Good Girls Love Bad Boys d’Alana Scott

Tome 3

Résumé : Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, a compris que, si elle voulait survivre, elle allait devoir s’endurcir.

Mais, à l’époque, elle a commis une erreur : tomber amoureuse de Zach Menser. Une très belle et dangereuse erreur qui l’a contrainte à quitter la ville avec sa famille. Cinq ans plus tard, Élodie est de retour à Saint-Louis pour les funérailles d’une de ses anciennes amies. Dès son arrivée, le passé et, surtout, ses sentiments pour Zach la rattrapent. Car, malgré le temps, malgré la distance, elle n’a jamais réussi à tourner la page de leur histoire. D’ailleurs, il paraît qu’il vient de sortir de prison…

Avis : Voilà le troisième et dernier tome de la série et j’étais impatiente de découvrir la fin de l’histoire. Nous commençons le récit 5 ans après la fin du dernier tome. Le temps a passé et la vie d’Elodie a complètement changé !

Elodie a laissé son ancienne vie derrière elle et elle est même avec un nouveau garçon. Tout est bien dans le meilleur des mondes et pourtant… Quand elle reçoit un coup de fil de Wade pour lui annoncer le décès de Vic, notre jeune héroïne fait un bond en arrière dans le temps. Elle n’a jamais gardé contact, mais elle sait qu’elle doit rentrer, qu’elle doit être là pour son ancienne meilleure amie et peut-être aussi pour revoir Zach. Hélas rien c’est simple et son retour en plus de faire resurgir d’anciens sentiments va aussi ramener des problèmes et des dangers qu’elle pensait oublier.

J’ai passé un bon moment avec le récit et j’étais impatiente de découvrir ce que l’auteure avait prévu. Cependant, c’est vrai que j’ai eu du mal à comprendre pourquoi le méchant de l’histoire avait attendu 5 ans pour faire payer les héros. Beaucoup de temps a passé et même si je comprends la rancœur, ça reste quand même un peu étrange. Cela mis à part, j’ai préféré cette partie à la précédente et j’ai apprécié de découvrir certaines des révélations même si j’ai trouvé ça un peu gros.

Dans l’ensemble c’était une lecture sympa, ce qui est juste un peu dommage, je trouve, ce sont les incohérences que l’on retrouve dans l’histoire.

 

Stacking the Shelves #265

Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews
 

Anger is Gift- Mark Oshiro

A story of resilience and loss, love and family, Mark Oshiro’s Anger is a Gift testifies to the vulnerability and strength of a community living within a system of oppression.

Six years ago, Moss Jefferies’ father was murdered by an Oakland police officer. Along with losing a parent, the media’s vilification of his father and lack of accountability has left Moss with near crippling panic attacks.

Now, in his sophomore year of high school, Moss and his fellow classmates find themselves increasingly treated like criminals by their own school. New rules. Random locker searches. Constant intimidation and Oakland Police Department stationed in their halls. Despite their youth, the students decide to organize and push back against the administration.

When tensions hit a fever pitch and tragedy strikes, Moss must face a difficult choice: give in to fear and hate or realize that anger can actually be a gift.

Little Monsters – Kara Thomas

« À un moment donné, toutes les petites filles grandissent et s’abîment. »

Kacey vient d’emménager à Broken Falls avec son père, et c’est une nouvelle vie qui commence pour elle. Tout le monde ici est si gentil. Elle a même été accueillie à bras ouverts par de nouvelles amies, Bailey et Jade. Raison pour laquelle cela lui paraît si bizarre quand ces dernières commencent à se montrer distantes. Et lorsqu’elle n’est pas invitée à la plus grosse soirée de l’année, elle n’a pas vraiment l’impression qu’il s’agit d’un accident.

Mais Kacey ne pourra jamais en demander la raison, car après la fête Bailey disparaît. Soudain, Broken Falls ne semble plus si accueillant. Surtout quand tout le monde devient méfiant envers elle, la nouvelle.

Kacey est sur le point d’apprendre deux choses très importantes : parfois, les apparences peuvent se révéler trompeuses. Et parfois, quand on est la nouvelle, il ne faut faire confiance à personne.

