L’enclave de Nicolas Druart

Résumé : Sur l’Enclave, tout a été dit : qu’elle serait une zone blanche perdue dans la vallée du Lot, qu’on y vivrait en parfaite autonomie, qu’une créature y régnerait sans partage… Tout a été dit, mais on préfère se taire. C’est ce à quoi le jeune adjudant-chef Stanislas Sullivan est confronté. À l’inverse de ses collègues de la gendarmerie de Buzac, il n’est pas un enfant du pays. Aussi, quand une de ses affaires, tombée au cœur de l’été, se révèle être un cas de disparitions de pèlerins reliées à l’Enclave, il va devoir ignorer les mises en garde et faire quelques entorses à la procédure. Ignorer les mises en garde, c’est aussi l’option prise par Vanessa, aide médico-psychologique, et Simon, infirmier, venus passer un week-end dans l’Aveyron. Pour ce tandem qui accompagne quatre adolescents aux pathologies variées, c’est une première. Une première aussi, cette sensation de liberté quand ils naviguent sur le Lot. Oubliant pour un temps, et à tort, les chimères menaçantes des locaux… Que cache l’Enclave ? Un monstre digne de légendes ancestrales ou une vérité macabre ? Que trouvera Vanessa en allant chercher de l’aide, une fois l’accident survenu ? Et sur quel obscur passé Stan mettra-t-il la main ?

Avis : Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce roman, mais je ne dis jamais non à un thriller !

Vanessa travaille dans un centre qui aide les personnes qui ont des déficiences mentales. Quand son patron organise un petit voyage pour elle et quelques-uns des pensionnaires, elle se dit que c’est une bonne occasion pour prendre des vacances et ouvrir ces jeunes au monde extérieur. Aussi, quand des rumeurs lui arrivent aux oreilles au sujet d’un monstre qui vivrait dans une zone interdite, elle n’y croit pas. Pourtant, alors qu’une sortie en canoé tourne au désastre, elle est obligée de reconsidérer ce qu’elle pensait.  Livrée à elle-même dans cette enclave que tout monde craint, elle va tout mettre en œuvre pour trouver un moyen de s’en sortir.

En parallèle, on suit un nouvel adjudant-chef Stanislas qui arrive pour commencer son nouveau boulot et il découvre qu’il existe une enclave, un endroit hors du temps, complètement clos. Si tous les habitants se contentent de rester à l’écart et de ne pas poser de questions, Stan est bien décidé à tout mettre en œuvre afin de découvrir ce que cet endroit cache !

C’était vraiment une jolie surprise. J’ai été surprise de la fin et de la façon dont l’auteur a tourné son histoire, mais c’était très bien trouvé. Je suis curieuse de découvrir d’autres romans de l’auteur à présent !

 

A Noise Downstairs by Linwood Barclay

Synopsis: College professor Paul Davis is a normal guy with a normal life. Until, driving along a deserted road late one night, he surprises a murderer disposing of a couple of bodies. That’s when Paul’s “normal” existence is turned upside down. After nearly losing his own life in that encounter, he finds himself battling PTSD, depression, and severe problems at work. His wife, Charlotte, desperate to cheer him up, brings home a vintage typewriter—complete with ink ribbons and heavy round keys—to encourage him to get started on that novel he’s always intended to write.

However, the typewriter itself is a problem. Paul swears it’s possessed and types by itself at night. But only Paul can hear the noise coming from downstairs; Charlotte doesn’t hear a thing. And she worries he’s going off the rails.

Paul believes the typewriter is somehow connected to the murderer he discovered nearly a year ago. The killer had made his victims type apologies to him before ending their lives. Has another sick twist of fate entwined his life with the killer—could this be the same machine? Increasingly tormented but determined to discover the truth and confront his nightmare, Paul begins investigating the deaths himself.

But that may not be the best thing to do. Maybe Paul should just take the typewriter back to where his wife found it. Maybe he should stop asking questions and simply walk away while he can. . . .

Review: I’ve read a series by the author before, but I was curious to read something else by him. This novel was perfect for that.

Paul Davis is trying to rebuild his life. It’s not easy… Ever since he was almost murdered by a co-worker because he discovered two dead bodies in his car, he’s been climbing back up. But the blow to the head left him with some after-effects. He is also in therapy and his latest idea is to face his attacker and retrace everything that made him this way. Then his wife gives him a typewriter that looks suspiciously like the one the victims used before they died. Is it the killer’s? And is it haunted? Very strange things have been happening since it entered their home.

I had a good time with the novel. I suspected the truth, but I wasn’t sure and had to wait until the end to figure out exactly what had happened. More than that, there were also several surprises that I didn’t see coming and I thought the author handled the story very well!

So this was a very good thriller and I’m curious to read other novels by the author.

Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay

Résumé : Un thriller psychologique empreint de folie et d’humour noir, riche de twists à la Gillian Flynn et d’un suspense si intense que vous n’oserez plus fermer l’œil de la nuit.

