I’m very curious to read the sequel now!

Blood & Ash de Deborah Wilde (VO)

The Jezebel Files, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Des kidnappeurs. De la magie disparue depuis longtemps. Quand la situation se corse, elle devient Sherlock.

Ashira Cohen est fière d’être la seule femme détective privée à Vancouver. Avec ses compétences, son affaire de disparition devrait être du gâteau.

Elle ne comptait pas se faire défoncer le crâne, révéler un tatouage caché et des pouvoirs surnaturels qu’elle ne devrait pas posséder.

Ou la cerise sur le gâteau : une série d’enlèvements et de créatures fantomatiques terrifiantes et mortelles.

Et ne parlez même pas des golems.

Associée à contrecœur à son ennemi de longue date, Levi, le chef exaspérant de la communauté des magiciens, Ash décide de se concentrer sur la piste d’indices et d’éviter leur tension sexuelle parce que putain, c’est quoi ça ?

Mais avec un cerveau qui tire les ficelles de l’ombre et l’arrogance de Levi qui la pousse à choisir son sac mortuaire, Ash peut-elle sauver les prisonniers et découvrir la vérité ou le prochain sang versé sera-t-il le sien ?

Avis : Voilà une auteure dont j’avais vu les romans un peu passer partout et que j’étais curieuse de tenter. Ses deux séries d’urban fantasy me donnaient bien envie et j’ai passé un très bon moment avec ce roman !

Ash est la seule détective privée de Vancouver, mais elle n’a le droit que d’enquêter sur des affaires mondaines. Il est complètement exclu pour elle de travailler sur des Nefren, les personnes détenant du pouvoir dans la société. Mais voilà, à cause d’un mauvais coup sur la tête, elle découvre un tatouage maintenant brisé par une cicatrice. Sauf que le problème, c’est qu’elle ne connaissait pas l’existence de ce tatouage et maintenant, il semblerait qu’elle ait des pouvoirs qu’elle ne pensait même pas détenir. Des pouvoirs qui ne devraient pas exister.

S’alliant avec Levi, l’homme qui est son ennemi, elle va devoir essayer de comprendre ce qui se passe en ville avec tous ces enfants qui disparaissent et ces créatures invisibles à tous, sauf à elle.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman et je dois dire que j’étais curieuse d’assister aux interactions entre Levi et Ash qui étaient toujours hautes en couleurs !

C’était un premier tome très sympa et je suis très curieuse de lire la suite à présent !

The Bone Maker by Sarah Beth Durst

Synopsis: Twenty-five years ago, five heroes risked their lives to defeat the bone maker Eklor—a corrupt magician who created an inhuman army using animal bones. But victory came at a tragic price. Only four of the heroes survived.

Since then, Kreya, the group’s leader, has exiled herself to a remote tower and devoted herself to one purpose: resurrecting her dead husband. But such a task requires both a cache of human bones and a sacrifice—for each day he lives, she will live one less.

She’d rather live one year with her husband than a hundred without him, but using human bones for magic is illegal in Vos. The dead are burned—as are any bone workers who violate the law. Yet Kreya knows where she can find the bones she needs: the battlefield where her husband and countless others lost their lives.

But defying the laws of the land exposes a terrible possibility. Maybe the dead don’t rest in peace after all.

Five warriors—one broken, one gone soft, one pursuing a simple life, one stuck in the past, and one who should be dead. Their story should have been finished. But evil doesn’t stop just because someone once said, “the end.”

Review: It’s been a while since I’ve found a good fantasy novel, but I must say that I was very surprised by this story.

Twenty-five years ago, Kreya was leading a small troupe that managed to save the world by killing a hateful man: Eklor. But then, during this attack, her husband was killed. Since then, she studies the ancient forbidden texts and she has found a way to resurrect her husband, but it won’t be easy. She has to go against all the laws of her country and find bones. But in a world where people burn their dead, it’s very complicated. There is only one solution: to go to the forbidden zone, this former war zone where the bones of the warriors were left where the warriors died. This visit could well reserve some surprises and Kreya will have to go back up his troop to face a new danger that threatens them all!

