Pour une mine de diamants de Audrey Alwett & Nora Moretti & Claudia Boccato

Princesse Sara, Tome 1

Résumé : Sarah a toujours vécu aux Indes, lorsque son père l’envoie parfaire son éducation en Angleterre dans le pensionnat sélect de Miss Minchin. Immensément riche, grâce à une fortune bâtie sur les automates, Sara suscite rapidement amitiés et jalousies. Les haines s’attisent d’autant plus que Sara a pour elle toutes les qualités d’une princesse. Jusqu’au jour où son père décide d’investir sa fortune dans une mystérieuse mine de diamants…

Avis : Si vous me demandez quel dessin animé j’ai préféré plus jeune, vous aurez surement une réponse telle que Princesse Sarah. Bon d’accord ce n’est pas le seul parce que j’avais adoré Sailor Moon par la même occasion mais Princesse Sarah reste particulièrement dans mon cœur. D’ailleurs je me demande ces derniers temps si je ne vais pas m’acheter les dvds pour pouvoir les reregarder. Et puis quand je pense au générique, j’ai encore la chanson en tête qui passe et repasse avec grand plaisir. Oui vous l’avez compris, Pricesse Sarah m’a laissé de très beaux souvenirs. Alors quand j’ai réalisé qu’il existait une BD, j’ai tout de suite été intriguée. Le comble ? J’ai découvert ce fait sur un blog étranger dans lequel la tenante lisait de temps en temps en Français. C’est en cherchant à acheter le premier tome que je me suis rendue compte que non seulement, non, le livre n’était pas en anglais, mais qu’il était en fait en Français, ce qui a de quoi intriguer.

J’espérais retrouver l’histoire identique de mon enfance et j’avoue qu’au départ, en commençant la bande dessinée, j’ai été surprise de voir l’incorporation d’automates. C’était assez étrange de voir Amelia sous forme d’une poupée articulée. Je ne sais pas encore vraiment quel sentiment ce changement a induit, mais c’est indubitablement assez original et je suis assez curieuse de voir jusqu’où tout cela ira et si le thème sera quelque chose de récurent ou pas. A part ce petit détail, l’histoire semble correspondre parfaitement pour ma plus grande joie et j’avoue que j’ai bien envie de me prendre la suite pour redécouvrir toutes les subtilités utilisées.

Je n’ai pas encore parlé des images, mais c’est vrai que les illustrations sont vraiment magnifiques et magiques. C’est un peu différent des images de la Sarah que nous connaissons étant donné qu’elle présente un aspect beaucoup plus mature et âgé, mais la nature qui transpire de son dessin colle parfaitement à ce que nous savons de son personnage.

Pour conclure, cette BD était une belle découverte et même si ce n’est pas le coup de cœur auquel je m’attendais, j’ai passé un excellent moment. Je vous la conseille et je vais moi-même me lancer assez vite dans la suite.

4 

mellianefini

23 thoughts on “Pour une mine de diamants de Audrey Alwett & Nora Moretti & Claudia Boccato

  1. Well, what a nice surprise indeed for you to discover that it was in French! As though made for you and waiting for you to find it 😀 An excellent review – and I’m really curious about that magical artwork, too! Happy Valentine’s Day to you! <3

  2. Comme Julie, je ne connais pas du tout le dessin animé, mais la BD me dit quelque chose. Je ne pense pas la lire, je n’en ai juste pas envie, mais en tout cas, je suis contente pour toi que tu aies passé un bon moment de lecture. 🙂

  3. Je meurs d’envie de la découvrir cette bd ! J’adorais la série quand j’étais plus jeune et là je vois tout le temps les bd passer chez Galléane et elle en parle trop en bien. A chaque fois je suis super tentée. Un jour je vais braquer ma librairie BD je crois ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.