Stacking the Shelves #17



Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews

Les traductions sont personnelles

Dont forget to check out our two international giveaways

With my birthday I had many books, so a big thanks to my non-blogger friends and to Zendastark
 

Avec mon anniversaire j’ai eu de nombreux livres alors un grand merci à mes amis et à Zendastark
  
Nightshifted (Edie Spence, 1) – Cassie Alexander
Nursing school prepared Edie Spence for a lot of things. Burn victims? No problem. Severed limbs? Piece of cake. Vampires? No way in hell. But as the newest nurse on Y4, the secret ward hidden in the bowels of County Hospital, Edie has her hands full with every paranormal patient you can imagine—from vamps and were-things to zombies and beyond…

Edie’s just trying to learn the ropes so she can get through her latest shift unscathed.  But when a vampire servant turns to dust under her watch, all hell breaks loose. Now she’s haunted by the man’s dying words—Save Anna—and before she knows it, she’s on a mission to rescue some poor girl from the undead. Which involves crashing a vampire den, falling for a zombie, and fighting for her soul.
Grey’s Anatomy was never like this…

Future infirmière, Edie Spence est préparée à faire face à de nombreuses choses. Des victimes brulées? Aucun problème. Des membres sectionnés? Du gâteau. Des vampires? Jamais de la vie. Mais en tant que nouvelle infirmière au Y4, le service secret caché dans les entrailles de l’Hôpital du comté, Edie doit s’occuper de plus de patients surnaturels que vous ne pourriez l’imaginer – des vampires et garous aux zombies et autres…
Edie essaie seulement d’apprendre les ficelles du métier afin de passer son dernier test indemne. Mais quand un vampire se transforme en poussière devant elle, l’enfer se déchaîne. Maintenant elle est hantée par les derniers mots de cet homme – Sauve Anna – et avant qu’elle le sache, elle se retrouve en mission pour sauver une pauvre fille des non morts. Ce qui veut dire détruire un repaire de vampires, tomber amoureuse d’un zombie et se battre pour son âme. Grey’s Anatomy n’a jamais été comme ça…

L’étrange Odd Thomas/Odd Thomas (Odd thomas, 1) – Dean Koontz
“The dead don’t talk. I don’t know why.” But they do try to communicate, with a short-order cook in a small desert town serving as their reluctant confidant. Odd Thomas thinks of himself as an ordinary guy, if possessed of a certain measure of talent at the Pico Mundo Grill and rapturously in love with the most beautiful girl in the world, Stormy Llewellyn. Maybe he has a gift, maybe it’s a curse, Odd has never been sure, but he tries to do his best by the silent souls who seek him out. Sometimes they want justice, and Odd’s otherworldly tips to Pico Mundo’s sympathetic police chief, Wyatt Porter, can solve a crime. Occasionally they can prevent one. But this time it’s different.

A mysterious man comes to town with a voracious appetite, a filing cabinet stuffed with information on the world’s worst killers, and a pack of hyena-like shades following him wherever he goes. Who the man is and what he wants, not even Odd’s deceased informants can tell him. His most ominous clue is a page ripped from a day-by-day calendar for August 15.

Today is August 14.

In less than twenty-four hours, Pico Mundo will awaken to a day of catastrophe. As evil coils under the searing desert sun, Odd travels through the shifting prisms of his world, struggling to avert a looming cataclysm with the aid of his soul mate and an unlikely community of allies that includes the King of Rock ‘n’ Roll. His account of two shattering days when past and present, fate and destiny converge is the stuff of our worst nightmares—and a testament by which to live: sanely if not safely, with courage, humor, and a full heart that even in the darkness must persevere.

Jeune cuisinier dans un grill d’une petite ville de l’Amérique profonde, Odd Thomas rêve d’être un garçon ordinaire. Mais il est pourvu d’un don encombrant : les morts communiquent avec lui.
Parfois les âmes en peine veulent que Odd leur fasse justice. Parfois, elles lui donnent un tuyau afin qu’il puisse déjouer un meurtre avant qu’il ne se produise. Mais cette fois, c’est différent : un étranger débarque à Pico Mundo, accompagné d’une horde de créatures d’ombres, avides comme des hyènes – signe d’une catastrophe imminente. Avec l’aide de sa compagne, Stormy Llewellyn, et de ses amis d’outre-tombe (dont Elvis Presley en personne), Odd va se lancer dans une course contre la montre pour empêcher le drame. Le combat qu’il mène durant les dernières heures, où se télescopent le passé, le présent, l’avenir et le destin, est une ode à la vie, une fable poignante sur notre époque, qui fait de ce roman l’un des plus beaux qu’ait écrits Dean Koontz. 


