Le Marchand de sable de Gaïa Alexia

Tome 1

Résumé : Nola Nott a tellement dû croire à la légende du Marchand de Sable lorsqu’elle était enfant que, des années plus tard, il hante ses cauchemars. Précédé de papillons rouge sang et semant du sable derrière lui, Nola le sent, il n’attend qu’une chose : s’en prendre à elle.
Pour l’éviter, elle se plonge dans ses cours jusque tard dans la nuit, notamment dans ceux de mythologie nordique, cette matière qui lui donne tant de fil à retordre.
Tant qu’elle est éveillée, tout va bien pour Nola, mais que se passerait-il si rêve et réalité se confondaient et que l’homme de ses cauchemars apparaissait au détour d’une rue ?

Aux heures les plus sombres, se joue une course poursuite digne de la cavalcade de la lune en pleine nuit.

Avis : J’ai beaucoup aimé tous les romans de Gaïa Alexia que j’ai lus et c’est vrai que j’étais curieuse de découvrir cette nouvelle histoire. Après avoir découvert ses romances contemporaines, c’était un plaisir de retrouver l’auteure dans quelque chose de plus fantastique.

J’ai toujours adoré la mythologie, aussi c’était difficile de résister à un tel roman. Nola Nott a beaucoup de mal à dormir. Elle fait des cauchemars terribles qui lui donnent envie de rester éveillée le plus possible. Pourtant, quand elle rencontre l’homme qui lui fait tant peur en ville, elle ne sait pas quoi faire. Cet homme – il semblerait qu’il s’agisse du  Marchand de Sable–, veut quelque chose d’elle, mais elle ne sait pas vraiment ce que c’est. Cette rencontre va la plonger dans un univers de Dieux et de Déesses, un monde qui va au-delà de l’imagination.

J’ai passé un bon moment avec ce roman même si j’avoue que j’ai eu du mal à comprendre Mane et je suis toujours un peu dans le flou à son sujet. Nous, lecteurs, avons beaucoup de questions tout au long du roman et j’avoue que je suis justement curieuse de découvrir la suite pour voir si on comprend un peu mieux ce qu’il se passe. Et cette fin ? Ah cette fin… C’est terrible parce que ce cliffhanger nous donne très envie d’en savoir plus !

Un nouveau roman très intéressant !

The Girl in Red by Christina Henry

Synopsis: It’s not safe for anyone alone in the woods. There are predators that come out at night: critters and coyotes, snakes and wolves. But the woman in the red jacket has no choice. Not since the Crisis came, decimated the population, and sent those who survived fleeing into quarantine camps that serve as breeding grounds for death, destruction, and disease. She is just a woman trying not to get killed in a world that doesn’t look anything like the one she grew up in, the one that was perfectly sane and normal and boring until three months ago.

There are worse threats in the woods than the things that stalk their prey at night. Sometimes, there are men. Men with dark desires, weak wills, and evil intents. Men in uniform with classified information, deadly secrets, and unforgiving orders. And sometimes, just sometimes, there’s something worse than all of the horrible people and vicious beasts combined.

Red doesn’t like to think of herself as a killer, but she isn’t about to let herself get eaten up just because she is a woman alone in the woods….

Review: I really like Christina Henry’s novels and I must admit that I am always very curious to discover retellings. So I quickly let myself be tempted by A Girl in Red.

It is a dystopia that we find here with an epidemic that ravages the world in a few days. No one knows what’s going on, but Red is determined that her family will survive. Yet, despite all her hopes, things will not go as planned.

I had a really good time with that novel and I was always really looking forward to going back to the past to find out what her family had become, what Red had done to get there. We will therefore also discover her in the present, a suspicious young woman in the forest who is ready to do anything to achieve her goal.

I found that the author had made a very nice and interesting job about her story and I was eager to see what would happen, although I must admit that I would have liked a follow-up to learn more about the Sergeant or what would happen now for everyone.

It was a very good novel, very original and at the same time with a very close base.  It’s easy to get attached to Red even if she sometimes seems cold. It’s not easy for her, but she’ll do anything to get out of it!

The Girl in Red de Christina Henry (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Être seul dans les bois est dangereux. Il y a des prédateurs qui sortent la nuit : des créatures, des coyotes, des serpents et des loups. Mais la femme à la veste rouge n’a pas le choix. Depuis l’arrivée de la Crise, la population a été décimée et les survivants ont été envoyés dans des camps de quarantaine qui servent de terreau fertile pour la mort, la destruction et la maladie. C’est juste une femme qui essaie de ne pas se faire tuer dans un monde qui ne ressemble en rien à celui dans lequel elle a grandi, celui qui était parfaitement sain, normal et ennuyeux jusqu’à il y a trois mois.

