Close to Home by Cara Hunter

DI Adam Fawley, Book 1

Synopsis: They know who did it. Perhaps not consciously. Perhaps not yet. But they know. 

When eight-year-old Daisy Mason vanishes from her family’s Oxford home during a costume party, Detective Inspector Adam Fawley knows that nine times out of ten, the offender is someone close to home. And Daisy’s family is certainly strange—her mother is obsessed with keeping up appearances, while her father is cold and defensive under questioning. And then there’s Daisy’s little brother, so withdrawn and uncommunicative . . .

DI Fawley works against the clock to find any trace of the little girl, but it’s as if she disappeared into thin air—no one saw anything; no one knows anything. But everyone has an opinion, and everyone, it seems, has a secret to conceal.

Review: This is a new detective novel that I really enjoyed. The topic, which is really relevant, intrigued me a lot and I was curious to discover how the survey was conducted.

A little girl has disappeared at a party. Nobody knows how, by whom or what happened. No, nobody saw a thing. Then a race against the clock begins to try to find the 8 years old girl, but when the characters lie to keep their secrets, everything gets complicated. New elements are added continually and posing great doubts about the course of the events.

I really had a good time with the story and I was completely carried away by the investigation. The author manages to surprise us continually and I admit that I really had not seen this end coming! There are many reversals of situation and doubt arises on many of the characters.

The novel is divided between present and past narration, allowing us to understand in what context Daisy has disappeared. We discover the family life, not a simple one, with Sharon, Barry and their two children Leo and Daisy.

You can understand that this first novel is a good discovery and the investigation is very interesting. I wonder what the author will propose later.

 

Sous nos yeux de Cara Hunter

Une enquête de Adam Fawley, Tome 1

Résumé : Quelqu’un a enlevé Daisy. Quelqu’un que vous connaissez.

Hier soir, la petite Daisy, âgée 8 ans, a disparu lors d’une fête donnée dans le jardin de ses parents. Mais personne n’a rien vu – du moins, c’est ce que tout le monde prétend.

L’inspecteur principal Adam Fawley sait d’expérience que, neuf fois sur dix, c’est un proche qui a fait le coup. Les Mason savent donc probablement qui a enlevé leur fille. Mais ils réagissent de façon étrange : la mère sauve les apparences, le père est campé sur la défensive et le petit frère ne dit pas un mot. Choc, déni ou faux-semblants ?

Avis : Voilà un nouveau policier que j’ai beaucoup apprécié. Le sujet, d’ailleurs vraiment d’actualité, m’a beaucoup intriguée et j’étais curieuse de découvrir la façon dont l’enquête était menée.

Une petite fille a disparu lors d’une fête. Personne ne sait comment, par qui ou ce qu’il s’est passé. Non, personne n’a rien vu. S’ensuit alors une course contre la montre pour essayer de retrouver la fillette de huit ans, mais quand les personnages mentent pour garder leurs secrets, tout se complique. Des éléments nouveaux se rajoutent ainsi continuellement faisant poser de gros doutes quant au déroulement des événements.

J’ai vraiment passé un bon moment avec l’histoire et j’ai été complètement emportée par l’enquête. L’auteur parvient à nous surprendre continuellement et j’avoue que je n’avais vraiment pas vu venir cette fin ! Il y a de nombreux retournements de situation et le doute se pose sur plusieurs des personnages.

Le roman est divisé entre narration présente et passé, nous permettant de comprendre dans quel contexte Daisy a disparu. On découvre ainsi la vie de famille, pas si simple, de Sharon, Barry et leurs deux enfants Leo et Daisy.

Vous l’aurez compris, ce premier roman est une bonne découverte et l’enquête est très intéressante. Je me demande ce que l’auteure nous proposera par la suite.

