Stacking the Shelves #306

Stacking the Shelves is a meme hosted by Tynga’s Reviews

 

Juste Avant de Mourir – S.K. Tremayne

Pourquoi tu m’as fait ça, maman ?

Kath, Adam et leur petite Lyla, intelligente mais renfermée, habitent une ancienne ferme isolée en plein milieu de la lande, dans le Devon. Un jour, Kath se réveille aux urgences après avoir été victime d’un grave accident de voiture. Elle n’a aucun souvenir des circonstances l’ayant conduite au drame. De retour chez elle, choquée mais heureuse de retrouver sa famille, elle déchante vite : Lyla dessine d’étranges motifs et répète qu’elle voit un homme sur la lande. Quant à Adam, il paraît en vouloir terriblement à son épouse, pour une raison que cette dernière ne s’explique pas. Autour de la maison, Kath tombe sur des mises en scène macabres… Alors que le comportement de Lyla devient de plus en plus inquiétant, Kath apprend que c’est en essayant de se
suicider qu’elle a fini à l’hôpital. C’est le choc. Et le début de flash-backs angoissants qui vont la conduire elle aussi vers cet inconnu qui hante la lande.
Prêtant sa plume à un drame familial qui interroge le poids de l’hérédité, les liens du couple et le mystère qui entoure les enfants atteints du syndrome d’Asperger, le maître du thriller atmosphérique revient avec un quartet brumeux qui laissera le lecteur hagard, ivre de secrets inavouables et de stupéfiantes révélations.

La Punition qu’elle mérite (Inspector Linley, 20) – Elizabeth George

Elizabeth George revient avec le vingtième Lynley… God save the queen du crime !

Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre

Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.

La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat

avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter

la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

Salvatore by Cecy Robson

Synopsis: Desperate men do desperate things . . .

Salvatore Romero is a dangerous man. If you’ve lived the life Sal has, rage is to be expected and maybe so is heart. After his father killed his mother in a jealous rage, Sal was left to raise his two younger brothers, becoming a parent long before he was ready.

Desperate for money to support his family, Sal sought help from his old friend, Vincent Maggiano, the son of New Jersey’s top crime boss being groomed to take over his ailing father’s empire.

Sal never planned to join the mob. He also never planned to fall for his brother’s sweet and ultra conservative counselor, Adrianna Daniels.

Aedry isn’t the type of girl Sal is usually drawn to. Her skirts are longer, her hair is tamer, and her heels aren’t clear. But he can’t deny the attraction he feels. And Salvatore’s dark, sexy, and dangerous persona is the exact opposite of the clean-cut business men who usually catch Aedry’s attention.

Neither planned on a life of crime nor did they plan on love. But now, both are in too far.

Review: I haven’t read many novels about mafia, but I must admit that when I saw that Cecy Robson, an author I love, was getting into it, I didn’t resist for very long! I must say that I had recently read novels in this context by another author and I loved them, so I was curious to discover the author’s ideas.

I admit that it was nice, but it wasn’t what I expected. Salvatore is a man who after his parents’ death had to take care of his two brothers and for that, he had to ally himself with organized crime. Even if it doesn’t define him, even if he doesn’t like it, he knows that he can’t escape it. So when he meets Aedry, who is trying to help her brothers as much as she can and who also awakens something in him that he has never felt before, he knows that things will not be easy.

I had a good time with the novel, but my feelings are a little mixed. I really enjoyed following the two characters and seeing them evolve. I also really appreciated Salvatore’s brothers who are really very touching. On the other hand, I had trouble with the very accentuated side about the fact that Aedry is a virgin. It’s something with which I have more and more difficulty in novels, especially when it’s a very important part of the story. I also asked myself questions about some reversals of situations, but overall I found it quite nice and I’m curious to read on!

Salvatore de Cecy Robson (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Les hommes désespérés font des choses désespérées.

Salvatore Romero est un homme dangereux. Avec sa vie, il faut s’attendre à de la rage et peut-être aussi du cœur. Après que son père a tué sa mère en pleine crise de jalousie, Sal a dû élever ses deux jeunes frères, devenant parent bien avant d’être prêt.

