Shadow’s Edge de J.T. Geissinger (VO)

Night Prowler, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Tout au fond des forêts du sud de L’Angleterre, une espèce de sublimes, sauvages change-formes vivent cachés loin du monde. Liés ensembles par une ancienne lignée et un code impitoyable qui punit les traitres par la mort, les Ikatis ont envoyé leur leader Leander en mission afin de capturer une des leurs, élevée en dehors de la tribu, afin qu’elle n’expose pas leur secret. Quand Leander traque l’outsider au Sud de la Californie, le guerrier endurci est prêt à se battre – mais pas contre l’effet que cette jeune, sensuelle beauté a sur son cœur.
Jenna a passé son enfance à se cacher, à fuir quelqu’un – ou quelque chose – que ses parents ont toujours refusé de lui révéler. Elle ne fait confiance à personne, pas depuis la mystérieuse disparition de son père, et surtout pas depuis qu’elle possède des habilités hors du commun. Quand le charmant et énigmatique Leander apparait, promettant de lui révéler le mystère entourant son passé, elle sait qu’elle ne peut pas non plus lui faire confiance. Mais leur connexion est indéniable, et aussi puissante que l’ennemi qui s’acharne à détruire les leurs.

Avis : Je dois dire que je ne savais pas trop quoi penser au départ de cette histoire, j’avais un peu peur que ça soit un copié collé de la série Drakon de Shana Abé. En effet, les deux livres ont énormément de points communs. Une race pouvant se transformer en bête ou en vapeur, un monde créé à l’écart de tous, des chasseurs faisant tout pour les tuer, une jeune femme vivant en dehors de la communauté qu’on cherche à ramener. Enfin beaucoup d’éléments qui m’ont laissé perplexe. Mais une fois lancée dans la lecture je l’avoue, je n’ai pas pu m’arrêter avant de l’avoir terminé.
Jenna est une jeune femme, travaillant en tant que spécialiste des vins dans un restaurant. Depuis toute petite et que son père a disparu, elle fuit une menace inconnue, une menace qui plane au-dessus de sa tête constamment. Et quand un jour elle fait la connaissance d’un homme plus qu’étrange, elle se demande si ce n’est pas lui qu’elle était censée fuir. Mais lasse de tout cela, elle va même aller jusqu’à demander de l’aide afin de découvrir la vérité sur ce qu’elle est et sur son passé.
On est tout de suite intrigué par Leander, on essaie de comprendre ce qu’il veut. Il a du mal à comprendre les sentiments qui l’assaillent dès qu’il rencontre Jenna la femme qu’il doit ramener dans sa tribu. Mais notre héroïne est loin d’être une femme docile et personne ne lui imposera ses choix. J’ai vraiment adoré cette héroïne si déterminée. Bien qu’on essaie de la manipuler tout au long du livre, de la transformer en une personne qu’elle n’est pas, elle garde la tête haute et affronte tous les dangers. J’ai été impressionnée par sa nature, elle ne plie pas au moindre problème, et pourtant il faut dire que niveau stress et ennuis elle aura son lot. Elle ne veut pas s’adapter à ce nouveau monde qui l’attend mais elle n’a pas le choix, et la fuite n’est finalement pas une possibilité. C’était très agréable de la suivre tout au long de l’histoire, d’assister à la découverte de la vérité et à son adaptation dans ce nouvel univers.
J’ai aussi beaucoup apprécié Morgan, sa fraicheur, son envie de liberté et ses faiblesses. On la croit au premier abord, forte et tenace, mais ce n’est finalement qu’une façade… On la découvre tout au long du livre, aux côtés de Jenna et on comprend ses désirs qui semblent finalement vraiment coïncider à ceux de notre de héroïne.
Le plus gros de l’histoire se centre sur Jenna et les réponses qu’elle tente de trouver mais l’auteure nous introduit aussi aux chasseurs qui font tout pour décimer leur race. Ce début nous annonce ainsi de grandes choses pour la suite, une guerre en perspective qui sera difficile à gagner. J’ai hâte de pouvoir lire le second tome pour savoir comment ils se sortiront de cette bataille à venir et de pouvoir cette fois-ci suivre le personnage de Morgan qui semble plus qu’intéressant.

6 thoughts on “Shadow’s Edge de J.T. Geissinger (VO)

  1. Mon dieu, mon dieu, mon dieu, je veux ce livre ! 😀 Tout me plait : La couverture splendide, les chasseurs (les arcs et tout ça m’ont toujours fascinés) et les personnages !
    Merci pour cette belle chronique. 🙂

    • Merciii, C’est vrai que la couverture est vraiment sympa. Je pense que les chasseurs seront beaucoup mis en avant dans le second tome, je suis curieuse de voir ça. Si ça t’interesse j’aurais un concours lundi pour gagner un livre signé de l’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *