OBSESS MUCH? de Brandi Leigh Hall (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Oubliez tout ce que vous savez à propos de la thérapie – et des Vampires – en entrant dans le monde névrotique de cette fantaisie urbaine non conventionnelle!

LE SANG EST MON ANTIDÉPRESSEUR DE CHOIX – MAIS ELLE EST LA CURE POUR MA FOLIE.

Comme si l’expulsion de mon humanité n’était pas une punition suffisante, je suis obligé de passer mon après-vie à lutter contre mon inextinguible soif de vampire et mes névroses sans précédent contractées quand un patient amère m’a condamné à vivre dans un tourment mental, il y a plus d’un siècle. Vous ne pouvez pas dire que mes estimés collègues ont jamais reçu un tel don gracieux pour leurs conseils de merde. Mais bon, ce n’est juste ma chance, je suppose. Allez comprendre!

Pour aggraver les choses, le seul médicament assez fort pour calmer mon comportement compulsif arrive à un tiède 37°C. Ceci, jusqu’au jour où je tue presque la nouvelle fille en ville, Sage Bennett. Mais à la seconde où je respire son odeur apaisante, le temps se fige. Et ces pensées maniaques de mettre fin à ma douleur disparaissent. Quand je suis près d’elle, je n’ai plus faim de sang, ou de perfection. Je me sens enfin humain, d’une manière que je ne connaissais pas.

Ainsi, lorsque Sage se révèle être encore plus dingue que je le suis, mon désir d’aider devance presque tout le reste dans mon névrotique, monde immortel. Mais que faire si les tendances suicidaires ne sont pas quelque chose que je peux guérir avec cinquante minutes de thérapie ou une pilule? Et à la fin, serai-je assez fort pour faire ce qu’il faut pour la sauver?

LA THÉRAPIE n’a jamais été aussi tordue!

(Quand Entretien avec un vampire rencontre Monk)

Note : Oui, il ya quelques scènes coquines. Mais rien de trop torride. Soyez juste averti que notre sexy vamp est irrévérentieux.

 

Avis : Vampire et psychiatre, quand Entretien avec un vampire rencontre Monk. J’ai été immédiatement séduite par le résumé du livre et j’y ai senti un grand potentiel. Enfin un livre de vampire qui sort de l’ordinaire !

La construction du livre autour des maladies mentales est très intéressante. Conor est un psychiatre qui a ses propres névroses en plus du fait d’être un vampire. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants que le héros.

Jusqu’ici tout vas bien 🙂 mais j’ai donné une note de 3/5 car certaines choses m’ont déçue :

Tout d’abord, l’humour… Rien ne m’a fait vraiment rire mais seulement sourire. Je m’attendais à un peu plus drôle du fait de la référence à Monk.

Ensuite, le mystère… Il n’a pas duré bien longtemps. J’ai tout deviné presque aussitôt (et pourtant je ne devine jamais dans les livres policiers !).

En bref, mon opinion est mitigée. J’ai apprécié mais pas totalement surtout parce que j’avais deviné le mystère. Si vous avez envie de lire quelque chose de différent, vous pouvez tenter, c’est une lecture agréable en tout cas.

3

Cass

 

2 thoughts on “OBSESS MUCH? de Brandi Leigh Hall (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.