After the Golden Age by Carrie Vaughn

Golden Age, Book 1

Synopsis: Can an accountant defeat a supervillain? Celia West, only daughter of the heroic leaders of the superpowered Olympiad, has spent the past few years estranged from her parents and their high-powered lifestyle. She’s had enough of masks and heroics, and wants only to live her own quiet life out from under the shadow of West Plaza and her rich and famous parents.

Then she is called into her boss’ office and told that as the city’s top forensic accountant, Celia is the best chance the prosecution has to catch notorious supervillain the Destructor for tax fraud. In the course of the trial, Celia’s troubled past comes to light and family secrets are revealed as the rift between Celia and her parents grows deeper. Cut off from friends and family, Celia must come to terms with the fact that she might just be Commerce City’s only hope.

This all-new and moving story of love, family, and sacrifice is an homage to Golden Age comics that no fan will want to miss.

Review: I haven’t read many superheroes novels, but I must say I always find them interesting and different. I had bought this first volume a long time ago and I was happy to finally get into it!

Celia West is the daughter of two very famous superheroes. Everybody thinks she is lucky, and yet, it is far from being the case. That’s why she tries to live as far away from her parents as possible. But when everyone knows who you are, it’s not so easy and the young woman is often taken hostage to put pressure on her parents. Everything was going well until she had to deal with the case of the super-villain, Destructor, who was going to reveal secrets that they thought were long buried. Secrets that will change her life.

I had a really good time with this novel and I thought the author’s ideas were really nice. Celia is trying to emancipate herself from her parents, but it’s not easy. But when things get worse in the city, they and their associates, especially Arthur, that telepath who knows everything about her, will be the only ones to support her.

The story has an end here, but volume 2 is about Celia’s daughter and I’m quite curious to see how she will evolve in this world.

After the Golden Age de Carrie Vaughn (VO)

Golden Age, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Une comptable peut-elle vaincre un super-vilain ? Celia West, fille unique des dirigeants héroïques de l’Olympiade des superpuissances, a passé ces dernières années éloignée de ses parents et de leur style de vie très puissant. Elle en a assez des masques et de l’héroïsme, et ne veut que vivre sa propre vie tranquille, à l’ombre de West Plaza et de ses parents riches et célèbres.

Elle est alors convoquée dans le bureau de son patron et on lui dit qu’en tant que première comptable judiciaire de la ville, Celia est la meilleure chance pour l’accusation d’attraper le célèbre super-vilain le Destructeur pour fraude fiscale. Au cours du procès, le passé trouble de Celia est mis en lumière et des secrets de famille sont révélés alors que le fossé entre Celia et ses parents se creuse. Coupée de ses amis et de sa famille, Celia doit accepter le fait qu’elle pourrait bien être le seul espoir de Commerce City.

Cette toute nouvelle et émouvante histoire d’amour, de famille et de sacrifices est un hommage à la bande dessinée de l’âge d’or qu’aucun fan ne voudra manquer.

Avis : Je n’ai pas lu beaucoup de romans sur les super-héros, mais je dois dire que je trouve ça toujours ça intéressant et différent. J’avais acheté ce premier tome il y a longtemps et j’étais contente de me lancer enfin dedans !

Celia West est la fille de deux très célèbres super-héros. Tout le monde pense qu’elle a de la chance, et pourtant, c’est loin d’être le cas. C’est d’ailleurs pour ça qu’elle essaie de vivre aussi loin de ses parents que possible. Mais quand tout le monde sait qui vous êtes, ce n’est pas si facile et la jeune femme est souvent prise comme otage pour faire pression sur ses parents. Tout se passait bien jusqu’à ce qu’elle doive s’occuper de l’affaire du super-vilain, Destructeur, qui va révéler des secrets qu’elles pensaient enfouis depuis longtemps. Des secrets qui vont changer sa vie.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman et j’ai trouvé les idées de l’auteure très sympas. Celia essaie de s’émanciper de ses parents, mais ce n’est pas chose facile. Mais quand les choses empirent en ville, il n’y aura qu’eux pour la soutenir, eux et leurs associés, notamment Arthur, ce télépathe qui sait tout d’elle.

L’histoire a une fin ici, mais le tome 2 traite sur la fille de Celia et je suis assez curieuse de voir comment elle évoluera dans ce monde.