Ayant besoin désespéramment d’argent pour subvenir aux besoins de sa famille, Sal a demandé l’aide de son vieil ami, Vincent Maggiano, le fils du plus grand patron du crime du New Jersey, qui se prépare à prendre le contrôle de l’empire de son père malade.

Sal n’avait jamais prévu de rejoindre la mafia. De plus, il n’avait jamais eu l’intention de tomber amoureux de la conseillère douce et ultra conservatrice de son frère, Adrianna Daniels.

Aedry n’est pas le genre de fille qui attire Sal. Ses jupes sont longues, ses cheveux sont domptables et ses talons ne sont pas visibles. Mais il ne peut nier l’attirance qu’il ressent. Et le personnage sombre, sexy et dangereux de Salvatore est exactement le contraire des hommes d’affaires propres sur eux qui retiennent habituellement l’attention d’Aedry.

Ils n’avaient pas prévu une vie de crime ni d’amour. Mais maintenant, ils  sont immergés dedans.

Avis : Je n’ai pas lu énormément de romans sur la mafia, mais j’avoue que quand j’ai vu que Cecy Robson, une auteure que j’adore s’y mettait, je n’ai pas résisté bien longtemps ! Il faut dire que j’avais lu des romans dans ce cadre il y a peu par une autre auteure et j’avais adoré, alors j’étais curieuse de découvrir les idées de l’auteure.

J’avoue que c’était sympa, mais ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Salvatore est un homme qui après la mort de ses parents a dû prendre en charge ses deux frères et pour ça, il lui a fallu s’allier avec le crime organisé. Même si ça ne le définit pas, qu’il n’aime pas ça, il sait qu’il ne peut pas s’en échapper. Alors, quand il rencontre Aedry, qui essaie d’aider ses frères comme elle le peut et qu’elle éveille en plus de ça quelque chose en lui qu’il n’a jamais ressenti, il sait que les choses ne seront pas simples.

J’ai passé un bon moment avec le roman, mais mes sentiments sont un peu partagés. J’ai beaucoup apprécié suivre les deux personnages et les voir évoluer. J’ai aussi énormément apprécié les deux frères de Salvatore qui sont vraiment très touchants. Par contre, j’ai eu du mal avec le côté très accentué sur le fait qu’Aedry est vierge. C’est quelque chose avec lequel j’ai de plus en plus de mal dans les romans, surtout quand c’est une part très important de l’histoire. Je me suis aussi posée des questions sur quelques retournements de situations, mais globalement j’ai trouvé ça assez sympa et je suis curieuse de lire la suite !

 

How to Save an Undead Life by Hailey Edwards

The Beginner’s Guide to Necromancy, Book 1

Synopsis: Grier Woolworth spends her nights weaving spooky tales of lost souls and tragedies for tourists on the streets of downtown Savannah. Hoop skirt and parasol aside, it’s not a bad gig. The pay is crap, but the tips keep the lights on in her personal haunted mansion and her pantry stocked with ramen.

Life is about as normal as it gets for an ex-necromancer hiding among humans. Until the society that excommunicated Grier offers her a second chance at being more than ordinary. Too bad no one warned her the trouble with being extraordinary is it can get you killed.

Warning: This book contains one ex-con/ex-heiress with a pet zombie parakeet who lives next door to her ex-army/ex-crush. Brace yourselves, we’re talking more exes than a pirate treasure map here.

Review: Here’s a novel that I was curious to discover! There are not many series featuring necromancers and the only one that comes to mind is Anita Blake, I must say. So how could I resist Grier?

Poor Grier, she really had no luck in life. After her aunt’s death, she was charged with the murder and locked in a terrible place until someone pulled her out without her understanding the reason. And even if she’s lost everything, at least she still has her zombie parakeet and her house. A house that is not ordinary and has its own soul. I loved seeing how Wolly could communicate with our heroine or her guests. It was a very good idea. In any case, our heroine is trying to get by as best she can with her best friend and her brother’s who will do anything for her. But then her life was completely turned upside down when one day a vampire, Volkov, came forward to offer her an alliance with his clan. Why would he care about her while she has nothing?

