Slouch Witch by Helen Harper

The Lazy Girl’s Guide to Magic, Book 1

Synopsis: Let’s get one thing straight – Ivy Wilde is not a heroine. In fact, she’s probably the last witch in the world who you’d call if you needed a magical helping hand, regardless of her actual abilities. If it were down to Ivy, she’d spend all day every day on her sofa where she could watch TV, munch junk food and talk to her feline familiar to her heart’s content.

However, when a bureaucratic disaster ends up with Ivy as the victim of a case of mistaken identity, she’s yanked very unwillingly into Arcane Branch, the investigative department of the Hermetic Order of the Golden Dawn. Her problems are quadrupled when a valuable object is stolen right from under the Order’s noses. It doesn’t exactly help that she’s been magically bound to Adeptus Exemptus Raphael Winter. He might have piercing sapphire eyes and a body which a cover model would be proud of but, as far as Ivy’s concerned, he’s a walking advertisement for the joyless perils of too much witch-work.

And if he makes her go to the gym again, she’s definitely going to turn him into a frog.

Review: I heard about this series and it was a while since it was on my wishlist. So I was delighted to see it translated into French!

Ivy is a witch, but not an ordinary one. So when an unfortunate encounters bounds her with a high-level wizard as a partner, she realizes that her life will never be the same. Facing the Order that falsely expelled her when she was younger, she will have to work with the charming Winter to try to resolve an investigation that may be even more complicated than expected. Forced to put her powers to use while doing everything to show that she is not there of her own free will, our heroine will face many events!

I had a little trouble getting attached to Ivy at first, I did not find her really nice, but finally, little by little I enjoyed seeing what she was going to do and to her evolve. Her replicas are sometimes really scathing. It was very funny to see the interactions between the two characters and I was curious to find out who the culprit was. However, I must confess that something has bothered me on the level of the translation. The narrative is in the past, but there are a lot of verbs in the present and I stumbled a lot on the change of time that was not homogeneous. I think it’s also what made it a bit more complicated to get into the story.

Other than that, it was a pretty cool discovery and I had a good time. I wonder that Ivy will book us for the future.

Quand fainéantise rime avec magie de Helen Harper

Ivy Wilde, Tome 1

Résumé : Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n’est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d’une aide magique, malgré ses talents.

Si ça ne tenait qu’à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu’à ce que mort s’en suive.

Mais quand elle se retrouve victime d’une erreur d’identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d’investigation de l’Ordre Hermétique du Crépuscule d’Or.

Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l’Ordre ; et le fait d’être liée magiquement à l’Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu’empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d’un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu’il y a de soporifique dans le boulot de sorcier.

Et s’il l’oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

Avis : J’avais entendu parler de cette série et ça faisait un moment qu’elle était dans ma wishlist. Aussi j’étais ravie de la voir traduite en français !

Ivy est une sorcière, mais pas une sorcière ordinaire. Alors, quand une malencontreuse rencontre la lie avec un sorcier de haut niveau en tant que partenaire, elle se rend compte que sa vie se sera plus pareille. Devant faire face à l’Ordre qui l’a expulsée à tort quand elle était plus jeune, elle va devoir travailler avec le charmant Winter à essayer de résoudre une enquête qui pourrait bien se révéler encore plus compliquée que prévu. Obligée de mettre ses pouvoirs à contribution tout en faisant tout pour montrer qu’elle n’est pas là de son plein gré, notre héroïne va faire face à de nombreux évènements !

J’ai eu un peu de mal à m’attacher à Ivy au départ, je ne la trouvais pas vraiment très agréable, mais finalement, petit à petit j’ai pris plaisir à voir ce qu’elle allait à faire et à assister à ses répliques parfois vraiment cinglantes. C’est très drôle de voir les interactions entre les deux personnages et j’étais curieuse de découvrir qui était le coupable. Cependant, je dois bien avouer que quelque chose m’a pas mal gênée au niveau de la traduction. La narration est au passé, mais il y a énormément de verbes au présent qui se sont glissés dedans et j’ai pas mal buté sur le changement de temps qui n’était pas homogène. Je pense que c’est aussi ce qui m’a fait mettre plus de temps à rentrer dans l’histoire.

Ceci mis à part, c’était une découverte assez sympa et j’ai passé un bon moment. Je me demande qu’Ivy nous réservera pour la suite.

