La punition qu’elle mérite de Elizabeth George

Inspector Lynley, Tome 20

Résumé : Elizabeth George revient avec le vingtième Lynley… God save the queen du crime !

Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre

Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.

La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat

avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter

la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

Avis : Voilà une série que je ne connaissais pas, mais j’avoue que le résumé m’intriguait bien. Bon, vous vous dites peut-être que commencer une série par le 20ème tome c’est peut-être culotté, et vous aurez sûrement raison d’ailleurs, mais je me suis dit que comme toutes les séries de ce genre, une enquête différente est toujours mise en évidence dans chaque tome. Ce roman n’a pas été une exception à la règle.

Je pense que, même s’il y a certains points qui auraient été éclaircis si j’avais lu les romans précédents, je n’ai pas vraiment eu de gros problèmes de confusion. D’ailleurs j’ai vraiment passé un bon moment. J’ai eu un peu peur au départ, parce que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman. Pourtant, je suis contente de m’être accrochée, parce que cette enquête était vraiment passionnante. De plus, j’ai été très surprise : c’était la première fois que je voyais un roman aussi gros pour du policier, mais c’était vraiment parfait !

On retrouve Lynley, Barbara et Isabelle pour une enquête qui pourrait cacher bien des secrets. Un diacre est mort, ce diacre qui est accusé de pédophilie est retrouvé suicidé dans une cellule. Ca pourrait être facile à expliquer et pourtant… Quand la police des polices se met à enquêter sur l’affaire, elle ne s’attend pas à ce que tout le monde cache la vérité, croyant ainsi pouvoir protéger les leurs. Pourtant, petit à petit, ils vont démêler le vrai du faux et j’avoue que l’ensemble était vraiment très bien fait.

C’était un policier vraiment très intéressant et je suis maintenant curieuse de découvrir les autres romans pour en découvrir plus sur tous les personnages !

11 thoughts on “La punition qu’elle mérite de Elizabeth George

  1. J’adore cette série ! c’est normal que tu aies eu du mal au début, car ça traite plus de la relation entre les personnages avant que l’enquête se lance vraiment, et si tu ne les connaissais pas ça t’a forcément moins parlé qu’ quelqu’un comme moi par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.