La Dame de la Ténarèze de Madeleine Mansiet-Berthaud

Résumé : Une vie, un passé… la belle propriété de la Ténarèze, au cœur du Gers, renferme tant de beaux souvenirs pour Claudia, et de drames aussi. Ce sera son dernier combat : préserver ses murs, contre le projet d’une maison de retraite, contre l’hypothétique révélation de son secret…

1985. A Eauze, charmant village du Gers, qui fut une cité gallo-romaine. Claudia, née avec le siècle, se repose dans son havre de paix, le parc de la Ténarèze (qui porte le nom de l’ancienne voie romaine), et remonte le fil du temps et de ses souvenirs : ses parents, Paulin, ébéniste, époux très jaloux, qui lui a toujours refusé l’enfant qu’elle voulait tant… La Ténarèze a été un gîte pour des pèlerins. Paulin y a partagé beaucoup de temps avec ces marcheurs infatigables. Jusqu’à la mort – accidentelle – de ce dernier, ombre et plaie vivace dans la vie de Claudia.
Une visite va bouleverser la vie de l’octogénaire : le maire vient lui exposer son projet, celui de créer, à la Ténarèze, une maison de retraite. Elle comprend qu’il s’agit d’une expropriation. Dès lors, Claudia va mener un combat pour sauvegarder son domaine. Que l’on investisse son parc, jamais ! Et que jamais l’on ne vienne à découvrir son secret enfoui sous terre depuis près de cinquante ans. Mais les travaux commencent. A la suite d’un creusement pour la canalisation, on déterre d’étranges trouvailles… mais aussi des mosaïques, vestiges d’une villa gallo-romaine.

Avis :Je ne connaissais pas du tout l’auteure ni le roman, et j’étais très surprise de le découvrir dans ma boite aux lettres. Je ne savais pas donc pas du tout à quoi m’attendre avec l’histoire.

Ce n’est pas forcément le type de romans vers lequel je serai allée je dois bien avouer au premier abord, mais finalement j’ai passé un bon moment avec l’histoire.

On suit Claudia une dame âgée qui vit dans une très belle propriété. Pourtant, maintenant qu’elle est plus vieille, tout le monde est intéressé pour la racheter et construire dessus. Mais Claudia ne l’entend pas de cette oreille, oh ça non ! Mais ça pourrait être plus compliqué que prévu. Et puis, il y a les secrets qu’elle cache là-bas, des secrets qu’elle préfèrerait laisser enterrés. En parallèle, on la découvrira très belle jeune femme dans cette demeure qui accueille les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle et qui rencontrera un jeune homme qui deviendra son mari.

C’était un roman agréable à lire même si on sait rapidement ce que Claudia cache chez elle. Pourtant, j’avoue que j’étais curieuse de découvrir les raisons, de voir le mélange avec les vestiges romains aussi. Un roman intéressant et qui se lit vite.

9 thoughts on “La Dame de la Ténarèze de Madeleine Mansiet-Berthaud

  1. En effet, ce n’est pas le genre de livre que l’on a l’habitude de voir sur ton blog mais je trouve cela bien d’explorer de nouveaux horizons. Ce n’est pas spécialement un titre qui me tente mais je suis contente de voir que tu as passé un bon moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.