I really had a great time with this book. If I had a little trouble getting into it and understanding it at the very beginning of the story, I was quickly caught up in the story afterwards. We get carried away by our heroine who will have to face many new problems and several questions now arise. That’s why I’m eager to dive into the rest to discover what the author has in store for us. Grier is a very interesting character to whom we can easily get attached, just like her friends and I must say that the beginning of the problems!

Blog Tour – Comment sauver la peau d’un mort vivant de Hailey Edwards + Concours

Guide pour Nécromancien en Herbe, Tome 1

Résumé : Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens.

Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer.

Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

Avis : Voilà un roman que j’étais curieuse de découvrir ! Il n’y a pas beaucoup de séries qui mettent en avant des nécromanciens et la seule qui me vient à l’esprit est Anita Blake, je dois dire. Alors comment résister à Grier ?

Pauvre Grier, il n’a vraiment pas eu de chance dans la vie. Après la mort de sa tante, elle a été accusée du meurtre et a été enfermée dans un endroit terrible jusqu’à ce quelqu’un l’en sorte sans qu’elle n’en comprenne la raison. Et même si elle a tout perdu, il lui reste au moins sa perruche zombie et sa maison. Une maison qui n’est d’ailleurs pas ordinaire et qui a une âme propre. J’ai adoré voir comment Wolly pouvait communiquer avec notre héroïne ou avec ses invités. C’était une très bonne idée. Dans tous les cas notre héroïne essaie de s’en sortir comme elle peut avec sa meilleure amie et le frère de cette dernière qui sont prêts à tout pour elle. Mais voilà sa vie est complètement chamboulée quand un jour, un vampire, Volkov, se présente pour lui proposer une alliance avec son clan. Pourquoi en voudrait-il quelque chose d’elle? Elle n’a rien ?

J’ai vraiment passé un super moment avec ce livre. Si j’ai eu un peu de mal à rentrer  dedans et à comprendre au tout début de l’histoire, j’ai vite été happée par l’histoire ensuite. On se laisse emporter par notre héroïne qui va devoir faire face à de nombreux nouveaux problèmes et plusieurs questions se posent à présent. C’est d’ailleurs pour cela que je suis impatiente de me plonger dans la suite pour découvrir ce que l’auteure nous réserve. Grier est un personnage très intéressant auquel on s’attache très facilement, tout comme ses amis et je dois dire que les problèmes ne font que commencer !

 

a Rafflecopter giveaway

Fleeting by Carrie Aarons

The Nash Brothers, Book 1

Synopsis: Presley McDaniel lives her life from moment to moment.

Making permanent decisions means obligation, and that would force her to stop being the family disappointment. Waitress, fitness instructor, dog walker … you name the hourly job and she’s probably held the position.

But when her grandmother can no longer run her book shop in Fawn Hill, a town so small it barely has its own zip code, Presley steps up to help.

The move from bustling city to green pastures may be exactly what she needs to sort out her life. But she didn’t ask for that happy ending to include a gorgeous veterinarian with an all-American smile and a penchant for snuggling puppies. The good doctor is reliable, responsible, and just the kind of man Presley has always avoided.

Love and commitment are predictable.
So why, the moment she lays eyes on him, are they all she wants?

Keaton Nash has never questioned his steady path.

His brothers may tease him about settling into his father’s passed-down role of small town veterinarian, but Keaton has never minded his rural roots. And after tragedy struck two years ago, he has a duty as the eldest Nash man to look after his family.

What he doesn’t need is the sexy, flighty stranger who shows up in town and gets his broken heart beating again. Presley McDaniel is a distraction, a red-headed temptation that is the definition of a bad idea.

He’s barely recovered from the love who left him to chase bigger dreams, and this woman is bound to do the same.

Except for the first time ever, he wants to abandon stability.
She makes him want to be reckless.

Review: I found the synopsis very nice and, not knowing the author, I was curious to discover one of her novels.

