An Easy Death de Charlaine Harris (VO)

Gunnie Rose, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : L’histoire se déroule dans des États-Unis fracturés, dans le sud-ouest du pays maintenant connu sous le nom de Texoma. Un monde où la magie est reconnue, mais méprisée, surtout par une jeune tireuse d’élite du nom de Lizbeth Rose. Battue après une course à la frontière mexicaine, Lizbeth Rose accepte l’offre d’emploi d’une paire de sorciers russes pour devenir leur guide et leur tireuse. Pour les sorciers, Gunnie Rose a déjà acquis une réputation redoutable et ils sont à la croisée des chemins, même s’ils ne veulent pas l’admettre. Ils cherchent, à travers les petites villes frontalières près du Mexique, un magicien de bas niveau, Oleg Karkarov. Les sorciers croient qu’Oleg est un descendant direct de Grigori Raspoutine, et que le sang d’Oleg peut sauver la vie du jeune tsar.

Pendant leur voyage à travers une Amérique transformée, brisée en plusieurs pays par l’assassinat de Franklin Roosevelt et la Grande Dépression, ce trio est poursuivi par des ennemis. Il est clair qu’une force puissante ne veut pas qu’ils réussissent leur mission. Lizbeth Rose est une tireuse d’élite qui n’a jamais failli à son devoir envers un client, mais son serment mettra à l’épreuve toutes ses compétences et sa détermination à les garder tous en vie.

Avis : J’étais vraiment curieuse de découvrir ce roman quand j’ai appris que Charlaine Harris en sortait un nouveau. Il faut dire qu’en plus le cadre est vraiment très original et j’étais curieuse de voir ce que l’auteure en avait fait.

Nous nous retrouvons dans un monde très différent où Franklin Roosevelt a été assassiné et où les enfants du Tsar de Russie se sont réfugiés aux Etats-Unis, apportant avec eux la magie et les sorciers. C’est dans ce cadre que Gunnie Rose travaille comme tireuse d’élite pour ceux qui sont prêts à la payer. Mais deux Grigoris se présentent pour l’embaucher et trouver un sorcier de bas étage à travers le territoire, et  notre héroïne ne s’attendait pas à ce que ces deux individus attirent autant les ennuis !

J’ai passé un bon moment avec le roman même si je trouve que parfois le récit est un peu inégal et perd en attrait. Mais je dois dire que j’ai été plus emportée par la dernière partie et j’étais curieuse de voir où tout cela allait mener. J’ai trouvé ça très sympa d’avoir quelque chose de différent, un mélange de genres auquel on ne s’attend pas, une sorte de western fantastique qui nous fait découvrir un monde différent.

Je suis bien curieuse de voir ce que la suite donnera !

Lullaby Road by James Anderson

Ben Jones, Book 2

Synopsis: Ben Jones, protagonist of the glowingly reviewed Never-Open Desert Diner, returns in a devastatingly powerful literary crime novel about parenthood, loss, and the desert in winter.

Winter has come to Highway 117, a remote road through the Utah desert trafficked only by oddballs, fugitives, and those looking to escape the world. So when local truck driver Ben Jones finds an abandoned, mute Hispanic child at a lonely gas station along his route, far from any semblance of proper civilization, he knows something has gone terribly awry. With the help of his eccentric neighbors, Ben sets out to help the kid and learn the truth. In the process he makes new friends and loses old ones, finds himself in mortal danger, and uncovers buried secrets far more painful than he could have imagined.

Review: When I saw the synopsis of this novel, I was quite intrigued and I was happy to get into the story.

Ben is a truck driver but his life is going to be completely turned upside down when he finds himself having to pick up on his rounds, the baby of a young girl he considers his family and a child he doesn’t know, accompanied by his dog. Without having a choice, he starts making deliveries and yet it seems that this child who doesn’t speak is hiding many secrets. Dangerous secrets.

I had a good time with the novel, even though it has some lengths. In spite of that, I was very curious to find out what this story was hiding and I hadn’t seen the revelation at the end of the novel. It was a real surprise.