 

 

Thérapie Du Crime de Sophie Jomain & Maxime Gillio

Résumé : Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L’incongruité, c’est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c’est même la raison pour laquelle on vient la voir. D’ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu’on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d’histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d’or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu’elle accepte de l’aider et qu’elle lui pardonne l’humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir…

Avis : Voilà un roman que j’étais curieuse de découvrir. Sophie Jomain est une auteure dont je connais bien les écrits mais j’avoue que c’était une première pour moi concernant Maxime Gillio et c’est vrai que j’étais assez curieuse de découvrir ce roman à quatre mains !

Nous découvrons ainsi Alice, une sexologue qui essaie de gérer au mieux ses patients dans les quartiers huppés. Mais voilà, elle ne s’attendait pas à ce qu’un de ses patients la fassent tomber sur l’homme qui lui a brisé le cœur 16 ans plus tôt. Et quoi qu’il veuille, elle est bien décidée à ne pas lui faciliter la tâche ! Xavier est sur une enquête et son instinct le lance sur les traces d’un homme sans que sa hiérarchie ne le soutienne. C’est déjà assez compliqué à gérer mais quand il tombe sur Alice, il se rappelle à quel point elle peut être chieuse. Ensemble ou plutôt chacun de leur côté, ils vont essayer de comprendre ce qu’il se passe exactement.

J’ai passé un bon moment avec ce roman, on se laisse porter par l’histoire et j’étais curieuse de découvrir qui était le coupable et comment il avait fait pour parvenir à agir de la sorte sans se faire prendre. Alice est bien décidée à faire payer Xavier et j’ai trouvé ça très sympa de voir ce qu’elle était prête à faire ! Quant à lui, c’est un personnage plutôt bourru mais il est déterminé à atteindre son but quoi que les autres puissent penser et même si ça peut le mettre dans une situation compromettante. Pourtant, ils devront passer outre leurs problèmes passés pour découvrir la vérité.

C’était un roman sympa, sans prise de tête qui fait passer un agréable moment.

City of Endless Night by Douglas Preston & Lincoln Child

Pendergast, Book 17

Synopsis: When Grace Ozmian, the beautiful and reckless daughter of a wealthy tech billionaire, first goes missing, the NYPD assumes she has simply sped off on another wild adventure. Until the young woman’s body is discovered in an abandoned warehouse in Queens, the head nowhere to be found.

Lieutenant CDS Vincent D’Agosta quickly takes the lead. He knows his investigation will attract fierce scrutiny, so D’Agosta is delighted when FBI Special Agent A.X.L. Pendergast shows up at the crime scene assigned to the case. “I feel rather like Brer Rabbit being thrown into the briar patch,” Pendergast tells D’Agosta, “because I have found you here, in charge. Just like when we first met, back at the Museum of Natural History.”

But neither Pendergast nor D’Agosta are prepared for what lies ahead. A diabolical presence is haunting the greater metropolitan area, and Grace Ozmian was only the first of many victims to be murdered . . . and decapitated. Worse still, there’s something unique to the city itself that has attracted the evil eye of the killer.

As mass hysteria sets in, Pendergast and D’Agosta find themselves in the crosshairs of an opponent who has threatened the very lifeblood of the city. It’ll take all of Pendergast’s skill to unmask this most dangerous foe-let alone survive to tell the tale.

Review: I had a good time with the previous volume but I must say that I was completely carried away by this 17th novel. How to put it down before finished? This is an existential question because, for my part, I had a lot of trouble and I was eager to discover more! The authors manage perfectly to keep us in suspense until the end of the story!

Pendergast is trying to cope with the latest events with difficulty, and yet here he is again in a new affair that will need his enlightenment, accompanied by Lieutenant D’Agosta! A killer is in town and he seems to target wealthy people and to behead them. Nobody knows if the killer is one and the same person or if they have a copycat. Finding even one clue is almost impossible, so when people press the police to find a link it’s all the more complicated. Our two investigators will have to team up and especially dig their heads to try to understand what is happening and especially to stop the killers!

I found that the investigation was really well conducted, I had trouble finding the motives for the murders or even the identity of the culprit. There are several reversals of situations that I did not see coming and I must say that I was completely caught up in the story. I also found the end touching and I’m curious to see what will happen. The duo of author has once again managed to conquer me and I am impressed when we know that it is the 17th volume!