Paul Davis n’est que l’ombre de lui-même : huit mois plus tôt, ce professeur de littérature à l’existence sans relief a vu un assassin transporter des cadavres de femmes dans le coffre de sa voiture.
Depuis, Paul subit les assauts d’un violent syndrome de stress post-traumatique. Comment se libérer de cette nuit d’horreur ? Pour l’aider, son épouse l’encourage à coucher sur le papier les pensées qui le rongent et lui offre, pour ce faire, une vieille machine à écrire.
Mais bientôt, aux images cauchemardesques de ses nuits viennent s’ajouter des bruits étranges, le tac tac tac frénétique des touches d’un clavier. Et plus inquiétants encore sont les messages cryptiques, tapés par la machine, que Paul découvre au petit matin.

Somnambulisme ? Machination ? Démence ? À moins que les victimes du tueur ne s’adressent à lui pour réclamer vengeance ? Avec le soutien d’Anna White, sa charmante psychiatre, Paul s’enfonce dans les méandres d’une enquête aux soubresauts meurtriers…

Avis : J’ai déjà lu une série de l’auteur, mais j’étais curieuse de lire quelque chose d’autre de lui. Ce roman était parfait pour ça.

Paul Davis essaie de se reconstruire. Ce n’est pas simple… Depuis qu’il a failli été assassiné par un collègue de travail parce qu’il avait découvert deux cadavres dans sa voiture, il remonte la pente. Mais son coup à la tête lui a laissé quelques séquelles. Il suit aussi une thérapie et sa dernière idée, c’est de faire face à son agresseur et de retracer tout ce qui a fait qu’il est devenu ainsi. Et puis, sa femme lui offre une machine à écrire qui ressemble étrangement à celle que les victimes ont utilisé avant de mourir. Est-ce celle du tueur ? Et est-elle hantée ? Il se passe des choses très étranges depuis qu’elle est entrée chez eux.

J’ai passé un bon moment avec le roman. Je me suis doutée de la vérité, mais je n’en étais pas sûre et j’ai dû attendre la fin pour comprendre exactement ce qui s’était passé. Par contre, il y avait aussi plusieurs surprises que je n’ai pas vues venir et j’ai trouvé que l’auteur avait très bien mené son histoire !

C’était donc un très bon thriller et je suis curieuse de lire d’autres romans de l’auteur.

Les loups-garous d’Argentine de Jérémy Wulc

Résumé : Flic émérite, Arnaud Shimansky connaît pourtant une mauvaise passe. Sur la sellette depuis plusieurs mois, il tente de sortir la tête de l’eau. Mais le sort s’acharne puisqu’il apprend le décès de son grand-père, héros de la famille, rescapé d’Auschwitz.
Alors qu’il aide ses parents à vider la maison du défunt, il fait une découverte surprenante… et plus que dérangeante. Finalement, sa suspension tombe à pic. Arnaud peut partir à la recherche de la vérité.

Avis : Voilà un roman que j’étais curieuse de découvrir.

Arnaud est un flic en période probatoire et s’il est un peu mis de côté dans son travail, il va se lancer dans une nouvelle affaire ! En effet, après la mort de son grand-père, il découvre en vidant la maison, un costume SS caché dans un double fond. Assailli de questions, surtout que son grand-père est censé être un rescapé des camps, il essaie de comprendre d’où vient cet uniforme, et plus encore : qui était son grand-père.

Cette quête va le mener à Ambre, une femme dont il tombe sous le charme, mais aussi à des vérités qu’il aurait mieux valu ne pas découvrir.

Je ne connaissais pas du tout l’auteur mais j’ai beaucoup aimé sa plume et la fluidité de son texte. J’étais impatiente de connaitre la fin et de découvrir toutes les révélations. Et il y en a plusieurs ! J’aurais peut-être aimé que ça se termine autrement, et en même temps, on comprend pourquoi c’est ainsi.

C’était un roman prenant, et je serais ravie de découvrir autre chose de l’auteur !

Vanished by James Delargy

Synopsis : From the groundbreaking author of 55 comes an extraordinary new thriller…

Lorcan and Naiyana are desperate to move their young family far away from the hustle and bustle of modern city life.

The abandoned town of Kallayee seems like the perfect getaway: no one has lived there for decades. It will be peaceful. Quiet. Secure.

But life in Kallayee isn’t quite as straightforward as they hope. Lights flicker at night. Car tracks appear in the dust even when the family hasn’t driven anywhere. And six-year-old Dylan is certain he can hear strange sounds.

Lorcan and Naiyana refuse to leave. No one can talk sense into them.

And now, no one can talk to them at all.

They’ve simply vanished.

Review: I haven’t read 55 but I saw many good reviews of this novel, so when I saw that the author was releasing a brand new thriller, I was immediately intrigued! And I’m glad I got into the story because I had a great time!