 

Le maître des démons de Elizabeth Peters

Amelia Peabody, Tome 12

Résumé : Fini le temps paisible des touristes et des explorateurs de tombes. Dans l’Égypte d’obédience anglaise, les contrecoups de la Première Guerre mondiale se font durement sentir. L’agitation nationaliste s’étend, attisée par les agents de l’empire allemand, tandis que Constantinople préparerait, dit-on, une offensive sur le canal de Suez. L’archéologue Emerson, son épouse Amelia Peabody, leur fils Ramsès, et la belle Nefret vont être mêlés à de redoutables intrigues. Doivent-ils aider à l’arrestation de Wardani, chef du mouvement anti-anglais? Quel rôle joue Sethos, leur vieil et insaisissable ennemi, dans cette ambiance de complots et de soupçons ? Quant à l’anticonformiste et irrésistible Ramsès, ne prend-il pas beaucoup de risques en bravant le chauvinisme guerrier devenu de rigueur dans la communauté anglaise du Caire?

Avis : Voilà une série que j’aime beaucoup, je prends toujours énormément de plaisir à la lire. Si je ne les ai pas tous encore lus, il ne m’en reste pas beaucoup et j’essaie de les faire durer. C’est donc avec beaucoup d’excitation que je me suis lancée dans Le Maitre de Sethos. Je tiens à dire par contre à ceux qui n’ont pas encore commencé la série, que l’ordre de sortie et la chronologie ne vont pas de paire avec ces livres et je conseille de ne pas faire comme moi (je lis tout dans le désordre) mais de chercher un lien qui référence la temporalité les romans. Je pense que ça sera d’autant plus appréciable.

Nous retrouvons donc tous nos héros les Emersons, Nefret et Ramses dans une nouvelle histoire avec la guerre qui approche et dans laquelle nos personnages jouent bien sûr un rôle important. Mais voilà, les soucis s’accumulent, les recherches archéologiques sont ralenties et nos héros doivent aussi affronter d’anciens ennemis comme Sethos ! Mais ce n’est pas tout, car les relations entre Nefret et Ramses sont délicates à cause des évènements précédents et chacun agira dans l’ombre de l’autre.

J’ai vraiment passé un super moment encore une fois ! Cette série est vraiment géniale et je ne peux que vous la recommander si vous ne l’avez pas encore essayée. Les personnages sont hauts en couleurs et leurs aventures sont toujours des plus passionnantes. Il se passe comme toujours énormément de choses dans ces romans, mais c’est aussi loin d’être fini. Il y a aussi des révélations qu’on n’attendait pas et que j’étais ravie de découvrir et redécouvrir en fonction des romans lus.

Encore donc un très bon ajout à la série et je suis impatiente de lire ceux qui me manquent !

Entre mes mains le bonheur se faufile de Agnès Martin-Lugand

Résumé : Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.
Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…
Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

Avis : Voilà un roman que j’étais curieuse de lire. Mon amie Céline m’avait fait découvrir l’auteure et je dois dire que quand elle m’a offert ce nouveau livre, je n’ai pu m’empêcher d’être très curieuse. L’auteure a une plume indéniable et ses idées sont vraiment très intéressantes et justes.

Dans ce roman, nous découvrons, Iris, une jeune femme qui n’est pas heureuse dans sa vie. Son couple ne va pas si bien que ça, son travail ne lui plait pas et elle n’est pas heureuse. Et, quand elle apprend qu’elle avait été prise quand elle était plus jeune dans l’école de couture qu’elle rêvait tant d’intégrer, sa vie se délite. Ce n’est pas un job convenable et pour cela ses parents lui ont toujours caché qu’elle avait été acceptée. Reprenant sa vie en main et faisant front face à tous ceux qui s’opposent à elle, Iris va parvenir à être engagée dans un atelier de couture. Un endroit où elle pourra enfin s’essayer à ce travail qui lui plait temps. Dans ce cadre, Iris devra choisir ce qu’elle veut pour sa vie, pour son mariage, pour être enfin heureuse et ne rien regretter.

C’était un très beau roman, très touchant et très prenant. J’ai adoré découvrir Iris, même si j’étais très triste de voir comment certains la traitaient. Elle va s’ouvrir et s’épanouir dans ce monde qu’elle aime tant, mais les choses ne sont pas si simples. Si j’ai douté de quelques révélations, j’avoue que j’ai vraiment été très surprise par d’autres.

Je n’ai pas lâché le récit avant de l’avoir terminé et je dois dire que je suis ravie. Je suis passée par tellement d’émotions avec Iris et j’étais impatiente de voir où elle allait me mener.