L’heure de l’Ange/Angel Time – Anne Rice

It’s the present day.  Toby O’Dare—aka Lucky the Fox—is a contract killer of underground fame on assignment to kill once again.  He’s a soulless soul, a dead man walking.  His nightmarish world of lone and lethal missions is disrupted when a mysterious stranger, a seraph, offers him a chance to save rather than destroy lives. O’Dare, who long ago dreamt of being a priest, seizes his chance. Now he is carried back through the ages to thirteenth-century England, to dark realms where accusations of ritual murder have been made against Jews, where children suddenly die or disappear.  In this primitive setting, O’Dare begins his perilous quest for salvation, a journey of danger and flight, loyalty and betrayal, selflessness and love.

Lucky, Toby ou encore Tommy… son nom importe peu. L’important, c’est sa discrétion, son professionnalisme, sa compétence à exécuter froidement les cibles qu’on lui désigne. Après un contrat particulièrement éprouvant, Lucky est abordé par un mystérieux inconnu, un certain Malchiah. Ce Malchiah sait tout de lui, dispose de pouvoirs stupéfiants, et prétend être son ange gardien. Il lui offre de racheter ses crimes, en sauvant des vies plutôt que de les prendre, et lui propose un bien étrange marché : Lucky se retrouve au Moyen Age, où il doit aider une famille juive accusée de meurtres rituels. Est-ce une chance, un rêve ou un cauchemar ?

Avance Rapide/Only Forward – Michael Marshall
It’s the present day.  Toby O’Dare—aka Lucky the Fox—is a contract killer of underground fame on assignment to kill once again.  He’s a soulless soul, a dead man walking.  His nightmarish world of lone and lethal missions is disrupted when a mysterious stranger, a seraph, offers him a chance to save rather than destroy lives. O’Dare, who long ago dreamt of being a priest, seizes his chance. Now he is carried back through the ages to thirteenth-century England, to dark realms where accusations of ritual murder have been made against Jews, where children suddenly die or disappear.  In this primitive setting, O’Dare begins his perilous quest for salvation, a journey of danger and flight, loyalty and betrayal, selflessness and love.
Stark n’est pas un privé comme les autres. il aime les chats et possède un goût inné pour choisir ses chemises. Plus encore, il a un don qu’il utilise dans les cas d’urgence. Un don tellement incroyable qu’il vaut mieux ne pas en parler. On le prendrait pour un fou. C’est pourquoi, lorsqu’on lui demande de retrouver un haut-fonctionnaire qui a disparu, il ne s’attend qu’à une enquête banale… Mais voilà, l’affaire est plus compliquée qu’il n’y paraît et la solution tend dangereusement vers le passé de Stark. Un passé qu’il avait oublié, mais qui, en revanche, se souvient bien de lui. Dans un univers à venir complètement déjanté où les objets parlent, où rêve et réalité règlent leurs comptes à grands coups de poing, Stark est le seul qui peut faire la différence, car il n’y a pas de retour en arrière possible et le temps presse. Avance rapide…
The Summoning/L’invocation (The Darkest Power, 1) – Kelley Armstrong
All Chloe Saunders wants is a life like any normal teenager – the chance to get through school, make friends, and maybe meet a boy. But when she starts seeing ghosts, she knows that life will never be normal again. Soon ghosts are everywhere, demanding her attention. When Chloe finally breaks down, she’s admitted to a group home for disturbed kids. At first Lyle House seems okay, but as she gets to know the other patients – charming Simon and his ominous, unsmiling brother Derek; obnoxious Tori; and Rae, who has a ‘thing’ for fire – Chloe begins to realise that something strange and sinister binds them all together, and it isn’t your usual ‘problem kid’ behaviour. And they’re about to discover that Lyle House is not your usual group home, either …
Chloé Saunders n’est pas comme les autres. Elle voit des fantômes… et ils ont des choses à lui dire.
Chloé rêve d’avoir une vie normale. Mais avec les fantômes qui la traquent sans cesse, c’est impossible. Si elle était un personnage de film, on la croirait quand elle avoue qu’elle voit des fantômes.
Dans la vraie vie, elle est envoyée à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados.
Les pensionnaires ont l’air de cacher eux aussi quelques secrets et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards.
Bergdorf Blondes – Plum Sykes
 If you think Brazilian is a nationality, that PJ’s are pyjamas and that Beyond is somewhere far away, then you have never met a Bergdorf Blonde. Plum Syke’s heroine is British but has moved to America, working for a glossy magazine. She takes us with her into the glamorous world of Park Avenue Princesses who careen through New York in search of the ever elusive ‘Fiance,’ the perfect fake tan and that Chanel from the sample sale. In a fabulously witty style, Plum Sykes makes us root for her glorious heroine all the way from New York to the South of France and back by PJ (private jet.) She will get her Harry Winston and her Vera Wang wedding dress yet!
Si vous pensez brésilien est une nationalité, que PJsont des pyjamas etl’Au-delà est quelque part au loin, alors vous n’avez jamais rencontréune blonde Bergdorf. L’héroïne de Plum Sykeest britannique, mais a émigré en Amérique, travaillant pour un magazine sur papier glacé. Elle nous emmène avec elle dans le monde glamour des princesses de Park Avenue qui se pavanent à travers New York à la recherche de l’insaisissable «fiancé», portant le faux bronzage parfait et l’échantillon de vente Chanel. Dans un style fabuleusement drôle, Plum Sykes nous fait découvrir son héroïne glorieuse du  chemin de New York au Sud de la France et à l’arrière par PJ (jet privé.) Elle obtiendra son Harry Winston et sa robe de mariage Vera Wang!

