Nuit sans Fin de Douglas Preston & Lincoln Child

Pendergast, Tome 17

Résumé : À FORCE DE TROUVER DES CADAVRES SANS TÊTE…

Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe… ?
Tous ont été assassinés à New York, la cité des ténèbres, la ville de la nuit sans fin.
Tous ont été décapités et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…

… PENDERGAST POURRAIT BIEN Y PERDRE LA SIENNE !

Selon quels critères le criminel choisit-il ses victimes ? Vincent d’Agosta, du NYPD, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, sont sur les dents. D’autant que ce dernier pourrait bien être la prochaine cible du tueur.
Une enquête constellée de fausses pistes où intelligence et sens de la déduction seront des atouts capitaux !

Avis : J’avais passé un bon moment avec le tome précédent mais je dois dire que j’ai été complètement emportée par ce 17ème roman. Comment parvenir à le reposer avant de l’avoir fini ? Voilà une grande question existentielle parce que, pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal et j’étais impatiente d’en découvrir plus ! Les auteurs parviennent parfaitement à garder le suspense et nous tenir en haleine jusqu’à la fin de l’histoire !

Pendergast essaie de gérer avec difficultés les derniers évènements et pourtant le voilà reparti dans une nouvelle affaire qui aura bien besoin de ses lumières, accompagné du lieutenant D’Agosta ! Un tueur est en ville et il semble prendre pour cible des gens fortunés, pour les décapiter ensuite. Personne ne sait si le tueur est une et même personne ou s’il s’agit d’un copieur. Trouver même un seul indice est presque impossible, alors quand la population presse la police à trouver un lien c’est d’autant plus compliqué. Nos deux enquêteurs vont devoir faire équipe et surtout se creuser la tête pour essayer de comprendre ce qu’il se passe et surtout pour arrêter les tueurs !

J’ai trouvé que l’enquête était vraiment bien menée, j’ai eu du mal à trouver les mobiles pour les meurtres et encore à trouver l’identité du coupable. Il y a plusieurs retournements de situations que je n’ai pas vus venir et je dois dire que j’ai été complètement happée par le récit. J’ai trouvé aussi la fin touchante et je suis curieuse de voir ce qu’il va advenir. Le duo d’auteur a encore une fois de plus réussir à me conquérir et je suis impressionnée quand on sait que c’est quand même le 17ème tome !

10 thoughts on “Nuit sans Fin de Douglas Preston & Lincoln Child

  1. Bon clairement je n’aime pas la couverture VF alors que la VO est juste sublime ahaha
    Ensuite euh 17 tomes ça m’a carrément refroidis ahaha moi qui n’arrive déjà pas à finir une trilogie 17 ça fait beaucoup
    Mais j’avoue qu’essayer de mener sa propre enquête est tentant, Moi aussi je veux être surprise ! huhu

    • Ah pour le coup, elles n’ont pas du tout le même genre. C’est qu’elle existe depuis très longtemps comme série. Mais comme c’est des enquête c’est un peu différents des très longues séries qui trainent. C’est vraiment bien fait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.