The Maguire family decided to leave everything behind after some complicated events. So they settled in a ghost town, an old mining town. But now, at night, they hear strange noises… And if they were not alone? But they have never seen anyone. Then, from one day to the next, the whole family disappears. Emmaline is sent to find out what happened and she will do everything in her power to discover what is going on. How could a couple and a child disappear like that? What if this couple was hiding some heavy secrets?

I had a great time with this novel and I was really curious to find out what happened. We alternate chapters between present and past with the inspector and the family members and I loved discovering the story little by little. I was carried away by the author’s lively writing! I’m curious to get into more of his novels now!

Sous terre de James Delargy

Résumé : Comme beaucoup de familles, les Maguire rêvent de quitter la ville pour un retour à la nature. Kallayee semble être l’endroit idéal : abandonné depuis longtemps, l’ancien village minier promet d’être calme, paisible.Sous l’écrasante chaleur du désert australien, leurs espoirs se dissipent. Des lumières la nuit, des grondements lointains, des traces de pneus dans la poussière… Autant d’indices qui leur font comprendre qu’ils ne sont pas seuls.Depuis Noël, voilà dix jours que personne ne peut les contacter. La famille a disparu. Emmaline Taylor de la police criminelle mène l’enquête, mais, pour pouvoir les retrouver, elle doit d’abord comprendre quelles raisons les ont poussés à se réfugier dans un endroit si reculé. Et elle doit faire vite : la maison saccagée et le sol taché de sang laissent craindre le pire…
Dans la lignée de son premier roman et de Canicule de Jane Harper, James Delargy nous livre un pur thriller, à l’ambiance âpre et étouffante.

Avis : Je n’ai pas lu Victime 55 mais à voir les nombreux avis de ce roman, quand j’ai vu que l’auteur sortait un tout nouveau thriller, j’ai tout de suite été très intriguée ! Et je suis ravie de m’être lancée dans l’histoire car j’ai passé un très bon moment !

La famille Maguire a décidé de tout quitter après des évènements compliqués. Ils se sont ainsi installés dans une ville fantômes, une ancienne ville minière. Mais voilà, la nuit, ils entendent des bruits étranges… Et s’ils n’étaient pas seuls ? Ils n’ont pourtant jamais vu personne. Puis, du jour au lendemain, toute la famille disparait. Emmaline est envoyée sur place pour découvrir ce qui s’est passé et elle va tout mettre en œuvre pour découvrir ce qui s’est passé. Comment un couple et un enfant ont-il pu disparaitre sans laisser de trace ? Et si ce couple cachait de lourds secrets ?

J’ai passé un très bon moment avec ce roman et j’étais vraiment curieuse de découvrir ce qui s’était passé. Nous alternons les chapitres entre présent et passé avec l’inspectrice et les membres de la famille et j’ai adoré découvrir petit à petit l’histoire. Je me suis laissé emporter par l’écriture entrainante de l’auteure ! Je suis curieuse de me lancer dans d’autres de ses romans maintenant !

Agent of Chaos by C.N. Crawford & Alex Rivers

Dark Fae FBI, Book 2

Synopsis: London is burning, and the fae are holding the matches.

I am Cassandra Liddell: FBI Special Agent and bad-ass Pixie. After barely surviving my last assignment, I’m on the hunt for answers about my past, when bombs start exploding all over London. Fae terrorists have attacked and thrown the city into chaos.

To make matters worse, my best friend Scarlett has been abducted, and her captor is playing a twisted game of “Simon Says,” sending me riddles paired with impossible tasks. Roan, a seductive fae warrior, is willing to help me … but of course he has a price. One I’m not sure I’m willing to pay.

Hounded by supernatural pursuers and hunted by the CIA, I’m racing against time to save Scarlett, and to stop London from burning to the ground. Rage is simmering under the surface, and when it boils, I’ll unleash a fire of my own.

Review: Being a fan of fae and after having a good time with the first volume, I was curious to see how the second would be.

Cassandra is having a hard time getting back to her normal life and if her boss asks her to come home, she doesn’t really want to. So when her best friend, Scarlett, comes into town and asks her for help, she sees a sign. Especially since the young woman seems to be aware of the existence of fae. Scarlett doesn’t know that Cassandra is one of them, and Cassandra is determined to prove to her that all fae are monsters. But when someone kidnaps Scarlett and asks her to solve riddles, our heroine has no choice but to obey. She will do everything in her power to make sure her friend is not killed!

I had a good time with this novel, but I was a little uncomfortable while reading it because, as in the first volume, the actions of the fae fall on the migrants. They are always being pointed at and I think it’s a shame, we could find other potential culprit, especially when people then try to play the vigilante. Apart from that, I was happy to find the characters and learn more about them. I still have a lot to discover and I’m curious to read more!

It was a good second volume with lots of ideas!