Beta by Rachel Cohn

Annex, Book 1

Synopsis: Elysia is created in a laboratory, born as a sixteen-year-old girl, an empty vessel with no life experience to draw from. She is a Beta, an experimental model of a teenage clone. She was replicated from another teenage girl, who had to die in order for Elysia to exist.

Elysia’s purpose is to serve the inhabitants of Demesne, an island paradise for the wealthiest people on earth. Everything about Demesne is bioengineered for perfection. Even the air induces a strange, euphoric high, which only the island’s workers–soulless clones like Elysia–are immune to.

At first, Elysia’s life is idyllic and pampered. But she soon sees that Demesne’s human residents, who should want for nothing, yearn. But for what, exactly? She also comes to realize that beneath the island’s flawless exterior, there is an under-current of discontent among Demesne’s worker clones. She knows she is soulless and cannot feel and should not care–so why are overpowering sensations cloud-ing Elysia’s mind?

If anyone discovers that Elysia isn’t the unfeeling clone she must pretend to be, she will suffer a fate too terrible to imagine. When her one chance at happi-ness is ripped away with breathtaking cruelty, emotions she’s always had but never understood are unleashed. As rage, terror, and desire threaten to overwhelm her, Elysia must find the will to survive.

Review: After reading many opinions dedicating the merits of this book, I was really curious to learn more.

We discover in this novel the Demesne Island, a very strange and different place. Indeed, everything has been modified to meet the multiple needs of people who can afford to pay for a stay. And for this, the very air was changed to be of better quality, that is to say having a large amount of oxygen content, something that is known to relax and make people happy. But everything is done to have this kind of impact. Whether the lightness of the water, the beautiful scenery or the chocolate culture. But there is something more, something that makes it even more special. This is the only island to manufacture and produce human clones, used from people recently died. These beings are supposed to be obedient, no emotions, no taste, just desperate to do their best regarding the function assigned to them. But here appears in this world, Elysia. This is one of the first beta versions, a teenager. No one has ever had the opportunity to test a young girl as all other models are already adults. So when a woman wants to buy her to use her as a companion, that is to say, as a « daughter », Elysia is more than happy to leave the store where she was waiting for something to happen. She will discover the world and what it hides.

It was really interesting to see through the eyes of Elysia how Demesne was governed. Our heroine quickly understands that she is not like the other clones and her differences could well lead to her loss. She will, however, continue her life, evolving, learning, discovering feelings and she hopes one day to be free. I loved this character, she is so naive at the beginning of the novel. She only seeks to understand the world and to participate in it. And even if the people she lives with consider her as their « daughter », it is just a word, and everyone’s feelings towards the clones will not change. It’s quite sad to see to see that they all fear the Defaulted, these clones who have derived from their tasks, the ones who are beginning to feel, to want, to change. But Elysia will do anything to be accepted.

Starting the novel I’ve been thinking of a movie, The Island. A movie several years old but left with a similar idea. I loved this little novel, it is intriguing to know the intricacies of this world and the characters presented to us. Everyone is hiding something and lies to protect their secret. We will learn little by little the true and I admit that there are revelations that I did not really expect. At the end of the book I was actually quite surprised (although I had made that assumption) and it is true that I am now curious to see what will happen to our characters.

 

4 

mellianefini

 

Version Beta de Rachel Cohn

Annex, Tome 1

Résumé : L’île paradisiaque de Demesne est le lieu le plus exclusif sur Terre, entièrement modelée par des scientifiques pour atteindre la perfection tropicale. L’aller simple coûte une véritable fortune, et encore plus le fait de s’y installer. Outre les paysages enchanteurs et le climat optimal, les eaux des lagons diffusent une sorte d’euphorisant qui agit comme un élixir de jouvence et de bonne humeur sur les richissimes habitants qui peuplent l’île. Problème : les employés et domestiques sont difficiles à mettre au travail, du fait de cette atmosphère idyllique…

Qu’à cela ne tienne, les milliardaires vont les remplacer par des clones sans âme, manufacturés sur commande selon les désirs et les caprices de leurs acquéreurs. Elysia est  » née  » à seize ans, clone d’une superbe adolescente à la grâce athlétique. Elle n’a aucun souvenir de sa Première – la fille à partir de laquelle on l’a créée -, juste l’intime conviction que cette dernière est morte pour lui offrir la vie. Elysia est le premier prototype d’une ligne expérimentale de versions Bêta : des adolescents parfaits dont on a réglé l’horloge interne pour qu’ils s’éteignent à 18 ans, évitant ainsi de sombrer dans la folie. Mais lorsqu’elle est achetée par le couple le plus puissant de l’île, Elysia va découvrir que la vie sur Demesne n’est pas si rose qu’elle en a l’air. Ce petit monde sans contraintes ni devoirs a corrompu ses habitants, au point que d’autres clones commencent à s’insurger contre les mauvais traitements et les injustices qu’ils subissent.

