C’est toi le chat de Laura Trompette

Résumé : Un chat abandonné.
Un chef cuisinier veuf et père.
Une enfant singulière.
Une femme sous emprise.
Lorsque quatre vies tourmentées entrent en collision, n est-ce pas un signe du destin ? À six mains et huit pattes, seront-ils plus forts ?
Chahutés mais jamais vaincus, nos héros prouvent que rien n est immuable tant que l on est vivant.

Avis : Ce n’est pas un secret, je suis plutôt Team Chat. Six félins à la maison vs Un chien, le constat est évident. Un autre constat évident quand on vit avec tant de poilus, c’est que mes chats n’habitent pas chez nous, nous habitons tous chez eux. Chien inclus.

C’est aussi ce que pense Harold, le poilu de ce roman. Les bipèdes qui l’entourent lui doivent bien leur dévotion, après tout, c’est un chat de gouttière de race. Et particulièrement beau en plus ! Alors pourquoi se retrouve-t-il seul, sans sa famille de bipèdes, dans cette gare ? Que s’est-il passé ? La réponse résonne malheureusement comme une mauvaise chanson à ses oreilles : abandon. Ils ont osé lui faire ça !

C’est ainsi que commence ce roman qui donne tantôt la parole à Harold, tantôt à sa famille d’adoption. Parce qu’Harold, grâce à un véto sympa (oui, oui, ça arrive), trouve rapidement une nouvelle famille : celle de Paul, un veuf éploré et sa fille Louise qui est une sorte d’extraterrestre dans cette famille de monstres que sont les enfants. Pas si mal finalement ces bipèdes. Sont sympas eux aussi. Et puis surtout, Louise a besoin de lui…

C’est un roman bien différent des romans de Laura Trompette que j’avais lus, et c’est tant mieux. Derrière les pensées d’Harold, sa façon bien féline de voir la vie, nous sont décrits le quotidien de Paul et Louise, leurs difficultés, le poids de l’absence, les obstacles pour continuer à vivre et la différence. J’ai vraiment apprécié cette histoire qui est avant tout une histoire de vie, l’histoire de reconstructions, de comment surmonter ses peines, ses traumatismes, de comment continuer à avancer alors qu’on est cabossés. Les différentes situations, de la rencontre avec Luna aux problèmes de Louise sont décrites avec beaucoup de sensibilité et d’humanité. Paul, Louise ou encore Luna ne sont pas des héros, ce sont des êtres humains comme vous et moi. Et puis il y a Harold, et Iris, et Chanel, et ensuite Marley ou Léon… Une troupe de félins qui donnent un peu de légèreté à ce roman aux thématiques plutôt graves.

J’ai adoré !

Celine

http://lelivrevie.blogspot.fr/

9 thoughts on “C’est toi le chat de Laura Trompette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.