Ville Condamnée de Nicolas Villeneuve

Résumé : « Bienvenue à Mersin ».
C’est l’affiche qui accueille Marc et ses compagnons à l’entrée de la petite ville calme. Peut-être même trop calme. Pas de bruit, pas d’habitant… simplement des questions qui se bousculent dans les têtes et l’étrange sensation d’une présence qui murmure de fuir.

Avis : J’avais vu passer la couverture de ce roman sans vraiment y regarder de plus près mais quand j’ai eu l’occasion de le lire je n’ai pas hésité très longtemps. Ça fait quelques temps que je n’ai pas lu de romans de ce type-là et j’avoue que j’étais assez curieuse de voir ce que l’auteur allait nous proposer. Il faut dire que les petites villes dans un contexte de romans d’horreur, ça donne toujours envie !

Nous découvrons ainsi quelques personnages qui vont se retrouver ensemble dans une histoire qui les dépasse complètement. J’étais vraiment curieuse de voir ce qui allait se passer dans cette petite ville, de comprendre ce qu’il en était exactement. Mais finalement les choses sont un peu plus complexes que prévues.

J’ai trouvé qu’il y avait pas mal d’idées, même si c’est quand même un peu flou parfois. J’ai été assez surprise par la révélation de Marc et c’est vrai que l’auteur choisit plutôt de laisser le lecteur décider de ce qui est réel ou pas. C’est aussi pour cela que la fin reste assez ouverte parce que nous ne sommes pas vraiment sûrs de ce qui est de la réalité. Ou peut-être est-ce moi qui l’ai perçue de cette façon. Mon souci c’est que je n’aime pas beaucoup les fins ouvertes, j’ai toujours eu du mal avec ce genre de chose en littérature ou en cinématographie, du coup, c’est vrai que j’aurais aimé savoir avec certitude les choses. Quelle est la réalité ? Est-ce la malédiction ? Quelle partie est finalement celle qui est « vraie » ? Je n’en suis pas tout à fait certaine.

C’était une lecture originale et intéressante, même s’il me reste pas mal de questions.

17 thoughts on “Ville Condamnée de Nicolas Villeneuve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.