Possesseur de Joanna Wylde

Reapers Motorcycle club, Tome 1

Résumé : Marie n’a pas besoin d’une complication comme Horse dans sa vie. Ce motard couvert de tatouages et dénué de scrupules, qu’elle a croisé une fois chez son frère, n’est pas de cet avis. Il veut Marie sur sa moto et dans son lit. Pourtant, malgré les orgasmes incroyables que Horse lui procure, elle refuse d’appartenir à qui que ce soit. C’est alors que le gang de Horse, le Reapers Motorcycle Club, découvre que le frère de Marie leur a volé de l’argent. Seule la jeune femme peut le sauver – à condition de donner à Horse ce qu’il désire. Tout ce qu’il désire.

Avis : Anna ne faisait que de fabuleux compliments sur cette série et j’avoue qu’à force de voir les tomes passer sur son blog, j’ai commencé à être vraiment intriguée. De plus, il faut le dire, je n’ai jamais lu de livres mettant en avant des gangs de motards et c’est vrai qu’aux Etats-Unis, c’est tout un art de vivre. Du coup c’est vrai que j’ai commencé le roman avec beaucoup d’attente.

Marie est une jeune femme qui vient de quitter son mari violent et qui espère à présent refaire sa vie en toute tranquillité. Pour cela, elle revient vivre avec son frère Jeff. Seul problème ? Jeff n’a pas vraiment de bonnes fréquentations et tout cela retombe facilement sur notre chère héroïne qui n’a rien demandé à personne.  Après avoir essayé une petite amourette avec un membre de gang de motards, voilà que son frère s’en attire les foudres. Après les avoir escroqués et leur avoir volé beaucoup d’argent, voilà que l’homme qu’elle connaissait, Horse (je suis sûre que vous vous demandez pourquoi il se surnomme de la sorte), lui propose un deal : devenir sa propriété le temps que Jeff les rembourse ou laisser son frère se faire tuer. C’est un choix assez facile à prendre, surtout pour un frère et une sœur qui s’aiment profondément. Pourtant, Marie ne sait pas dans quoi elle s’embarque, et même si Horse l’apprécie beaucoup, elle reste quand même là pour son bon plaisir (bon d’accord pour le sien aussi). Hélas, son frère n’en a pas fini non plus.

Le roman se lit très bien et assez vite. J’ai passé un bon moment à découvrir Marie et Horse mais c’est vrai que j’en attendais peut-être un peu plus. Pas que ce n’est pas bien, non, parce que la romance est assez sympa, et le coté motard m’a bien plu mais je pense que ce qui m’a le plus gênée c’est la répétition et la redondance des scènes hot entre les deux héros. Je pense qu’à force ça m’a un peu embêtée parce que ça prend le pas sur l’histoire qui ne tourne finalement qu’autour de ça et de ce que Marie accepte ou pas de faire. Cependant, c’était très intéressant de voir comment se déroulait son intégration au sein du club et comment elle allait agir à la longue.

Pour conclure, c’était un bon roman même si c’est vrai que j’ai été un peu moins emportée que je ne le pensais. J’en attendais peut-être beaucoup trop dès le départ, mais j’ai quand même passé un bon moment et je suis curieuse de voir ce que la suite donnera.

3-5

mellianefini

20 thoughts on “Possesseur de Joanna Wylde

  1. Moi je sais pourquoi Horse s’appelle comme ça, lol, j’ai lu les critiques d’Anna aussi 😉 Ca m’étonne toujours de voir ces gangs de motards aux Etats-Unis – quand je pense qu’au début, je disais fièrement que mon copain était un biker, j’ai compris ensuite que ça pouvait être compris très différemment ! Il faudra que j’essaie cette série…

  2. Hum… je sais pas trop… la couverture me laisse dubitative… quant au résumé c’est pareil ! En revanche, ta chronique rehausse le tout, c’est toujours comme ça 😉 Merci !

  3. J’ai un peu peur que ce soit encore une des grosses publications de chez Milady, qui est la pour faire de l’argent. Un peu comme les idoles du stade. Et comme je suis assez mitigé avec la romance contemporaine, je passe mon tour.

  4. je me suis complétement laissée happer par l’histoire et je n’ai pas trouvé que les scènes osées étaient trop présentes par rapport au reste (mais peut être que j’en attendais moins que toi 😛 )

  5. On a de plus en plus de séries avec des motards ces derniers temps. Je dois l’avouer cet univers m’attire vraiment, même si j’y connais pas grand chose.

    Le résumé est intriguant et ta chronique me donne envie de le tenter, alors que j’ai lu plusieurs avis négatifs auparavant dessus. Notamment au sujet de la relation particulière des héros…

    Mais bon, quoi de mieux que de tester soi-même pour savoir de quoi il en retourne vraiment ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.