Stacking the Shelves #288

Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews

 

Rivalités (Les Etoiles de Noss Head, 1) – Sophie Jomain & Marie-Laure Barbey-Granvaud

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait. Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée. Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.

Le Vieux qui voulait sauver le monde – Jonas Jonasson

Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !

Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s’apprête à fêter son cent unième anniversaire quand… patatras ! Le ballon s’échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d’un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, il se trouve que l’embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l’uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s’enfuit avec une mallette au contenu explosif… un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l’aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au cœur d’une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d’amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l’asperge.

Après avoir revisité dans
Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante.

La Forêt des Ténèbres (Malenfer, 1) – Cassandra O’Donnell

Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite sœur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Les visions de Zoé et ses pouvoirs magiques seront-ils suffisants pour les vaincre?

 

 

Un grand merci à Gilwen

 

Keeper of the Lost Cities (Keeper of the Lost Cities, 1) – Shannon Messenger

Twelve-year-old Sophie Foster has a secret. She’s a Telepath—someone who hears the thoughts of everyone around her. It’s a talent she’s never known how to explain.

Everything changes the day she meets Fitz, a mysterious boy who appears out of nowhere and also reads minds. She discovers there’s a place she does belong, and that staying with her family will place her in grave danger. In the blink of an eye, Sophie is forced to leave behind everything and start a new life in a place that is vastly different from anything she has ever known.

Sophie has new rules to learn and new skills to master, and not everyone is thrilled that she has come “home.”
There are secrets buried deep in Sophie’s memory—secrets about who she really is and why she was hidden among humans—that other people desperately want. Would even kill for.

In this page-turning debut, Shannon Messenger creates a riveting story where one girl must figure out why she is the key to her brand-new world, before the wrong person finds the answer first.

Dark House (Experiment in Terror, 1) – Karina Halle

There’s always been something a bit off about Perry Palomino. Though she’s been dealing with a quarter-life crisis and post-college syndrome like any other twenty-something, she’s still not what you would call “ordinary.” For one thing, there’s her past which she likes to pretend never happened, and then there’s the fact that she sees ghosts.

Luckily for her, that all comes in handy when she stumbles across Dex Foray, an eccentric producer for an upcoming webcast on ghost hunters. Even though the show’s budget is non-existent and Dex himself is a maddening enigma, Perry is instantly drawn into a world that both threatens her life and seduces her with a sense of importance.

Her uncle’s haunted lighthouse provides the perfect catalyst and backdrop for a horrific mystery that unravels the threads of Perry’s fragile sanity and causes her to fall for a man, who, like the most dangerous of ghosts, may not be all that he seems.

Duty by Bethany-Kris + Giveaway

 

Andino + Haven, Book 1

Synopsis: They say heavy is the head that wears the crown …

Andino Marcello’s world is turned upside down when he becomes the next heir apparent to the Marcello empire. He was comfortable in his place as a Capo, but comfort is for the weak in the world of mafioso. The boss’s seat is waiting. It takes meeting a tattooed beauty who has no idea who Andino is or the criminal legacy he now carries beneath his three-piece suits, and charming smile for him to finally bend the rules set out for him. That doesn’t mean he can keep her.

They say things that never challenge you won’t change you …

Haven Murphy is doing her own thing, and she does it well. The owner of a successful Brooklyn strip club, she makes it her only goal to never fail. She’s just trying to live her life when a morning jog puts her face to face with a man that will change the direction of her life with a single conversation. She knows there’s a dark side to him beyond his good looks, and three-piece suits, but it’s hard for her to care when she wants him. That doesn’t mean he can be hers.

He’s going to break her heart; she’s going to keep his.

Because duty waits on no one.

Review: I read few novels about the mafia, but I admit that I was very intrigued by this one. I discovered that the author wrote several series on the characters that we cross throughout the book but we can read this series without reading the others. Although I must confess that I am very curious to discover the books of the other protagonists too!

Andino is not a good man. He knows it and it does not bother him. It’s a good capo, a very good one, so when he learns that he was chosen to take the place as the head of the family, his life is turned upside down. He does not want it, he has not been asked for anything, but he knows that he has no choice, just as he has to find a woman to go with that lifestyle. But not any woman, a Catholic and Italian one and it is not negotiable. So when he meets Haven who is far from all that, he knows things are not going to end well. And yet, he can not get away from her. But while he tries to manage all the problems of his work and more, things will only get complicated.