 

Nuit sans Fin de Douglas Preston & Lincoln Child

Pendergast, Tome 17

Résumé : À FORCE DE TROUVER DES CADAVRES SANS TÊTE…

Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe… ?
Tous ont été assassinés à New York, la cité des ténèbres, la ville de la nuit sans fin.
Tous ont été décapités et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…

… PENDERGAST POURRAIT BIEN Y PERDRE LA SIENNE !

Selon quels critères le criminel choisit-il ses victimes ? Vincent d’Agosta, du NYPD, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, sont sur les dents. D’autant que ce dernier pourrait bien être la prochaine cible du tueur.
Une enquête constellée de fausses pistes où intelligence et sens de la déduction seront des atouts capitaux !

Avis : J’avais passé un bon moment avec le tome précédent mais je dois dire que j’ai été complètement emportée par ce 17ème roman. Comment parvenir à le reposer avant de l’avoir fini ? Voilà une grande question existentielle parce que, pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal et j’étais impatiente d’en découvrir plus ! Les auteurs parviennent parfaitement à garder le suspense et nous tenir en haleine jusqu’à la fin de l’histoire !

Pendergast essaie de gérer avec difficultés les derniers évènements et pourtant le voilà reparti dans une nouvelle affaire qui aura bien besoin de ses lumières, accompagné du lieutenant D’Agosta ! Un tueur est en ville et il semble prendre pour cible des gens fortunés, pour les décapiter ensuite. Personne ne sait si le tueur est une et même personne ou s’il s’agit d’un copieur. Trouver même un seul indice est presque impossible, alors quand la population presse la police à trouver un lien c’est d’autant plus compliqué. Nos deux enquêteurs vont devoir faire équipe et surtout se creuser la tête pour essayer de comprendre ce qu’il se passe et surtout pour arrêter les tueurs !

J’ai trouvé que l’enquête était vraiment bien menée, j’ai eu du mal à trouver les mobiles pour les meurtres et encore à trouver l’identité du coupable. Il y a plusieurs retournements de situations que je n’ai pas vus venir et je dois dire que j’ai été complètement happée par le récit. J’ai trouvé aussi la fin touchante et je suis curieuse de voir ce qu’il va advenir. Le duo d’auteur a encore une fois de plus réussir à me conquérir et je suis impressionnée quand on sait que c’est quand même le 17ème tome !

Who Needs Enemies by Keri Arthur

Synopsis: Harriet Phillecky is a rare part elf, part siren and wanted by neither race. Not that she really cares. A successful news photographer turned paranormal investigator, she now has a ‘family’ of friends that includes ogres who constantly raid her refrigerator and take over her TV, and a dragon who drinks far too much for his own good.

But when the only elvan relative she has any contact with asks her to investigate the disappearance of a siren, she finds herself unable to refuse.

All too quickly the disappearance becomes murder, relatives come out of the woodwork, and a man she’d much rather forget steps back into her life. Harri wants nothing more than to run—especially when the evidence beats a path to the doors of those who’d long ago abandoned her. But when the life she’s created for herself comes under threat, Harri has little choice but to hunt down a killer—before everything she holds dear is destroyed.

Review: I’m always happy to read Keri Arthur’s novels, and when I saw she was re-releasing Who Needs Enemies, how surprised I was to see that I had not read it yet! So I rushed to order it and I did not wait long to start it! I must say that I really loved it!

Keri Arthur presents us a story a little different from what she had accustomed us and it is true that it is a really a good surprise! However, I am a little sad to know that there is no follow-up for the moment but I really hope that this will happen one day. We discover Harriet said Harry, a young woman half mermaid, half elf but excluded from both communities. Fortunately for her, she has loyal friends who are her family and who, even if they are very invasive, are always there for her. But now, her little quiet life is interrupted when her uncle asks her for help. Indeed, it seems that the mermaid he had taken for mistress has disappeared and he hopes that Harry can help him find her! But this story will be much more delicate and dangerous than expected when Mona is found dead. Now looking for the killer, our heroine will catch the eye of unsavory people, starting with her family. On top of that, her dragon friend is arrested for murder after colliding with a helicopter. The problem is that he does not remember anything! Yet Harry is determined to discover the truth and especially to prevent him from going to prison.