Sang Famille de Michel Bussi

Résumé : Mensonges ou secrets ?
Manipulation ou vérité ?
Sang famille
Dans la veine des meilleurs suspenses de Michel Bussi.
” Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
Je vais mourir ici.
C’est une certitude.
Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ? A fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?
Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
Un orphelin.
C’est du moins ce qu’on avait toujours voulu me faire croire… “

Avis : A force de voir les romans de Michel Bussi passer un peu partout, j’étais très intriguée de découvrir un de ses romans. Comment ne pas l’être ? Les critiques sont généralement vraiment très bonnes et j’adore découvrir de nouveaux auteurs ! Je suis contente que l’occasion se soit présentée avec « Sang Famille ».

Dans la préface, l’auteur nous explique que le roman est déjà sorti auparavant, mais qu’il est introuvable depuis quelques temps et que même s’il a fait quelques changements, l’histoire générale reste la même. Je n’en avais jamais entendu parler, je dois bien l’avouer.

En lisant les premiers chapitres j’ai commencé à avoir un peu peur. On retrouve différents de points de vue et j’avais vraiment peur d’être perdue. C’est un exercice qui ne me va guère. Mais finalement, j’ai vite compris que l’auteur allait se focaliser sur deux personnages : Simon et Colin. Simon est un jeune garçon qui s’occupe pour l’été de la sécurité de l’île et alors qu’il pensait que ce serait un travail ennuyeux, il se retrouve exalté lorsque deux individus s’échappent de la prison. Enquêtant et essayant d’en apprendre plus sur eux, il va se retrouver dans une histoire qui le dépasse complètement. Colin est orphelin et pourtant, il sait que tout le monde lui ment, son père est vivant et quand il voit une colonie de vacances sur l’île de son enfance, il est décidé à y aller dans l’espoir de le retrouver.

Je me suis laissée emporter par la découverte des secrets de l’île, par l’enquête de Simon, par les espoirs de Colin. Cette histoire dans cet univers clos, sur ce petit archipel donne une atmosphère différente à l’histoire et j’ai trouvé les idées très intéressantes. D’ailleurs je n’avais pas vu venir le retournement de situation par rapport au trésor de la légende et j’ai trouvé ça très sympa !

C’est un roman de complots, de secrets, de galeries souterraines, de trésor, mais surtout de révélations !

 

Silent Scream by Angela Marsons

D.I. Kim Stone, Book 1

Synopsis: Even the darkest secrets can’t stay buried forever…
Five figures gather round a shallow grave. They had all taken turns to dig. An adult sized hole would have taken longer. An innocent life had been taken but the pact had been made. Their secrets would be buried, bound in blood …

Years later, a headmistress is found brutally strangled, the first in a spate of gruesome murders which shock the Black Country.

But when human remains are discovered at a former children’s home, disturbing secrets are also unearthed. D.I. Kim Stone fast realises she’s on the hunt for a twisted individual whose killing spree spans decades.

As the body count rises, Kim needs to stop the murderer before they strike again. But to catch the killer, can Kim confront the demons of her own past before it’s too late?

Fans of Rachel Abbott, Val McDermid and Mark Billingham will be gripped by this exceptional new voice in British crime fiction.

Watch out for more from D.I. Kim Stone

A Detective hiding dark secrets, Kim Stone will stop at nothing to protect the innocent. Silent Scream is the first book in the series – watch out for EVIL GAMES coming soon.

Review: I discovered this novel with its French release and the synopsis immediately intrigued me. I also saw some great reviews on goodreads and as I didn’t know about it, I was even more curious. So I was therefore intrigued to discover this first Kim Stone’s investigation and I must say that I am delighted!

Kim is a pretty complex woman and pretty hard to pin down and her new case resonates in her much more than she would have thought. While people linked to a former children’s home fall one by one, Kim will try to figure out what happened 10 years ago in this place before it closed. This young woman with an explosive temperament will do everything to know the truth and she will not hesitate to risk her career and her life for that! This is especially true when she discovers human bones in the old park. What happened ? Why so many horrors? Some tricky questions that we have in mind all along the story.