Born Wicked by Jessica Spotswood

The Cahill Witch Chronicles, Tome 1

Synopsis: Everybody knows Cate Cahill and her sisters are eccentric. Too pretty, too reclusive, and far too educated for their own good. But the truth is even worse: they’re witches. And if their secret is discovered by the priests of the Brotherhood, it would mean an asylum, a prison ship—or an early grave.

Before her mother died, Cate promised to protect her sisters. But with only six months left to choose between marriage and the Sisterhood, she might not be able to keep her word… especially after she finds her mother’s diary, uncovering a secret that could spell her family’s destruction. Desperate to find alternatives to their fate, Cate starts scouring banned books and questioning rebellious new friends, all while juggling tea parties, shocking marriage proposals, and a forbidden romance with the completely unsuitable Finn Belastra.

If what her mother wrote is true, the Cahill girls aren’t safe. Not from the Brotherhood, the Sisterhood—not even from each other.

Review: I’ve had this novel on my TBR pile for a very long time and I really fell in love with the cover. I must say that the book is a very beautiful object.

It’s been a long time since I’ve read any novels about witches, and even more, one that’s a bit historical, so I was very curious to get into the story. Since the death of their mother, Cate, Maura and Tess live almost alone. It suits them.  Cate, the eldest, has to take care of everyone and hide from society that they’re actually witches. It’s even harder when witches are hunted down and killed. Their secret must be kept well.

But now that Cate is approaching her seventeenth birthday, our heroine is going to have to make a very important choice. She’s either gonna have to join the Sisters or she’s gonna have to get married. But as their powers get more and more out of control, as Maura yearns for friends and a secret to share, our heroine will do everything she can to protect them. But what do you do when love gets in the way?

It was a really nice novel and I was very curious to see how Cate would cope in this hostile climate, as she tries to find out what she really was. Something that in the end was very dangerous!

Soeurs Sorcières de Jessica Spotswood

The Cahill Witch Chronicles, Tome 1

Résumé : Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Avis : J’ai ce roman depuis très longtemps dans ma PAL et j’étais vraiment tombée sous le charme de la couverture. Il faut dire que l’exemplaire est un broché et que ça donne un très bel objet pour la version VO.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu de romans sur les sorcières, et qui plus est un qui est un peu historique, aussi j’étais très curieuse de me lancer dans l’histoire. Depuis la mort la mort de leur mère, Cate, Maura et Tess vivent quasiment seules. Ça leur convient.  Il Cate, l’ainée, doit s’occuper de tout le monde et surtout cacher à la société qu’elles sont en fait des sorcières. C’est d’autant plus difficile que les sorcières sont pourchassées et tuées. Leur secret doit être bien gardé.

Mais voilà, Cate approche de ses dix-sept ans et notre héroïne va devoir faire un choix primordial. Elle devra soit rejoindre Les Sœurs, soit se marier. Mais alors que leurs pouvoirs deviennent de plus en plus incontrôlables, que Maura aspire à avoir des amies et à partager son secret, notre héroïne va tout faire pour les protéger. Mais que faire quand l’amour s’en mêle ?

C’était vraiment un roman très sympa et j’étais très curieuse de voir comment Cate allait s’en sortir dans ce climat hostile, alors qu’elle cherche à découvrir ce qu’elle était réellement. Quelque chose finalement de très dangereux !

The Ghost Files by Apryl Baker

The Ghost Files, Book 1

Synopsis: Soon to be a major motion picture!

Cherry blossom lipstick: check
Smokey eyes: check
Skinny jeans: check
Dead kid in the mirror: check

For sixteen year old Mattie Hathaway, this is her normal everyday routine. She’s been able to see ghosts since her mother tried to murder her when she was five years old. No way does she want anyone to know she can talk to spooks. Being a foster kid is hard enough without being labeled a freak too.

Normally, she just ignores the ghosts and they go away. That is until she see’s the ghost of her foster sister… Sally.

Everyone thinks Sally’s just another runaway, but Mattie knows the truth—she’s dead. Murdered. Mattie feels like she has to help Sally, but she can’t do it alone. Against her better judgment, she teams up with a young policeman, Officer Dan, and together they set out to discover the real truth behind Sally’s disappearance.

Only to find out she’s dealing with a much bigger problem, a serial killer, and she may be the next victim…

Will Mattie be able to find out the truth before the killer finds her?

Review: I love ghosts, so when I saw the translation in French of this novel, I couldn’t help but throw myself into it with great pleasure.