I loved the story and had a hard time letting it go before finishing it. The investigation is fascinating and I admit that I did not expect so many reversals of situations! It is also easy to connect to the characters even if there is still much more to discover, be it her brother Val, her ogre friends, Keale the dragon, Ceri her business partner or even Maggie. And of course, there is Kaij … her old lover is back in town and it’s very difficult to know what he wants now. Yet we feel perfectly well that something very complicated exists between them and even if we understand some bits of the story, I really liked to understand what exactly happened.

You probably understand that I had a great time with this novel and I really cross my fingers so for a sequel one day !!!!!

 

 

Who Needs Enemies de Keri Arthur (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Harriet Phillecky est une des rares personnes à être à moitié elfe et sirène, mais acceptée par aucune race. Pas qu’elle s’en soucie vraiment. Photographe de presse prospère devenue enquêteuse paranormale, elle a maintenant une «famille» d’amis qui comprend des ogres qui font constamment irruption dans son réfrigérateur et s’emparent de sa télévision, et un dragon qui boit beaucoup trop pour son propre bien.

Mais quand le seul parent elfique avec qui elle a un contact lui demande d’enquêter sur la disparition d’une sirène, elle se trouve incapable de refuser.

Trop rapidement, la disparition devient un meurtre, des membres de sa famille sortent de l’ombre et un homme qu’elle préfère oublier revient dans sa vie. Harri ne veut rien de plus que de s’enfuir, surtout quand les évidences l’amène vers ceux qui l’ont abandonnée depuis longtemps. Mais quand la vie qu’elle a créée est menacée, Harri n’a pas d’autres choix que de traquer le tueur – avant que tout ce qui lui tient à cœur soit détruit.

Avis : Je suis toujours ravie de lire les romans de Keri Arthur et quand j’ai vu qu’elle ressortait Who Needs Enemies, qu’elle a été ma surprise de voir que je ne l’avais pas lu ! Je me suis donc précipitée pour le commander et je n’ai pas attendu longtemps pour le commencer ! Je dois dire que j’ai d’ailleurs vraiment adoré !

Keri Arthur nous présente une histoire un peu différente de ce à quoi elle nous avait habituée et c’est vrai que c’est vraiment une bonne surprise ! Je suis cependant un peu triste de savoir qu’il n’y a pas de suite pour le moment mais j’espère vraiment que ce sera le cas un jour. Nous découvrons ainsi Harriet dit Harry, une jeune femme moitié sirène, moitié elfe mais exclue des deux communautés. Heureusement pour elle, elle a des amis fidèles qui font lieu de famille et qui, même s’ils sont très envahissants, sont toujours là pour elle. Mais voilà, sa petite vie tranquille est interrompue quand son oncle lui demande son aide. En effet, il semblerait que la sirène qu’il avait prise pour maîtresse a disparu et il espère qu’Harry pourra l’aider à la retrouver ! Mais cette histoire va se retrouver bien plus délicate et dangereuse que prévu quand Mona est retrouvée morte. Recherchant maintenant le tueur, notre héroïne va s’attirer le regard de personnes peu recommandables, à commencer par sa famille. En plus de cela, son ami dragon a été arrêté pour meurtre après être entré en collision avec un hélicoptère. Le souci c’est qu’il ne se rappelle de rien ! Pourtant Harry est bien décidée à découvrir la vérité et surtout à éviter qu’il aille en prison.

J’ai beaucoup aimé l’histoire et j’ai eu beaucoup de mal à la lâcher avant de l’avoir finie. L’enquête est fascinante et j’avoue que je ne m’attendais pas à tant de retournements de situations ! On s’attache aussi facilement aux personnages même s’il reste encore beaucoup à découvrir, que ce soit son frère Val, ses amis ogres, Keale le dragon, Ceri sa partenaire d’affaire ou même Maggie. Et puis bien sûr, il y a Kaij… son ancien amant est de retour en ville et c’est très difficile de savoir ce qu’il désire à présent. Pourtant on sent parfaitement que quelque chose de très compliqué existe entre eux et même si on comprend quelques bribes de l’histoire, j’aimerais beaucoup comprendre ce qu’il s’est passé exactement.

Vous avez surement compris que j’ai passé un excellent moment avec ce roman et je croise vraiment très fort les doigts pour qu’une suite soit un jour publiée !!!!!