A Curious Beginning de Deanna Raybourn (VO)

Veronica Speedwell Mystery, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Londres, 1887. Alors que la ville se prépare à célébrer le jubilé d’or de la reine Victoria, Veronica Speedwell est marquée par une étape propre. Après avoir enterré sa tante célibataire, l’orpheline Veronica est libre de reprendre son voyage autour du monde à la poursuite d’enquêtes scientifiques – et du badinage romantique occasionnel.Familiarisée avec la chasse aux papillons et l’éviction de ses prétendants, Veronica exerce son filet à papillons et son épingle à chapeau aiguisée avec un aplomb égal, et au vu de sa dernière connexion à l’Angleterre maintenant disparue, elle a l’intention de se lancer dans un voyage d’une vie.

Mais le destin a d’autres plans, comme Veronica le découvre quand elle contrecarre son propre enlèvement avec l’aide d’un baron allemand énigmatique ayant des liens avec son passé mystérieux. Promettant de révéler ce qu’il sait du complot contre elle, le baron propose un sanctuaire temporaire aidé par son ami Stoker – historien naturel reclus aussi intrigant, que de mauvaise humeur. Mais avant que le baron ne puisse révéler les secrets qu’il a cachés pendant des décennies, il est retrouvé assassiné. Soudain, Veronica et Stoker sont obligés de partir sur la piste d’un agresseur insaisissable, partenaires méfiants à la recherche de la vérité crapuleuse.

Avis : J’ai vu de nombreux éloges par rapport à ce premier volume et j’avoue que les avis m’ont rendue bien curieuse au sujet de l’histoire. Il faut dire qu’elle a tout pour plaire entre une héroïne forte qui ne se laisse pas dicter ses choix, une époque victorienne comme on les aime ou encore une enquête pour meurtre dont on essaie de comprendre les tenants.

Veronica Speedwell est un personnage qui se démarque complètement des autres, notamment à cette époque si difficile pour les femmes. Il faut dire qu’elle néglige complètement les statuts et la société pour évoluer comme une personne indépendante. Non, le mariage ne l’intéresse pas, elle badine quand elle le désire et poursuit une carrière de scientifique en tant que spécialiste de papillons. Vous vous doutez que c’est le genre de choses qui fait jaser, surtout quand la jeune fille parcourt le monde entier pour assouvir sa passion grandissante. Mais Veronica est aussi orpheline, une femme sans passé qui est maintenant délivrée de ses tantes dont la dernière vient tout juste de trépasser. Un futur plein de liberté s’offre à elle et elle espère pouvoir quitter le pays au plus tôt, mais c’est sans compter les problèmes à venir.

En effet, sa maison vandalisée, la jeune femme est rapatriée à Londres par un Baron qu’elle ne connait pas mais qui semble connaitre la vérité sur ses parents biologiques. Mais avant de pouvoir lui révéler quoi que ce soit, le cher noble est assassiné, laissant notre héroïne et son nouveau gardien, Stocker, pleins d’interrogations. Faisant équipe tous les deux, nos héros vont essayer de comprendre ce qu’il se passe vraiment, de comprendre pourquoi Veronica semble attirer de nombreux partis alors qu’elle ne possède rien. C’est ainsi que l’on suivra un cirque de monstres, une enquête intrigante et bien sûr les révélations au sujet de nos protagonistes quant à leur passé et leur possible futur.

J’ai compris assez vite la vérité au sujet de Veronica mais c’est vrai que j’étais curieuse de voir ce qu’il en était exactement. La jeune femme va être propulsée dans une histoire qui la dépasse complètement et c’est vrai que l’on reste admiratif par rapport à son comportement face aux évènements.

L’histoire est très agréable à lire et le style de l’auteur est un plaisir à suivre. On se laisse entrainer par l’histoire en espérant en fin de roman que nous en aurons plus très bientôt !

4

mellianefini

15 thoughts on “A Curious Beginning de Deanna Raybourn (VO)

  1. Je note je note ! Tout pour me plaire ! Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit mais tu savais que dès que je vais sur ton blog, je me connecte à Goodreads ? Hop, dans ma wishlist 😉

  2. Oh ça sonne un peu Alexia Tarabotti au niveau de l’héroïne je trouve (le côté surnaturel en moins j’ai l’impression quand même). Ça a l’air bien sympathique en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.