 Les meilleures recettes Nestlé dessert
Les quarante meilleures recettes de la marque iconique de la pâtisserie au chocolat : mousses, crèmes, gâteaux. elles sont toutes là.Un livre à croquer, qui simule les tablettes de chocolat de la marque.
Les Cupcakes de Clhoé.S
A 29 ans cette ancienne graphiste a ouvert à Paris rue Pigalle une boutique de cupcakes qui cartonne ! Rencontre avec la crème de la crème de la nouvelle pâtisserie. Yummy ! Découvrez ses 30 recettes fétiches au travers de son livre à la maquette et aux photos emprunts de son style inimitable : ultra girly, glam, fifties…. 

 Les bons desserts de notre enfance
Plongez avec émotion et délice dans l’univers de ces desserts qui ont bercé votre enfance : pain perdu, œufs à la neige, beignets aux pommes, clafoutis aux cerises, mousse au chocolat, toutes les recettes, 80 en tout, sont au rendez-vous, illustrées par des photos gourmandes. Un parfum de goûter rétro et nostalgique flotte dans la cuisine…  

 

43 thoughts on “Stacking the Shelves #17

  1. OOoh I loved The Summoning! Definitely my fave YA trilogy from Kelley! Even though she’s only on her second and the final book still has to release! Just seemed to like that one a lot more than I am liking her current one, which is still good though!

    Happy Reading!

    My STS will be up tomorrow, so be sure to stop by!

    Have a GREAT weekend!

    Old Follower 🙂

  2. Oh ce livre d’Anne Rice on me l’a offert il y a un moment mais je ne l’ai toujours pas lu !
    J’avais lu The Summoning par contre avant de rencontrer l’auteure à Paris mais je n’avais pas tellement aimé :/.
    Bonne lecture !

  3. Argh *pense à son régime et évite de regarder les livres de cuisine* :S 😀
    « Pouvoirs obscures » et « L’heure de l’ange » ont l’air très sympas ^^
    Bonnes lectures 😉

  4. Nightshifted sounds awesome! It’s kind of cool how book titles sometimes sound better in French. L’Heure de l’Ange is a beautiful title, but Angel Time just sounds ok. Also, those dessert cookbooks just look decadent. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *