Sans mon ombre de Edmonde Permingeat

Résumé : Alice a tué Célia, sa jumelle.

Son reflet, un alter ego inversé dont elle enviait la vie de rêve.

Alors que, célibataire, elle doit gagner sa vie en enseignant la philosophie, sa jumelle, épouse et mère comblée, mène l’existence oisive des riches, dans le luxe et un magnifique cadre de vie au bord de la mer. Mais la mort de Célia va permettre à Alice de prendre sa place. Du moins le croit-elle. Car au “pays des merveilles”, ce n’est pas le bonheur, mais le désenchantement qui l’attend.

La vie d’Alice de l’autre côté du miroir va tourner au cauchemar… jusqu’à lui faire réaliser, mais un peu tard, que le beau miroir était celui des alouettes…

Avis : Il existe un grand nombre de films/séries/livres sur ce même thème, alors c’est vrai que l’histoire de base n’est pas forcément très originale mais j’avoue que c’est tout de même un thème que j’apprécie alors j’étais curieuse de découvrir ce roman. Et je dois dire que j’ai passé un bon moment.

Alice en a toujours voulu à sa sœur de tout avoir eu, tandis qu’elle, elle galère dans sa vie. Alors quand elle la pousse et qu’elle tombe sur un rocher, morte, elle se dit que peut-être, elle pourrait prendre sa place. Pourquoi ne pourrait-elle pas vivre la vie oisive de sa sœur, mère au foyer avec un mari plein aux as et deux petites filles adorables ? Elle veut voir ce que cette vie peut lui offrir et elle ne réfléchit pas une seule seconde avant de se lancer. Pourtant, elle va très vite déchanter quand elle découvrira que Célia, sa sœur, n’avait pas la vie de rêve qu’elle pensait. Même loin de là.

J’ai vraiment passé un bon moment avec cette histoire. Si Célia se laissait faire et se faisait marcher continuellement sur les pieds, Alice est tout son opposé, mais parfois un peu trop à l’extrême au point où on ne l’apprécie pas beaucoup. Elle ne pense qu’à elle, et est d’un égoïsme assez impressionnant. Pourtant, elle va découvrir ce que cachait sa sœur, un mal-être qui était assez étonnamment proche du sien.

C’était un roman très intéressant, et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à cette fin. C’était très bien trouvé.

11 thoughts on “Sans mon ombre de Edmonde Permingeat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.