I really had a good time with Haven. She is a strong young woman who knows what she wants. Her sucess? She owes it only to herself. But here Andino turns her head and if she does not know who he is, she will quickly realize that something is wrong. I was sad for her even if I fully understand her choices throughout the novel. And Andino? Oh sure it’s a dark character, but even if he resists his family, it’s not easy.

The end could not be otherwise and I must admit that I am really impatient to read more to discover what the characters will do after such an end.

a Rafflecopter giveaway

Duty de Bethany-Kris (VO)


Andino + Haven, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Ils disent que lourde est la tête qui porte la couronne…

Le monde d’Andino Marcello est bouleversé quand il devient le prochain héritier de l’empire Marcello. Il était à l’aise à sa place en tant que capo, mais le réconfort concerne les faibles du monde mafieux. Le siège du patron attend. Il lui faut rencontrer une beauté tatouée qui n’a aucune idée de qui est Andino ni de l’héritage criminel qu’il porte maintenant sous ses costumes trois pièces, et d’un sourire charmant pour qu’il puisse enfin se plier aux règles qui lui sont assignées. Cela ne veut pas dire qu’il peut la garder.

Ils ont dit que les choses qui s’opposent ne vous changeront jamais

Haven Murphy fait les choses elle-même, et elle le fait bien. Propriétaire d’un club de strip-tease à succès à Brooklyn, elle en fait son seul objectif: ne jamais échouer. Elle essaie juste de vivre sa vie quand un jogging matinal la met face à l’homme qui changera l’orientation de sa vie en une seule conversation. Elle sait qu’il a un côté sombre, au-delà de sa beauté et de ses costumes trois pièces, mais il est difficile pour elle de s’inquiéter alors qu’elle le veut. Cela ne veut pas dire qu’il peut être à elle.

Il va lui briser le cœur; elle va garder le sien.

Parce que le devoir n’attend personne.

Avis : Je lis peu de romans sur la mafia, mais j’avoue que j’étais très intriguée par celui-ci. J’ai découvert que l’auteur a écrit plusieurs séries sur les personnages que l’on croise tout au long de la lecture mais on peut lire sans soucis cette série sans lire les autres. Bien que je doive avouer que je suis très curieuse de découvrir l’histoire des autres protagonistes aussi !

Andino n’est pas un homme bien. Il le sait et ça ne le dérange pas. C’est un bon capo, un très bon même, alors quand il apprend qu’il a été choisi pour prendre la place de chef de famille, sa vie est bouleversée. Il n’en veut pas, on ne lui a rien demandé, mais il sait qu’il n’a pas le choix, tout comme il doit trouver une femme pour aller avec ce style de vie. Mais pas n’importe quelle femme non, catholique, italienne et ce n’est pas négociable. Alors quand il rencontre Haven qui est loin de tout ça, il sait que les choses ne vont pas bien se terminer. Et pourtant, il n’arrive pas à s’écarter d’elle. Mais alors qu’il essaie de gérer tous les problèmes de son travail en plus, les choses ne vont faire que se compliquer.

J’ai vraiment passé un bon moment avec Haven. C’est une jeune femme forte qui sait ce qu’elle veut. Sa réussite ? Elle ne la doit qu’à elle-même. Mais voilà Andino lui fait tourner la tête et si elle ne sait pas qui il est, elle va très vite se rendre compte que quelque chose cloche. J’ai été triste pour elle-même si je comprends parfaitement ses choix tout au long du roman et Andino ? Ah c’est sûr que c’est un personnage sombre, mais même s’il résiste à sa famille, ce n’est pas facile.

La fin ne pouvait pas être autrement et je dois avouer que je suis vraiment impatiente de lire la suite pour découvrir ce que vont faire les personnages après une telle fin.

Love, Sincerely, Yours by Sara Ney & Meghan Quinn

Synopsis: Dear Mister…**strike out** no, too formal.
Hey there sweet cheeks *strike out* no, too forward.