Quand Elysia devient objet de désir, à la fois du bouillant fils de ses propriétaires et d’un mystérieux jeune officier, elle commence à soupçonner que les versions Bêta ne sont pas si parfaites que cela : conçue pour être totalement insensible, la jeune fille ressent en effet des émotions violentes. Colère… solitude… amour ? A mesure que les tensions et les passions alourdissent l’atmosphère de l’île, Elysia découvrira que son destin et celui de l’île sont intimement liés, et qu’elle va devoir apprendre à choisir par elle-même avant que son compte-à-rebours fatal ne s’enclenche…

Avis : Après avoir lu de nombreux avis vouant les mérites de ce livre, j’étais vraiment curieuse d’en apprendre plus.

On découvre dans ce roman l’île de Demesne, une île très étrange et différente des autres. En effet, tout y a été modifié pour répondre aux multiples attentes des personnes qui peuvent se permettre de payer un séjour. Et pour cela, l’air même a été modifié pour être de meilleure qualité, c’est-à-dire possédant une grande teneur en oxygène, chose qui est connue pour relaxer et rendre heureux les gens. Mais tout est fait pour avoir ce genre de conséquences. Que ce soit la légèreté de l’eau, la beauté des paysages ou encore la culture du chocolat. Mais il y a quelque chose de plus, quelque chose qui rend cette île encore plus particulière. C’est la seule à fabriquer et produire des clones humains, des êtres utilisés à partir de personnes décédées récemment. Ces êtres sont censés être obéissants, sans émotions, sans goût, seulement prêts à tout pour faire de leur mieux dans la fonction qui leur est attribuée. Mais voilà qu’apparaît dans ce monde Elysia. C’est l’une des premières versions béta, une adolescente. Personne n’a jamais eu l’occasion de tester une jeune fille telle qu’elle, tous les autres modèles étant déjà adultes. Alors quand une femme veut l’acheter pour l’utiliser en tant que compagnon, c’est-à-dire en tant que « fille », Elysia est plus qu’heureuse de quitter le magasin où elle attendait que quelque chose se passe. Elle va ainsi découvrir le monde et ce qu’il s’y cache.

C’était vraiment intéressant de découvrir par les yeux d’Elysia comment Demesne était régie. Notre héroïne comprend très vite qu’elle n’est pas comme les autres clones et que sa différence pourrait bien la mener à sa perte. Elle va cependant continuer sa vie, évoluant, apprenant, découvrant ses sentiments et espérant pouvoir un jour atteindre la liberté. J’ai beaucoup aimé ce personnage, elle est si naïve en début de roman. Elle ne cherche qu’à comprendre le monde et y participer. Et même si les gens avec qui elle vit la prennent pour leur « fille », ce n’est qu’un mot et les sentiments de chacun envers les clones ne changeront pas. C’est assez triste de voir qu’ils ont tous peur des Défaillantes, ces clones qui dérivent de leur tâches, qui commencent à ressentir, à vouloir, à  changer. Mais Elysia ne se laissera pas faire et fera tout pour être acceptée.

En commençant le roman j’ai beaucoup pensé à un film, The Island. Un film datant de plusieurs années mais qui partait un peu d’une idée semblable. J’ai beaucoup aimé ce petit roman, c’est intriguant de connaître les subtilités de ce monde et des personnages qui nous sont présentés. Tout le monde cache quelque chose et ment pour préserver leur secret. Nous apprendrons tout petit à petit et j’avoue qu’il y a des révélations que je n’attendais pas vraiment. En fin de romain j’ai d’ailleurs été assez surprise (bien que j’eus établi cette hypothèse) et c’est vrai que je suis maintenant assez curieuse de voir ce qu’il va advenir à nos personnages.

4 

mellianefini