Un soupçon d’indécence de Robyn DeHart

Fruit Défendu, Tome 3

Résumé : Heureux au jeu, heureux en amour !

Caroline a un talent incroyable pour les mathématiques.
Elle espère le mettre à profit pour rafler une fortune dans les salles de jeu à Londres. Hélas, les femmes en sont bannies. Déguisée en jeune homme, Caroline tient enfin une occasion d’approcher celui dont elle est éprise. Le duc de Chanceworth ne semble pas la remarquer, mais la jeune femme a décidé que lui seul serait son époux. Au grand jeu de la séduction, les paris sont ouverts…

Avis : En lisant le résumé du roman, j’ai tout de suite été intriguée par les idées mises en avant par l’auteure. Nous nous retrouvons ici avec un tome 3 mais j’avoue que je n’ai pas eu l’occasion de lire les autres romans précédents. Ce n’est vraiment pas un problème soit dit en passant car je n’ai eu aucun problème dans ma lecture. N’hésitez donc pas à commencer avec ce roman si vous en avez envie.

Comme je le disais, j’ai beaucoup aimé les idées utilisées par l’auteure. En effet, l’héroïne Caroline n’est pas une femme comme toutes les autres. Oh non, car sa plus grande passion est le jeu de cartes mais dans une époque telle que la sienne, c’est quelque chose de très difficile à réaliser. La solution s’est donc imposée à elle : se travestir en garçon pour pouvoir jouer dans les maisons spécialisées et ainsi gagner un peu d’argent. Oui, parce que notre héroïne a de grands plans pour son futur et reste déterminée à faire ce qu’elle désire. Pourtant, ce jeu va aussi l’obliger à faire face à l’homme qu’elle aime depuis toujours et qui a refusé des années auparavant de l’épouser quand elle lui a fait sa demande. Mais cette fois ci, Caroline est bien décidée à le faire flancher coûte que coûte ! Mais en plus de cela, nos deux personnages vont devoir faire équipe pour enquêter sur un personnage qui semble voler l’argent destiné à de pauvres orphelines.

J’ai beaucoup aimé suivre cette histoire et c’était intéressant de voir les rôles hommes/femmes un tant soit peu échangés ici. En effet, cette fois, Roe est celui qui est hésitant à se lancer dans une histoire, de peur de blesser la personne qu’il a à charge. Pourtant cette résistance est vraiment difficile pour lui. C’est assez frustrant d’ailleurs de voir qu’il agit de la sorte. Mais la personne que j’ai préférée est vraisemblablement Caroline. Cette jeune femme est extraordinaire ! Elle ne se laisse pas démonter et même blessée, elle reste déterminée dans ses choix et ses buts et essaie de tout faire pour les atteindre. Elle ne s’intéresse pas à ce que la société pense d’elle, et seul  Roe compte pour elle. Ce dernier sait d’ailleurs dès le début à quoi s’en tenir. Son esprit rebelle, plein de liberté et d’envie de progression nous touche et j’ai pris grand plaisir à la suivre et à voir comment elle allait agir face aux événements.

Donc oui j’ai passé un excellent moment avec ce roman et j’avoue que je suis très curieuse de lire les romans précédents pour découvrir les histoires des autres personnages.

4 

mellianefini

10 thoughts on “Un soupçon d’indécence de Robyn DeHart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *