Secrets et préjugés d’Anne Barton

Honeycote, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Des secrets qui vont faire basculer toute une vie…

Londres, 1815
Couturière dans une boutique de mode de Bond Street, Annabelle accomplit son rêve. Là, au milieu des taffetas, des satins, des soies et des dentelles, elle crée des robes uniques pour les élégantes de la haute société. Mais le rêve s’arrête hélas chaque soir quand elle quitte son travail… Trop pauvre pour payer les soins dont sa mère malade a besoin, Annabelle a en effet cruellement besoin d’argent. A tel point qu’elle n’a pas trouvé d’autre solution (au prix d’un petit arrangement avec la morale) que de faire chanter de riches Londoniens, en utilisant les secrets inavouables et les potins sulfureux échangés à mi-voix par les clientes, dans l’intimité du salon d’essayage. De toute façon, pour sauver sa mère, Annabelle extorquerait des fonds à l’archevêque lui-même ! Jusqu’au jour où le séduisant duc de Huntford la démasque. Terrifiée, Annabelle l’écoute alors exiger d’elle qu’elle mette ses talents de couturière à son service, en confectionnant une garde-robe complète pour ses deux jeunes sœurs. Elle restera sa captive, chez lui, tant qu’elle n’aura pas terminé. A ce prix seulement, il acceptera de ne pas la dénoncer.

Avis : J’ai ce roman depuis quelques temps mais je n’ai jamais pris le temps de le lire. Pourtant, j’ai un attrait particulier pour les romances historiques et c’était donc avec plaisir que je me suis lancée cette fois-ci dans l’histoire. Je ne me rappelais plus des avis concernant le roman, et c’est sans idées préconçues que j’ai commencé l’histoire. Je peux vous dire que finalement, je suis contente d’avoir attaqué ce premier tome car j’ai passé un excellent moment avec le roman et ses personnages. Avant de commencer, j’ai toujours un peu peur d’avoir une histoire assez commune mais j’attends toujours avec impatience de voir si l’auteure est parvenue à présenter quelque chose de différent de ce qu’on trouve habituellement et je pense qu’Anne Burton a complètement réussi son challenge ici et même plus que ça !

Nous découvrons dès le premier chapitre Annabelle, une jeune couturière qui essaie de subvenir aux besoins de sa famille… Hélas, son salaire seul n’arrive pas à combler les besoins pécuniers de sa sœur et de sa mère gravement malade. Alors, pour arrondir ses fins de mois, notre chère héroïne n’a rien trouvé de mieux que de faire chanter des personnes influentes grâces aux commérages de sa boutique. Le peu qu’elle en récupère parvient à financer les médicaments si précieux qu’elle désire, ou c’est en tout cas le cas jusqu’à ce qu’elle s’attaque à plus fort qu’elle et qu’elle se retrouve attrapée par sa victime. Le deal : éviter la prison mais venir travailler pour le duc de Huntford afin de confectionner des robes pour ses deux jeunes sœurs. Mais voilà, Annabelle ne pensait pas tomber sous le charme de son employeur et inversement. Hélas, même si le duc cherche une femme, Belle ne peut prétendre au titre dû à ses origines. En plus de cela, notre couturière se retrouve aussi au cœur d’une histoire dont elle ne sait se dépêtrer et qui met en scène les deux sœurs du conte. Leur dire la vérité pourrait les aider, mais elle a promis auparavant de ne pas le faire….

J’ai adoré l’idée de la jeune femme qui essayait d’escroquer les gens surtout que quand on la connait bien on se demande comment elle a fait avec son tempérament si gentil et doux. Ce qui m’a assez étonné c’était le désir du duc d’être avec elle sans qu’il n’y ait plus et qui malgré les conséquences n’essayait même pas de se retenir. C’est aussi grâce à cela que l’on assiste à des moments très drôle et des discussions animées. Pour ce qui est de Belle, on comprend son envie de plus, surtout qu’elle est à présent considéré comme une égale et plus comme une domestique. C’est aussi pourquoi sa relation avec Olivia et Rose est très touchante, surtout quand on voit qu’elle désire vraiment agir au mieux pour elles et que les deux jeunes femmes étaient devenues très chères à son cœur. Pourtant son passé la rattrape aussi et elle devra faire des choix difficiles.

Comme je le disais, j’ai passé un excellent moment avec l’histoire, les quatre personnages principaux sont tous adorables et j’ai pris grand plaisir à les découvrir chacun à leur tour. Les idées nouvelles amenées étaient intéressantes et j’étais vraiment curieuse de voir comment l’auteure allait nous présenter tout ça. Dans tous les cas tout est très bien écrit et j’ai eu du mal à reposer le livre avant de le finir. Je suis assez curieuse à présent de lire la suite et de découvrir l’histoire de Daph, la sœur de Belle !

4-5 

mellianefini

13 thoughts on “Secrets et préjugés d’Anne Barton

  1. Je ne connais pas la saga, mais les romances historiques étant les seules que j’arrive à apprécier, elle pourrait me plaire. En tout cas, j’aime bien l’idée de l’escroquerie, moi aussi !

  2. J’adore la diversité de tes lectures, et une fois encore celle-ci m’attire beaucoup ! C’est donc avec enthousiasme que j’en prends note, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.