Il y a de pires menaces dans les bois que les choses qui traquent leurs proies la nuit. Parfois, il y a des hommes. Des hommes avec de sombres désirs, de faibles volontés et de mauvaises intentions. Des hommes en uniforme, porteurs d’informations classifiées, des secrets mortels et des ordres impitoyables. Et parfois, juste parfois, il y a quelque chose de pire que toutes ces horribles personnes et ces bêtes vicieuses.

Red n’aime pas se considérer comme une tueuse, mais elle n’est pas prête à se laisser dévorer juste parce qu’elle est une femme seule dans les bois…

Avis : J’aime beaucoup les romans de Christina Henry et j’avoue que je suis toujours vraiment très curieuse de découvrir les reprises de contes qu’il peut y avoir. Aussi je me suis très vite laissée tentée par A Girl in Red.

C’est une dystopie que l’on retrouve ici avec une épidémie qui ravage le monde en quelques jours. Personne ne sait ce qu’il se passe, mais Red est bien décidée à ce que sa famille survive. Pourtant, malgré tous ses espoirs, les choses ne se passeront pas comme prévu.

J’ai vraiment passé un bon moment avec ce roman et j’étais toujours vraiment impatiente de retourner dans le passé pour découvrir ce que sa famille était devenue, ce que Red avait fait pour en arriver là. On la découvrira donc aussi au présent, méfiante jeune femme dans la forêt qui est prête à tout pour accomplir son but.

J’ai trouvé que l’auteure avait tourné son histoire de façon très sympa et intéressante et j’étais impatiente de voir ce qu’il allait advenir, même si j’avoue que j’aimerai bien une suite pour en savoir plus sur le Sergent ou encore sur ce qu’il va se passer maintenant pour tout le monde.

C’était une très bonne reprise, très originale et en même temps dont la base est très proche.  C’est facile de s’attacher à Red même si parfois elle semble froide. Ce n’est pas facile pour elle, mais elle fera tout pour s’en sortir !

Blog tour – Sombre Secret de Sierra Dean + concours

Secret McQueen, Tome 3

Résumé : Secret McQueen chasse les vampires, les loups-garous, et toutes sortes de créatures dangereuses. On pourrait croire qu’elle a déjà tout vu. Et pourtant… Quand la Reine des ocelots-garous vient lui demander de l’aide pour retrouver une jeune fille, l’hybride moitié vampire moitié loup-garou se rend vite compte qu’il lui reste beaucoup à apprendre sur les monstres nocturnes.

Secret n’est pas au bout de ses peines : elle doit retrouver un chat disparu, s’adapter à ses nouvelles fonctions de chef du Tribunal, s’accommoder de sa position précaire comme compagne du Roi des loups-garous de l’Est, et gérer la découverte d’une flopée de nouvelles capacités surnaturelles (et malvenues) … Et la situation est encore bien pire que ce qu’elle imaginait !

Elle commence à s’habituer aux attentions de ses prétendants, mais que penser de ses trous de mémoire ? Secret va être obligée de faire un choix déterminant pour son avenir professionnel, mais aussi sentimental.

Attention : ce livre parle d’un roi loup-garou aux mains baladeuses, d’un professeur d’anglais effrayant avec des plans machiavéliques, et d’une surprenante soirée de gala à Columbia.

 

Comment décririez-vous la série pour ceux qui ne la connaissent pas ?

C’est une série d’action sur une chasseuse de primes mi-vampire/mi-loup-garou qui botte des culs et qui côtoie des hommes très charmants.

Combien de livres comptez-vous écrire ?

J’aimerais en écrire 13 en tout.

Le tome 9 est sorti il y a peu, à quoi peut-on s’attendre par la suite ?

J’ai prévu de sortir un nouveau roman cet automne et, après ça, avoir idéalement 2 livres par an. Secret 10 (sans titre) sortira début 2020.

Avez-vous de nouveaux projets ? Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Je travaille sur le troisième tome de ma série Rain Chaser pour le moment pour une publication cet automne, et puis j’aimerais me concentrer sur Secret et sur un thriller moderne sur lequel je travaille sous un autre pseudonyme.

a Rafflecopter giveaway

Persuading Austen by Brigid Coady

Synopsis: It is a truth universally acknowledged that working with an ex is a terrible idea…
Annie Elliot never expected her life to turn out this way: living with her dad, working as an accountant – surely the least glamorous job in Hollywood?! – and dodging her family’s constant bickering.

Landing a job as a producer on a new adaptation of Pride and Prejudice seems like the piece of luck she’s been waiting for. Until the cast is announced, and Annie discovers that the actor playing Mr Darcy is Austen Wentworth: the man she’s spent nearly a decade trying to forget.

Not only is Austen her ex – but while Annie’s life has stalled, Austen is Hollywood’s hottest property…and has just been voted World’s Sexiest Man.

With nowhere to hide, there’s just one question. Now the one who got away has come back, should Annie stand by her pride? Or give into Austen’s powers of persuasion?

