Trey Coleman de Suzanne Wright

La Meute du Phénix, Tome 1

Résumé : Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre.
C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…

Avis : Quand j’ai découvert cette nouvelle sortie, j’ai été tout de suite intriguée. Il faut dire que je ne connaissais pas la série, ni même l’auteure et j’étais impatiente de pouvoir en découvrir plus. Je savais avant de le prendre que ce n’était pas de l’urban fantasy mais plutôt quelque chose comme de la romance paranormale mais je ne m’attendais pas du tout à ce que le roman soit réellement de la romance paranormale érotique. Je n’ai jamais trop lu de romans comme ça mais j’avoue que celui-ci m’a beaucoup plu ! Et je suis curieuse de lire la suite à présent et voir ce que l’auteure nous réserve à présent.

Taryn est la fille de l’alpha de sa meute, mais depuis toute petite et la mort de sa mère son père ne la considère que comme quelque chose de complètement inutile. Alors pourquoi ne pas l’unir à l’alpha d’une autre meute pour consolider une Alliance ? Le fait que cet homme soit complètement fou et ivre de brutalité ne le dérange en aucune manière. Pourtant cela dérange Taryn et elle est bien décidée à tout pour annuler ce mariage qu’elle ne veut pas. Mais Trey pourrait bien lui proposer la solution idéale, s’unir à lui pendant un certain temps pour lui éviter son futur compagnon et ainsi lui permettre à lui d’avoir des alliés pour s’opposer à Darryl qui veut récupérer sa meute. Une alliance qui devrait plaire à tout un chacun si seulement Trey et Taryn ne commençaient pas à tomber l’un pour l’autre.

J’ai beaucoup aimé l’histoire. Il est très difficile à Trey d’accepter ce qu’il ressent pour Taryn, lui cet homme impitoyable. C’était très drôle de les voir ensemble, ces deux alphas qui ont un caractère des plus explosifs. C’était vraiment agréable d’avoir une héroïne telle que Taryn, elle est forte, déterminée et ne mâche pas ses mots ! Et c’est peu dire, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense à quiconque la cherche. J’avoue que les moments préférés étaient les échanges entre notre jeune héroïne et Greta, la grand-mère de Trey. Il n’y a pas plus drôle ! Et malgré sa latence, elle est aussi forte que n’importe quel loup, voire même plus, ce qui est assez impressionnant à voir. C’était aussi intéressant d’assister à l’évolution de Trey tout au long de l’histoire. Il était persuadé au départ que cette union serait temporaire et qu’il n’aurait jamais aucune attache envers cette femme. Pourtant c’est plus facile à dire qu’à faire et ses résolutions vont vite en prendre un coup.

C’était donc comme je le disais une histoire très intéressante et que l’on prend plaisir à découvrir. Bien sûr attendez-vous à de nombreuses scènes de sexe car le roman en est vraiment parsemé (vous vous rappelez romance paranormale érotique ?). La seule chose qui m’a par contre un peu dérangée c’est le langage vraiment très cru des personnages et notamment de Trey tout au long du roman. C’était peut-être un peu trop à mon goût. Mais cela ne m’a gâché aucunement la lecture et j’étais ravie de découvrir ce premier roman ! Et comme je le disais au début, je suis très curieuse de pouvoir lire le second tome à présent.

4

mellianefini

13 thoughts on “Trey Coleman de Suzanne Wright

  1. je dois encore lire le premier tome que j’ai en anglais mais je t’avoue que j’ignorais que c’était romance paranormale erotique et que mnt je suis un peu hésitante sachant que le language va être cru ( enfin c’est pe mieux que je le lise en anglais aussi alors)

  2. Ça m’a l’air d’être une lecture dans le même genre que la série Pride, de Shelly Laurenston (assez fun d’ailleurs). Je vais surement le lire ce premier tome en anglais également, le langage cru passe toujours mieux.

      • Bon ben j’ai fini par l’acheter et me lancer dedans hier soir (75% environ). Je suis une faible créature ^^. Le langage cru passe sans problème, j’adore l’héroïne qui me fais hurler de rire à chaque fois qu’elle ouvre la bouche et je trouve que pour une romance érotique le ration histoire/sexe est plutôt en faveur de l’histoire, y’a du sexe très explicite mais ça reste une romance avant tout et l’auteur se concentre bien plus sur l’histoire et l’évolution des sentiments j’ai l’impression. Bref j’aime beaucoup pour le moment.

  3. Je cherchais justement un livre sur les loups-garous mais je n’ai jamais été romance érotique… je ne crois pas que je vais y adhérer, j’ai toujours fui ce genre de livres. x) Merci tout de même pour la découverte, je suis super fan de la couverture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.