Je n’aimerai plus de Stephane Soutoul

Résumé : Inconsolable, Solange trouve refuge dans la solitude depuis le décès de son premier amour. Le marquis de Rousserolle souhaite malgré tout que sa fille épouse un aristocrate digne de son rang. Dans l’attente de fiançailles auxquelles elle refuse de se soumettre, Solange est placée sous la protection de Childéric de Frazignac. Dès le premier regard, la jeune femme perçoit le bretteur taciturne comme une atteinte à sa liberté. La guerre ne tarde pourtant pas à s’embraser aux frontières du royaume. Pris dans la tourmente des évènements, Solange et Childéric apprennent à cohabiter, à découvrir leurs blessures mutuelles, leurs espoirs… Se pourrait-il qu’un coeur en deuil finisse par s’éprendre d’une âme torturée, envers et contre tout ?

Avis : Je suis toujours très intriguée par les romans de Stéphane Soutoul et j’avoue que je suis impressionnée de son palmarès de genres différents. Il se tourne aujourd’hui vers la romance historique et grande amatrice du genre, je ne pouvais manquer cela !

Solange n’a jamais réussi à surpasser la mort de son vertueux, l’homme qui était censé la protéger jusqu’à ce qu’elle trouve un mari. Pourtant voilà, entre eux, il y avait plus qu’une simple relation d’amitié et la jeune femme n’arrive pas à reprendre goût à la vie même deux ans après. Elle pensait pouvoir rester tranquille dans sa peine mais c’est sans compter la nouvelle idée de son père. Contre son avis, il lui assigne un nouveau vertueux. La situation ne lui convenant pas, et l’homme refusant tout de suite de partir comme elle le lui demande, elle le déteste au premier regard.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire pendant la première partie. Pourquoi ? Il y a tout d’abord le style qui m’a demandé plusieurs chapitres avant d’y adhérer, mais je dois dire que j’ai eu beaucoup de mal avec Solange. Je comprends qu’elle est triste, je comprends qu’elle a dû traverser des épreuves difficiles mais alors qu’elle peste ! Vraiment une peste ! J’ai détesté son comportement et je ne comprenais pas comment les gens pouvaient la supporter. Mais, son tempérament va évoluer et même si ça ne change pas radicalement c’était tout de même très agréable. Sa sœur Aurore est adorable et j’ai beaucoup aimé sa fraicheur et sa naïveté. Childéric de Frazignac, le vertueux, est aussi un personnage qui m’a beaucoup intriguée. J’avais envie d’en connaitre plus à son sujet, de comprendre son comportement taciturne, son passé que tout le monde croit connaitre. Oui, c’est un personnage très énigmatique.

La relation qu’il a avec Solange, même si elle commence de façon très compliquée devient touchante et c’est grâce à lui que la jeune femme va paraitre plus facile à apprécier. J’ai été d’autant plus curieuse quand les deux se retrouvent à devoir cohabiter seuls au manoir ! Oui, c’est à ne pas manquer !

Tout compte fait c’était une lecture agréable, différente de ce à quoi je m’attendais.

 

27 thoughts on “Je n’aimerai plus de Stephane Soutoul

  1. Je ne suis pas spécialement une fan de romance mais il faudrait que j’essaie la romance historique, cela pourrait peut-être me plaire!
    Je ne connaissais pas du tout l’auteur, tu me donnes envie de creuser un peu à son sujet.
    Merci pour la découverte 🙂

  2. Je suis aussi vachement admirative de la facilité qu’a l’auteur a changer de genre à chaque fois. Je me suis pris le premier tome aux Halliennales et j’ai hâte de voir ce que ça donne (même si je sens aussi que Solange va me prendre la tête, les pestes j’ai du mal avec)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.