Presley is a young woman who is not able to settle down in life, and she doesn’t want to. So when she goes to help her sick grandmother in a very small town, she knows she won’t stay and that she doesn’t want any love relationship. Yet when she meets Keaton Nash, the city’s sexy veterinarian, her resolutions fail. Keaton loves his quiet life, he is helpful, always there to help others, and recovers from the last woman who broke his heart. However, he did not expect to meet Presley, the young woman who makes his heart beat faster but who is completely his opposite. But our dear Presley will not make it easy for him and she will bring out a side of him that he didn’t know about.

It was a very nice novel in the vein of some Jill Shalvis and I had a very good time discovering the characters. Presley will gradually open up to a life she has been running away from until now and Keaton will show her that a life in a very small town can be perfect too! For her part, she will show him that he must be a little more impulsive and, above all, no longer be at everyone’s command.

It was a very nice reading and I’m curious to read on about the other Nash brothers!

Fleeting de Carrie Aarons (VO)

The Nash Brothers, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Presley McDaniel vit sa vie au moment présent.

Prendre des décisions permanentes, c’est une obligation, et cela l’obligerait à cesser d’être la déception de la famille. Serveuse, coach sportive, promeneuse de chiens… vous citez un travail et elle l’a probablement déjà fait.

Lorsque sa grand-mère ne peut plus tenir sa librairie à Fawn Hill, une ville si petite qu’elle a à peine son propre code postal, Presley intervient pour l’aider.

Le passage d’une ville animée à de verts pâturages est peut-être exactement ce dont elle a besoin pour changer de vie. Mais elle n’a pas demandé que cette fin heureuse se termine par un magnifique vétérinaire avec un sourire éclatant et un penchant pour les chiots. Le gentil médecin est fiable, responsable et le genre d’homme que Presley a toujours évité.

L’amour et l’engagement sont prévisibles.

Alors pourquoi, dès qu’elle pose les yeux sur lui, est-ce qu’il devient tout ce qu’elle désire ?

Keaton Nash n’a jamais remis en question son cheminement régulier.

Ses frères le taquinent peut-être à propos de son rôle de vétérinaire de petite ville que son père lui a transmis, mais Keaton ne s’est jamais soucié de ses racines rurales. Et après la tragédie survenue il y a deux ans, il a le devoir, en tant qu’aîné des Nash, de s’occuper de sa famille.

Ce dont il n’a pas besoin, c’est de l’étrangère sexy et volage qui se pointe en ville et d’un cœur brisé qui bat à nouveau. Presley McDaniel est une distraction, une tentation rousse qui est la définition même d’une mauvaise idée.

Il s’est à peine remis de l’amour qui l’a abandonné pour poursuivre de plus grands rêves, et cette femme est vouée à en faire de même.

Sauf que pour la première fois, il veut abandonner sa stabilité.

Elle lui donne envie d’être imprudent.

Avis : J’ai trouvé le résumé très sympa et, ne connaissant pas l’auteure, j’étais curieuse de découvrir un de ses romans.

Presley est une jeune femme qui n’est pas capable de pas se poser dans la vie, d’ailleurs elle ne le veut pas. Aussi quand elle va aider sa grand-mère malade dans une toute petite ville, elle sait qu’elle ne restera pas et qu’elle ne veut aucune relation amoureuse. Pourtant, quand elle rencontre Keaton Nash, le vétérinaire sexy de la ville, ses résolutions flanchent. Keaton aime sa vie calme, il est serviable, toujours là pour aider les autres, et se rétablit de la dernière femme qui lui a brisé le cœur. Pourtant, il ne s’attendait pas à rencontrer Presley, cette jeune femme qui lui fait chavirer le cœur mais qui est complètement son opposée. Mais notre chère Presley ne lui rendra pas les choses faciles et elle fera ressortir une facette chez lui qu’il ne connaissait pas.

C’était un roman très sympa dans la veine de certains Jill Shalvis et j’ai passé un très bon moment à découvrir les personnages. Presley va s’ouvrir petit à petit à une vie qu’elle fuyait jusqu’à présent et Keaton va lui montrer qu’une vie dans une toute petite ville peut être parfaite aussi ! Elle, de son côté, va lui montrer qu’il doit être un peu plus impulsif et surtout, ne plus être aux ordres de tout le monde.

C’était une lecture très sympa et je suis curieuse de lire la suite sur les autres frères Nash !