It was a very good novel and I was curious to discover this author and to see how it was going to lead her story and her characters. Each protagonist is touching. They were all touched by what they went through, and in 25 years, they all evolved in a different direction. Yet they will do everything they can to save their world.

It was a story full of original ideas and I am curious to discover other novels of the author!

The Bone Maker de Sarah Beth Durst (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Il y a vingt-cinq ans, cinq héros ont risqué leur vie pour vaincre le fabricant d’os Eklor, un magicien corrompu qui a créé une armée inhumaine en utilisant des os d’animaux. Mais la victoire a eu un prix tragique. Seuls quatre des héros ont survécu.

Depuis lors, Kreya, la chef du groupe, s’est exilée dans une tour isolée et s’est consacrée à un seul but : ressusciter son mari mort. Mais une telle tâche nécessite à la fois des d’os humains et un sacrifice – car chaque jour qu’il vit, elle en vivra un de moins.

Elle préfère vivre un an avec son mari que cent ans sans lui, mais l’utilisation d’os humains pour la magie est illégale à Vos. Les morts sont brûlés – comme tous les travailleurs de l’industrie des os qui violent la loi. Pourtant, Kreya sait où elle peut trouver les os dont elle a besoin : sur le champ de bataille où son mari et d’innombrables autres personnes ont perdu la vie.

Mais défier les lois du pays l’expose aussi aux conséquences. Peut-être que les morts ne reposent pas en paix après tout.

Cinq guerriers, l’un brisé, l’autre devenu gentil, un autre qui poursuit une vie simple, un autre coincé dans le passé, et un autre qui devrait être mort. Leur histoire aurait dû être terminée. Mais le mal ne s’arrête pas juste parce que quelqu’un a dit un jour que c’était fini.

Avis : Ça faisait un moment que je n’avais pas trouvé un bon roman de fantasy, mais je dois dire que j’ai été très surprise par cette histoire.

Il y a vingt-cinq ans, Kreya menait une petite troupe qui est parvenue à sauver le monde en tuant un homme détestable : Eklor. Mais voilà, lors de cette attaque, son mari est tué. Depuis, elle a eu le temps d’étudier les anciens textes interdits et elle a trouvé un moyen de ressusciter son mari, mais ça ne sera pas facile. Elle doit aller à l’encontre de toutes les lois de son pays et trouver des os. Mais dans un univers où les gens brûlent leurs morts, c’est très compliqué. Une seule solution : se rendre dans la zone interdite, cette ancienne zone de guerre où les os des guerriers ont été abandonnés là où les guerriers sont morts. Cette visite pourrait bien lui réserver des surprises et Kreya va devoir remonter sa troupe pour affronter un nouveau danger qui les menace tous !

C’était vraiment un très bon roman et j’étais curieuse de découvrir cette auteure et de voir comment elle allait mener son histoire et ses personnages. Chaque protagoniste est touchant. Ils ont tous été touchés par ce qu’ils ont traversé, et en 25 ans, ils ont évolué dans une direction différente. Pourtant, ils vont tout mettre en œuvre pour sauver leur monde.

C’était une histoire pleine d’idées originales et je suis curieuse de découvrir d’autres romans de l’auteure !

Lost You by Haylen Beck

Synopsis: Libby needs a break. Three years ago her husband split, leaving her to raise their infant son Ethan alone as she struggled to launch her writing career. Now for the first time in years, things are looking up. She’s just sold her first novel, and she and Ethan are going on a much-needed vacation. Everything seems to be going their way, so why can’t she stop looking over her shoulder or panicking every time Ethan wanders out of view? Is it because of what happened when Ethan was born? Except Libby’s never told anyone the full story of what happened, and there’s no way anyone could find her and Ethan at a faraway resort . . . right?

