Au douzième coup de minuit de Eloisa James

Il était une fois, Tome 1

Résumé : Reléguée au rang de simple servante depuis la mort de son père, Kate Daltry vit sous le joug de Marianna, dont la fille, Victoria, est destinée au riche prince Dimsdale. Or, souffrante, Victoria ne peut se rendre au dîner de leurs fiançailles. Il faut à tout prix trouver une demoiselle qui se fera passer pour elle ! Qu’elle le veuille ou non, ce sera Kate…

Avis : J’avais beaucoup entendu parler d’Eloisa James et notamment de sa série reprenant les contes de fées, alors le mélange avec les romances historiques ne pouvait que me plaire. J’adore les reprises, notamment quand elles sont bien faites et j’avoue que j’étais curieuse de découvrir les idées de l’auteure !

Nous découvrons ainsi Kate (notre cendrillon) qui vit avec sa belle-mère et sa sœur. Alors, comme dans le conte, sa belle-mère l’oblige à faire toutes les corvées tout en dépensant l’argent sans compter. Ce qui est assez étonnant ici, c’est que la demi-sœur de Kate est agréable et pleine de cœur et c’est vrai qu’on éprouve de la de sympathie assez rapidement envers elle. Quand sa belle-mère lui demande de remplacer sa sœur (malade) pour qu’elle accompagne son fiancé afin qu’ils aient l’autorisation du prince pour se marier, on se demande comment l’histoire va tourner. Mais quand Kate rencontre le prince, quelque chose se créée entre eux… pourtant, le prince attend sa fiancée lui aussi. Même s’il se passe quelque chose entre eux, tout est déjà prévu et Kate sait parfaitement qu’elle ne peut lui apporter l’argent qu’il désire.

C’était très agréable de découvrir les idées par rapport à l’histoire que ce soit pour les pantoufles de verre, la marraine la bonne fée ou même le bal. Je me suis laissée rapidement emporter par l’histoire et par les personnages en essayant de comprendre comment ils parviendraient à avoir leur happy ending à la fin. Plus on avance dans le roman et plus on se rend compte que ce sera quelque chose de compliqué.

Kate est un personnage auquel on s’attache rapidement. En effet, elle est assez lucide par rapport à ce qu’elle peut faire dans sa vie et ne se fait pas de faux espoirs même quand le prince montre son intérêt. Elle n’a pas de grands rêves qu’elle espère assouvir mais elle désire faire une vie loin de chez elle où elle sait qu’il n’y a plus d’espoir.

Vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment et je suis curieuse de découvrir ce que l’auteure nous réserve pour ses autres reprises maintenant !

4 

mellianefini

20 thoughts on “Au douzième coup de minuit de Eloisa James

  1. bon premier je préfère la couverture VF à la VO
    Ensuite ça tombe à pique puisque j’avais envie de découvrir un peu plus les romances historiques, si en plus on le mélange à un compte que j’adore bien j’ai hâte de le découvrir ! Merci pour la découverte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.