I was completely carried away by the novel. Kim is a character who seems cold, but who, finally, is very intense. She does not accept the injustice and despite the warnings, she will do everything to solve this investigation. What she discovers is more and more terrible and it saddened me as much as it saddened her. This children’s home conceals many secrets and after having kept them for so many years, they will be revealed little by little. I must say that I was surprised more than once by the reversals of situations that I did not see coming. But I was also very touched by some of the characters like this father and Lucy, his brave daughter. Besides, I was really touched by the end of the story.

It was a terrible story. Yes really. But it was also a very good novel and I can not wait to read more now!

Le Pensionnat des Innocentes d’Angela Marsons

D.I. Kim Stone, Tome 1

Résumé : Grande-Bretagne, de nos jours.
2004. En pleine nuit, cinq individus scellent un pacte au-dessus d’une tombe qu’ils viennent de creuser à tour de rôle.
Dix ans plus tard, Kim Stone, inspectrice au tempérament plus tranchant qu’une lame de rasoir, se voit confier une nouvelle enquête. Teresa Wyatt, directrice d’école, a été retrouvée noyée dans sa baignoire. Peu de temps avant sa mort, elle s’était intéressée à une fouille archéologique prévue autour de Crestwood, un foyer d’accueil pour jeunes filles où elle avait travaillé avant que le lieu ne soit entièrement détruit par un incendie. Bientôt, un autre ex-employé du foyer est retrouvé assassiné. Puis, un autre.
Que s’est-il passé à Crestwood ? Quel lien unit ces crimes ? Kim, qui a connu enfant l’assistance publique, s’implique profondément dans cette enquête. Au mépris des procédures, la jeune femme fait accélérer les fouilles archéologiques dans les jardins de l’ancien pensionnat. Et se retrouve bientôt avec un amas de squelettes ; les restes d’adolescentes oubliées de tous, que l’inspectrice est bien décidée à venger…

Avis : J’ai découvert ce roman avec sa sortie Française chez Belfond et le résumé m’a tout de suite intriguée. J’ai d’ailleurs très vite regardé les avis sur goodreads et quelle surprise de voir les très bonnes notes pour un roman que je ne connaissais pas. J’étais donc vraiment très intriguée de découvrir cette première enquête de Kim Stone et je dois dire que je suis ravie !

Kim une femme assez complexe et assez difficile à cerner et sa nouvelle affaire résonne en elle bien plus qu’elle ne l’aurait pensé. Alors que les gens qui sont liés à un ancien pensionnat de jeunes filles tombent comme des mouches, Kim essaiera de comprendre ce qu’il s’est passé il y a 10 ans dans ce lieu avant qu’il ne ferme. Cette jeune femme au tempérament explosif va tout mettre en œuvre pour connaitre la vérité et elle n’hésitera à risquer sa carrière et sa vie pour cela ! C’est d’autant plus vrai quand elle découvre des os humains dans l’ancien parc. Que s’est-il passé ? Pourquoi tant d’horreurs ? Des questions qui trottent dans la tête pendant une bonne partie de l’histoire.

J’ai été complètement emportée par l’histoire. Kim est un personnage qui se donne des allures très froides, mais qui, finalement, est très intense. Elle n’accepte pas l’injustice et malgré les mises en gardes, elle va se donner toute entière pour résoudre cette enquête. Ce qu’elle découvre est de plus en plus terrible et nous attriste autant que ça l’attriste. Ce pensionnat recèle bien des secrets et après les avoir conservés pendant tant d’années, ils seront révélés petit à petit. Je dois dire que j’ai été surprise plus d’une fois par les retournements de situations que je n’ai pas vu venir. Mais j’ai été aussi très touchée par certains des personnages comme ce père de famille et Lucy, sa fille si courageuse. D’ailleurs, j’ai vraiment été touchée par la fin de l’histoire.

C’était une histoire terrible. Oui, vraiment. Mais c’était aussi un très bon roman et je suis impatiente de lire la suite à présent !

Thérapie Du Crime de Sophie Jomain & Maxime Gillio

Résumé : Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L’incongruité, c’est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c’est même la raison pour laquelle on vient la voir. D’ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu’on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d’histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d’or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu’elle accepte de l’aider et qu’elle lui pardonne l’humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir…

Avis : Voilà un roman que j’étais curieuse de découvrir. Sophie Jomain est une auteure dont je connais bien les écrits mais j’avoue que c’était une première pour moi concernant Maxime Gillio et c’est vrai que j’étais assez curieuse de découvrir ce roman à quatre mains !

