Good Girls love bad boys d’Alana Scott

Tome 1

Résumé : Il n’est pas l’homme qu’il lui faut. Il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car, dans ce nouvel environnement régi par la loi du plus fort, la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Avis : Après avoir vu quelques avis positifs, j’étais assez intriguée par ce roman. Wattpad recèle parfois quelques pépites et j’étais curieuse de découvrir ce qu’il en était de ce roman. D’ailleurs le résumé m’a tout de suite intéressée !

Nous découvrons ainsi Elodie et sa famille qui déménagent pour les Etats-Unis, un gros changement pour eux tous ! Pourtant Elodie ne s’attendait pas à ce que ce changement de vie soit si important. En effet, son nouveau lycée est loin de ce à quoi elle s’attendait, les élèves sont dissipés, la loi du plus fort est de mise et personne ne semble très intéressé par les études. Même si elle sait se défendre, la jeune fille sait qu’elle doit faire profil bas, car seule, elle sait qu’elle n’est pas la plus forte. C’est dans cet environnement qu’elle rencontre Zach, ce garçon qui terrifie tout le monde et à propos duquel on murmure qu’il vient de sortir de prison. Pourtant, alors qu’elle devrait être méfiante, c’est ce garçon qui l’interpelle et qui lui donne envie de le découvrir. Malgré la très grande réticence de ce dernier, Elodie est déterminée à le comprendre.

J’ai passé un très bon moment avec le roman et j’ai eu beaucoup de mal à le reposer avant de l’avoir fini. On se laisse facilement emportée par le quotidien de cette jeune fille qui essaie de s’adapter et de s’intégrer, qui malgré la violence avance. L’auteur mentionne plusieurs fois un arrière-plan de problèmes de drogues et de dealer, mais c’est très léger et j’ai été surprise par rapport au résumé. Nous découvrons aussi Sara, la sœur d’Elodie et j’avoue que j’ai adoré son personnage même si je m’inquiète pour elle et j’aimerai comprendre ce qu’elle subit de son côté. En plus des deux jeunes filles, il y a bien sûr Zach, ce garçon qui fait peur à tout le monde et qui pourtant semble très gentil et très doux. J’aime bien ce genre de protagoniste, mais j’ai quand même été assez surprise parce qu’après ce qu’il a subi, j’étais étonnée qu’il soit aussi doux. Il ne semble pas sauter de fille en fille, il est patient, gentil et même si on se doute qu’il cache quelque chose, on ne découvre que peu ici.

Comme je le disais c’était une bonne découverte pour moi-même si quelque chose m’a un peu dérangée (l’histoire qui traine parfois un peu peut-être ? Je ne sais pas trop) et j’avoue que j’étais un peu triste de l’absence de fin. On sent bien que l’histoire se déroulera sur plusieurs volumes et j’avoue que je suis curieuse de voir où l’auteure va nous amener pour découvrir tous les secrets des personnages.

 

11 thoughts on “Good Girls love bad boys d’Alana Scott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.