The Perfect Stranger de Megan Miranda (VO)

All the Missing Girls, TOme 2

Résumé (traduction personnelle) : Confrontée à une injonction et à la menace d’un procès, la journaliste Leah Stevens doit quitter Boston lorsqu’elle rencontre une vieille amie, Emmy Gray, qui vient de sortir d’une relation difficile. Emmy propose de s’installer en Pennsylvanie rurale, où Leah peut obtenir un poste d’enseignante pour que les deux femmes puissent refaire leur vie. Mais leur nouveau départ est menacé quand une femme avec une ressemblance étrange à Leah est agressée proche du lac, et qu’Emmy disparaît des jours plus tard.

Déterminée à trouver Emmy, Leah coopère avec Kyle Donovan, un beau jeune policier sur l’affaire. Pendant qu’ils enquêtent sur la vie de son amie afin de trouver des indices, Léa commence à se demander si elle connaissait vraiment Emmy. Sans amis, ni famille, ni empreinte digitale, la police commence à soupçonner qu’Emmy n’a jamais existé. Bientôt, la crédibilité de Leah est en jeu, et elle est obligée de fouiller dans son propre passé, en replongeant dans l’article  qui a ruiné sa carrière. Pour se sauver, Leah doit découvrir la vérité sur Emmy Gray – et en chemin, confronter ses vieux démons, découvrir en qui elle peut vraiment avoir confiance, et innocenter son nom.

Tout le monde dans cette ville rurale Pennsylvanie a quelque chose à cacher – y compris Leah. Comment pouvez-vous découvrir la vérité lorsque vous êtes occupé à vous cacher ?

Avis : All the Missing Girls, le roman précédent de Megan Miranda avait été une bonne découverte pour moi. Même s’il manquait un peu d’approfondissement à la fin quant aux conséquences pour les personnages, j’avais trouvé que l’auteure avait réussi son pari. D’ailleurs le format était vraiment inhabituel et ça avait été une expérience inédite. Bref, qu’en est-il de celui-ci ? Megan nous présente quelque chose de plus conventionnel au niveau de la présentation de l’histoire mais c’était aussi agréable de lire une histoire qui part vraiment du début à la fin même si nous avons des retours dans le passé par moment qui nous permettent de mieux comprendre les personnages et ce qu’il s’est passé.

Nous découvrons ainsi Leah Stevens, une ancienne journaliste qui après un article qui s’est mal terminé s’est retrouvée sans travail. Devenue enseignante loin de chez elle, elle espérait reprendre un nouveau départ et pourtant les ennuis ne font que commencer. En effet, elle habite depuis avec Emmy Grey, une femme qu’elle a vu passer dans sa vie plusieurs fois et qui s’est retrouvée elle aussi à fuir son passé. Mais voilà, aujourd’hui Emmy a disparu et une femme est retrouvée morte près de chez eux… le point commun entre les deux semble étrangement Leah. Alors qu’une enquête est lancée, la police se concentre au départ sur Leah en espérant qu’elle les aidera mais la disparition d’Emmy qui ne semble n’avoir jamais exister, la rend suspecte à leurs yeux. Personne n’a jamais vu la jeune femme et personne n’a d’informations à son sujet. Ne voulant pas se retrouver une fois de plus victime d’une affaire de police, Leah se plonge dans son passé pour essayer de comprendre qui était sa colocataire et en apprendra finalement plus qu’elle ne le pensait, et même finalement quelques explications sur ce qu’il s’est passé dans son passé.

C’était un livre très intéressant et j’avoue que j’étais impatiente de comprendre ce qu’il se passait exactement. Est-ce qu’Emmy Grey existe réellement ? Est-ce une invention ? Je me suis posée pas mal de questions tout au long de l’histoire et j’ai beaucoup apprécié ces retours en arrière qui nous permettent d’assembler le puzzle petit à petit. La relation entre Leah et Kyle, l’agent de police responsable de l’affaire ajoute une touche en plus avec cette maladresse qu’ils ont tous les deux l’un envers l’autre. J’ai vraiment beaucoup apprécié le mystère et l’enquête que présente ce roman et alors qu’il me manquait peut-être un petit quelque chose dans le roman précédent par rapport aux conséquences des actions des personnages, j’ai eu l’agréable surprise d’obtenir quelque chose de concluant ici.

Le vol d’identité est un sujet que je trouve très intéressant et qui ouvre de nombreuses possibilités et c’est vrai que je trouve que Megan joue très bien avec ce sujet.

4

mellianefini

 

9 thoughts on “The Perfect Stranger de Megan Miranda (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.