Nous découvrons ainsi Alice, une sexologue qui essaie de gérer au mieux ses patients dans les quartiers huppés. Mais voilà, elle ne s’attendait pas à ce qu’un de ses patients la fassent tomber sur l’homme qui lui a brisé le cœur 16 ans plus tôt. Et quoi qu’il veuille, elle est bien décidée à ne pas lui faciliter la tâche ! Xavier est sur une enquête et son instinct le lance sur les traces d’un homme sans que sa hiérarchie ne le soutienne. C’est déjà assez compliqué à gérer mais quand il tombe sur Alice, il se rappelle à quel point elle peut être chieuse. Ensemble ou plutôt chacun de leur côté, ils vont essayer de comprendre ce qu’il se passe exactement.

J’ai passé un bon moment avec ce roman, on se laisse porter par l’histoire et j’étais curieuse de découvrir qui était le coupable et comment il avait fait pour parvenir à agir de la sorte sans se faire prendre. Alice est bien décidée à faire payer Xavier et j’ai trouvé ça très sympa de voir ce qu’elle était prête à faire ! Quant à lui, c’est un personnage plutôt bourru mais il est déterminé à atteindre son but quoi que les autres puissent penser et même si ça peut le mettre dans une situation compromettante. Pourtant, ils devront passer outre leurs problèmes passés pour découvrir la vérité.

C’était un roman sympa, sans prise de tête qui fait passer un agréable moment.

City of Endless Night by Douglas Preston & Lincoln Child

Pendergast, Book 17

Synopsis: When Grace Ozmian, the beautiful and reckless daughter of a wealthy tech billionaire, first goes missing, the NYPD assumes she has simply sped off on another wild adventure. Until the young woman’s body is discovered in an abandoned warehouse in Queens, the head nowhere to be found.

Lieutenant CDS Vincent D’Agosta quickly takes the lead. He knows his investigation will attract fierce scrutiny, so D’Agosta is delighted when FBI Special Agent A.X.L. Pendergast shows up at the crime scene assigned to the case. “I feel rather like Brer Rabbit being thrown into the briar patch,” Pendergast tells D’Agosta, “because I have found you here, in charge. Just like when we first met, back at the Museum of Natural History.”

But neither Pendergast nor D’Agosta are prepared for what lies ahead. A diabolical presence is haunting the greater metropolitan area, and Grace Ozmian was only the first of many victims to be murdered . . . and decapitated. Worse still, there’s something unique to the city itself that has attracted the evil eye of the killer.

As mass hysteria sets in, Pendergast and D’Agosta find themselves in the crosshairs of an opponent who has threatened the very lifeblood of the city. It’ll take all of Pendergast’s skill to unmask this most dangerous foe-let alone survive to tell the tale.

Review: I had a good time with the previous volume but I must say that I was completely carried away by this 17th novel. How to put it down before finished? This is an existential question because, for my part, I had a lot of trouble and I was eager to discover more! The authors manage perfectly to keep us in suspense until the end of the story!

Pendergast is trying to cope with the latest events with difficulty, and yet here he is again in a new affair that will need his enlightenment, accompanied by Lieutenant D’Agosta! A killer is in town and he seems to target wealthy people and to behead them. Nobody knows if the killer is one and the same person or if they have a copycat. Finding even one clue is almost impossible, so when people press the police to find a link it’s all the more complicated. Our two investigators will have to team up and especially dig their heads to try to understand what is happening and especially to stop the killers!

I found that the investigation was really well conducted, I had trouble finding the motives for the murders or even the identity of the culprit. There are several reversals of situations that I did not see coming and I must say that I was completely caught up in the story. I also found the end touching and I’m curious to see what will happen. The duo of author has once again managed to conquer me and I am impressed when we know that it is the 17th volume!