To whom it may concern,
Full disclosure; before we move forward with this email, I would like it to be known that I have consumed an adequate amount of alcoholic beverages to intoxicate myself tonight. Three margaritas, two shots, and one beer—because it was free.
I think it’s important to be open and honest with your co-workers, don’t you?
So here I am, being honest. Drunk but honest. Or just drunk with lust? You decide.
I like you so much it’s clouding my judgment and making me do things I never would sober. Like write this letter.
I have a hopeless, foolish, schoolgirl crush on you when you are the last person on earth I should be falling for. Did you know people around the office call you a sadist? An egomaniac. An insensitive, arrogant prick. Your bark is worse then your bite, and you don’t scare me. The fact is, I’d love that bite of yours to nip at my bare skin while we’re both wearing nothing but sheets.
For once I want you to look at me as more than one of your employees.
And as long as we’re being honest, that navy blue suit you wear? With the crisp white shirt? It really makes me want to loosen your tie and show you who’s boss.
Love,
Sincerely,
Yours.

Review: This is a synopsis that attracts the attention and the mix of the two authors intrigued me all the more. How to resist it?

Peyton leaves her company to start her own business, but she knows that her boss whom she has a crush on will not be happy. Even very far from that! But in two weeks she will no longer need to rub shoulders with him so why not follow the idea of ​​her girlfriends and to send an email where she finally confesses what she feels for him. Anonymity of course! She did not expect him to answer, however, and even less to start to exchange with him! But now, Rome is really trying to find out who she is and he promised to fire her, if not worse, if he finds out who she is.

I had a good time with this novel even if I must say that something was lacking for me. Rome is a finished asshole and I admit that I am quite surprised that Peyton fell under his spell. However, he will change and open up a little more to others at her touch. But nothing will be really simple.

I had a good time, light, but I would have liked to appreciate a little more Rome I think.

 

Love, Sincerely, Yours de Sara Ney & Meghan Quinn (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Cher Monsieur … ** rayé** non, trop formel.
Hey joli cœur * rayé * non, trop brut.

À qui cela concerne,
Divulgation complète; Avant de passer à ce courriel, j’aimerais que l’on sache que j’ai consommé une quantité suffisante de boissons alcoolisées pour m’enivrer ce soir. Trois margaritas, deux shots et une bière, car c’était gratuit.
Je pense qu’il est important d’être ouverte et honnête avec vos collègues, n’est-ce pas?
Donc, je suis honnête. Saoule, mais honnête. Ou juste ivre de convoitise? Vous décidez.
Je vous aime tellement que cela trouble mon jugement et me fait faire des choses que je ne dirai jamais sobre. Comme écrire cette lettre.
J’ai un béguin d’écolière sans espoir, stupide pour vous alors que vous êtes la dernière personne sur terre pour laquelle je devrais être en train de tomber amoureuse. Saviez-vous que les gens du bureau disent que vous êtes un sadique? Un égomaniaque. Un crétin insensible et arrogant. Votre aboiement est pire que votre morsure et vous ne me faites pas peur. Le fait est que j’adorerais que vous mordiez ma peau nue sous les draps.
Pour une fois, je veux que vous me regardiez plus que comme une simple employée.
Et tant que nous sommes honnêtes, ce costume bleu marine que vous portez? Avec la chemise blanche ? Cela me donne vraiment envie de desserrer votre cravate et de vous montrer qui est le patron.
Bien à toi.

Avis : Voilà un résumé qui attire l’attention et le mélange des deux auteurs m’a d’autant plus intriguée. Comment résister ?

Peyton quitte sa boite pour créer sa propre entreprise, mais elle sait que son patron pour qui elle a un coup de cœur ne sera pas content. Même très loin de ça ! Mais dans deux semaines et elle n’aura plus besoin de le côtoyer alors pourquoi ne pas suivre l’idée de ses copines et ne pas envoyer un email où elle lui avoue enfin ce qu’elle ressent pour lui. Anonymement bien sûr ! Elle ne s’attendait pourtant pas à ce qu’il réponde et qu’ils commencent ainsi des échanges étonnants ! Mais voilà, Rome essaie réellement de découvrir qui elle est et il lui a promis de la virer, voire pire, s’il découvre qui elle est.

J’ai passé un bon moment avec ce roman même si je dois dire qu’il me manquait un petit quelque chose. Rome est un connard fini et j’avoue que je suis assez surprise que Peyton soit tombée sous son charme. Pourtant, il va changer et s’ouvrir un peu plus aux autres à son contact. Mais rien ne sera vraiment simple.

J’ai passé un bon moment, léger, mais j’aurais aimé pouvoir apprécier un peu plus Rome je pense.