Review: It’s been a long time since I’ve read a Jane Austen retelling, so when I saw the novel, I thought it was a good opportunity to discover a new story with an author I didn’t know yet.

Annie Elliot is flourishing in her professional life, but her family’s life is a disaster. Yes, because she is the scapegoat of her family and she is obliged to do everything for them without them showing her the slightest gratitude and moreover, they spend all her money. It’s really not easy and Annie never manages to say no. However, a professional opportunity will present itself and our heroine may be able to evolve! But her life turns into a nightmare when she has to work with Austen Wentworth, the man she broke the heart with and who broke her heart years before. Their meetings will not be easy, that has to be said.

I really had a really good time with this novel. If the beginning reminded me a lot of Cinderella, we quickly found the framework of Pride and Prejudice and I found that the author’s ideas were really well thought out. It was also a very touching story and if we want Annie to finally rebel, I was sad for her several times.

It was a very nice Jane Austen cover version that took me from start to finish. A good discovery.

 

 

Austen Wentworth de Brigid Coady

Résumé : “Elle repensa à ce week-end. Elle pouvait encore sentir la main d’Austen sur son bras. Son ventre se noua lorsqu’elle se remémora la manière dédaigneuse don il l’avait congédiée. Non. Huit ans auparavant, Annie avait dû choisir la voic de la raison.”

Annie Elliot est loin de mener la vie dont elle avait toujours rêvé… Célibataire, la jeune femme est comptable, habite chez son père et doit supporter les piques constantes de ses proches. Pas très digne du glamour de Hollywood ! Lorsqu’elle parvient à devenir productrice sur une nouvelle adaptation d’Orgueil et Préjugés, Annie se dit que la chance lui sourit enfin. Un seul problème : son ex, Austen Wentworth, a décroché le rôle de Mr Darcy… Et alors que la vie d’Annie était au point mort, lui s’est hissé aux rangs de star de cinéma et d’homme le plus sexy au monde. Face à celui qu’elle tente d’oublier depuis dix ans, Annie se laissera-t-elle persuader de donner une seconde chance à l’amour ?

Avis : Ca faisait très longtemps que je n’avais pas relu une reprise de Jane Austen, alors quand j’ai vu le roman, je me suis dit que c’était une bonne occasion pour découvrir une nouvelle histoire avec une auteure que je ne connaissais pas encore.

Annie Elliot est épanouie dans sa vie professionnelle, mais sa vie familiale est un désastre. Oui, parce qu’elle est le souffre-douleur de sa famille et elle est obligée de tout faire pour eux sans qu’ils ne lui montrent la moindre gratitude et en plus, ils dépensent tout son argent. Ce n’est vraiment pas facile et Annie ne parvient jamais à dire non. Pourtant, une opportunité professionnelle va se présenter et notre héroïne va peut-être arriver à évoluer ! Mais sa vie tourne au cauchemar quand elle doit travailler avec Austen Wentworth, l’homme à qui elle a brisé et qui lui a brisé le cœur des années auparavant. Leurs rencontres ne seront pas simples, ça il faut bien le dire.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman. Si le début m’a beaucoup fait penser à Cendrillon, on retrouve très vite le cadre d’Orgueil et Préjugés et j’ai trouvé que les idées de l’auteure étaient vraiment bien trouvées. C’était aussi une histoire très touchante et si on a envie qu’Annie se rebelle enfin, j’ai eu mal au cœur à plusieurs reprises.

C’était une reprise de Jane Austen très sympa qui m’a emportée du début à la fin. Une bonne découverte.

Stacking the Shelves #315

Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews
 

How to Wake an Undead City (The Beginner’s Guide to Necromancy, 6)- Hailey Edwards

Savannah has fallen to the vampires, and it’s up to Grier to take out their leader, Gaspard Lacroix, and restore peace. Lacroix might be more powerful and immune to her magic, but she’s got a plan. Too bad it’s got holes big enough for a new threat to waltz through while the city is on her knees.

Now Grier must risk her very soul if she hopes to slay her enemies and prevent her world from going up in flames. But salvation comes at a steep price, and she’s not the only one who will pay. The cost just might break her, and the man who owns her heart.

 

Un Petit Grain de Sable – Petra Hülsmann

Sans être maniaque, Isa, 27 ans, a une vie bien réglée. Voilà onze ans qu’elle travaille chez la même fleuriste, déjeune chaque midi dans le même restaurant vietnamien et regarde chaque soir un épisode de son feuilleton préféré.
Mais un petit grain de sable vient enrayer la belle mécanique… M. Lee a ferme boutique et le resto bobo branchouille qui a ouvert a la place ne sert pas de soupes de nouilles !
Le premier réflexe d’Isa est de prendre en grippe son nouveau voisin. Quel type prétentieux, ce Jens, et arrogant ! Mais n’est-il pas aussi terriblement séduisant ? Et célibataire…