Le corbeau d’Oxford de Faith Martin

Une Enquête de Loveday & Ryder, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Oxford, 1960. Lorsque Sir Marcus Deering, un riche industriel de la région, reçoit plusieurs lettres de menace anonymes, il prend le parti de ne pas s’en inquiéter.
Mais bientôt, un meurtre est commis, et les meilleurs éléments de la police d’Oxford sont mobilisés.
La toute jeune policière Trudy Loveday rêverait de participer à une affaire aussi importante, mais ses supérieurs coupent rapidement court à ses ambitions. Écartée de l’enquête et chargée d’assister le brillant mais peu amène Dr Clement Ryder, médecin légiste, sur une affaire classée, elle se retrouve pourtant très vite au cœur d’une énigme qui pourrait bien la mener sur la piste du mystérieux corbeau d’Oxford…

Avis : Voilà un roman qui m’intriguait beaucoup, que ce soit pour sa très jolie couverture ou pour son résumé.

Trudy est stagiaire dans la police. C’est loin d’être une place facile pour une jeune femme dans les années 60 et notre héroïne aimerait plus que tout faire ses preuves. Quand pour se débarrasser d’elle, on lui demande de faire équipe avec le Dr. Clement Ryder, elle ne s’attend pas à cette histoire l’emmène aussi loin. Il faut dire que le docteur veut déterrer une affaire alors qu’une famille riche est en émoi à cause de lettres anonymes terrifiantes. Mais il se pourrait bien qu’en enquêtant, ils découvrent des secrets que tout le monde pensait cachés pour toujours.

J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman et ses personnages. On suit les différents protagonistes en alternant les chapitres et j’ai trouvé ça très intéressant d’en apprendre plus à leur sujet. Trudy a très envie de faire ses preuves, même si rien n’est si simple. Si elle tire des conclusions parfois hâtives, elle est vive et fait de son mieux pour comprendre ce qui se passe. J’ai aussi beaucoup apprécié Clement Ryder qui est un homme hors du commun et le duo était vraiment très sympa à suivre. D’ailleurs, je suis très curieuse à présent de découvrir la suite pour les retrouver.

C’était un roman qui nous tient en haleine et j’avoue que j’ai été surprise à la fin en apprenant les détails de l’enquête.

Oui, c’était un bon policier assez léger au niveau de l’atmosphère, mais qui propose une intrigue bien élaborée.

12 thoughts on “Le corbeau d’Oxford de Faith Martin

  1. J’ai aimé cette lecture également. Je trouve le duo vraiment très sympa à suivre, et c’est intéressant de redécouvrir la condition de la femme dans le milieu du travail dans les années 60 et surtout dans le milieu policier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.