As you can imagine from the synopsis, we have a YA novel here and we are following our heroine, Mattie, who has the gift of seeing ghosts since an incident where her mother almost managed to kill her. Since then, our young girl has been doing everything to ignore these ghosts, until she sees the girl who is also in her adopted family. That’s when she decides to do something and, accompanied by Detective Dan who doesn’t really believe in the supernatural, she will try to find out what happened.

I had a good time with the novel, but I think I was expecting a little too much too. The romance, for example, didn’t convince me at all and I found the feelings between the characters a bit flat. Apart from that, I liked following this little investigation and I admit that I didn’t see the culprit coming, so I thought it was nice.

A nice and light novel.

Dossier fantômes de Apryl Baker

Dossiers Fantômes, Tome 1

Résumé : Bientôt sur grand écran !

Rouge à lèvres cerise : check.

Fard à paupières : check.

Jean skinny : check.

Gamine avec un trou dans la tête : check.

Telle est la routine de Mattie Hathaway, seize ans. Elle peut voir des fantômes depuis que sa mère a essayé de l’assassiner alors qu’elle n’avait que cinq ans. Mais hors de question qu’elle révèle son secret à qui que ce soit ! C’est suffisamment difficile d’être en famille d’accueil, pas la peine d’être étiquetée « folle » par-dessus le marché. D’habitude, elle se contente d’ignorer les ectoplasmes, et ils finissent par partir. Mais tout change lorsqu’elle se retrouve face au fantôme de sa sœur adoptive, Sally.

Tout le monde pense que Sally n’est qu’une fugueuse de plus, mais Mattie connaît la vérité : elle est morte. Assassinée. Mattie se sent obligée de l’aider, mais elle ne peut pas le faire seule. Allant à l’encontre de tous ses principes, elle fait équipe avec Dan, un jeune officier, et ensemble, ils se mettent à la recherche de la vérité derrière la disparition de Sally.

Mais ils se retrouvent face à un problème bien plus gros que prévu : un serial killer. Et Mattie pourrait bien être sa prochaine victime…

Mattie sera-t-elle capable de découvrir la vérité avant que le tueur ne la retrouve ?

Avis : J’adore les fantômes alors quand j’ai vu la traduction de ce roman, je n’ai pas pu m’empêcher de me lancer dedans avec grand plaisir.

Comme vous vous en doutez avec le résumé, nous avons ici un roman YA et nous suivons plus précisément notre héroïne,  Mattie, qui a le don de voir les fantômes depuis un incident où sa mère a presque réussi à la tuer. Depuis lors, notre jeune fille fait tout pour ignorer ces spectres, jusqu’à ce qu’elle voir la jeune fille qui est aussi dans sa famille d’adoption. C’est à partir de ce moment qu’elle décide de faire quelque chose et que, accompagnée du détective Dan qui ne croit pas vraiment au surnaturel, elle va essayer de découvrir ce qui s’est passé.

J’ai passé un bon moment avec le roman, mais je pense que j’en attendais aussi un peu trop. La romance, par exemple, ne m’a pas du tout convaincue et j’ai trouvé que les sentiments étaient un peu plats. Ceci mis à part, j’ai bien aimé suivre cette petite enquête et j’avoue que je n’avais pas vu venir le coupable, alors j’ai trouvé ça sympa.

Un roman sympathique et léger.

À la vie ! de L’Homme Etoilé

Résumé : Avec Roger, l’Homme étoilé met une claque à la maladie sur les sons endiablés des tubes de Queen. Avec Mathilde, il apprend à parler le suédois, Edmond lui lance un véritable défi gastronomique et Nanie finit par l’adopter, en parfaite nouvelle grand-mère.

Dans ce roman graphique plein d’humanité, émouvant et drôle, l’Homme étoilé, l’infirmier aux plus de 1OO OOO abonnés sur Instagram, raconte la vie aux soins palliatifs avec douceur, pudeur, amour et humour.

Avis : Voilà un ouvrage que je ne connaissais pas du tout, mais quand une amie m’en a parlé, m’expliquant à quel point c’était juste et à quel point ça l’avait touchée, j’ai eu envie de le découvrir. Et elle avait tout à fait raison.

C’est un roman graphique qui se lit rapidement et qui est rempli d’émotions fortes. J’ai été très touchée par ces petites histoires. Je me doute qu’être infirmier en soin palliatif n’est pas facile mais l’auteur nous montre que ça va bien au-delà de ce à quoi on pense et j’ai vraiment trouvé ça très prenant et touchant. On découvre quelques personnalités et je dois dire que je lirai bien d’autres petites choses de l’Homme Etoilé.

Une très jolie découverte que je recommande !