But three days into their vacation, Libby’s fears prove justified. In a moment of inattention, Ethan wanders into an elevator before Libby can reach him. When the elevator stops and the doors open, Ethan is gone. Hotel security scours the building and finds no trace of him, but when CCTV footage is found of an adult finding the child wandering alone and leading him away by the hand, the police are called in. The search intensifies, a lost child case turning into a possible abduction. Hours later, a child is seen with a woman stepping through an emergency exit. Libby and the police track the woman down and corner her, but she refuses to release Ethan. Asked who she is, the woman replies:

“I’m his mother.”

Review: I am a big fan of thrillers and not knowing the author, I was very curious to discover this novel. Well, I was so taken by the story, that I finished it in one evening!

We begin the novel by discovering Libby on a vacation with her son in a large hotel. But then, he escapes her surveillance, takes the elevator and disappears. Somebody took him away. After this chapter, we go back in the past and we follow Libby. This young woman has always wanted a child, but in vain. Then, even if it is illegal in the state where she lives, she is decided to go through a private clinic to take a surrogate mother and finally have the kid she wants.

In parallel, we also follow the surrogate mother, before she goes to the clinic and we see her evolve little by little.

This was a very intriguing novel and I was curious to see what would happen to our two protagonists. It must be said that they both have quite particular characters. I was also surprised several times by the revelations that I did not expect, which is always a big plus in this kind of novels.

Yes, it was a very good discovery and I am now curious to read another novel by the author!

Une vie pour une autre de Haylen Beck

Résumé : Il aura suffi d’un instant d’inattention pour que son monde s’écroule.

Un contrat d’édition et une confortable avance pour son premier roman en poche, Libby a décidé de s’offrir une parenthèse de luxe avec son fils Ethan, trois ans, qu’elle élève seule. Mais un soir, l’enfant échappe à sa vigilance. Le voilà qui s’engouffre dans l’ascenseur. Trop tard, les portes se ferment…
Dans ce complexe hôtelier qui compte des milliers de chambres, un petit garçon a vite fait de se perdre. Et puis, à mesure que le temps s’écoule, l’évidence s’impose  : il s’agit d’un enlèvement.

Interrogée par la police, Libby se réfugie dans un mutisme qui sonne comme un aveu. La police n’est pas dupe.  Qu’a-t-elle sur la conscience  ? Quel terrible secret peut-elle cacher, au point d’obstruer l’enquête pour retrouver son propre enfant ?

Avis : Je suis une grande amatrice de thriller et ne connaissant pas l’auteure, j’étais très curieuse de découvrir ce roman. Eh bien, j’ai tellement été prise par l’histoire, que je l’ai fini en une soirée !

On commence le roman en découvrant Libby en vacances avec son fils dans un grand hôtel. Mais voilà, il échappe à sa surveillance, prend l’ascenseur et disparait. Quelqu’un l’a enlevé. Après ce chapitre, nous repartons dans le passé et on suit Libby. Cette jeune femme a toujours voulu un enfant, mais en vain. Alors, même si c’est illégal dans l’état où elle vit, elle est décidée à passer par une clinique privée pour prendre une mère porteuse et avoir enfin le petit qu’elle désire.

En parallèle, on suit aussi la mère porteuse, avant qu’elle se rende à la clinique et on la voit évoluer petit à petit.

C’était un roman très intrigant et j’étais curieuse de voir ce qui allait se passer pour nos deux protagonistes. Il faut dire qu’elles ont toutes les deux des caractères assez particuliers. J’ai aussi été surprise à plusieurs reprises par les révélations auxquelles je ne m’attendais pas, ce qui est toujours un gros plus dans ce genre de romans.

Oui, c’était une très bonne découverte et je suis curieuse à présent de lire un autre roman de l’auteure !