American Panda de Gloria Chao (VO)

Résumé (traduction personnelle) : À dix-sept ans, Mei devrait être au lycée, mais sauter une classe faisait partie du master plan de ses parents. Désormais étudiante au MIT, elle est sur la bonne voie pour concrétiser le reste de son avenir: devenir médecin, épouser un Taiwanais préapprouvé, produire une portée de bébés.

Avec tout ce que ses parents ont sacrifié pour que sa vie pépère devienne une réalité, Mei ne peut se résoudre à leur dire la vérité – qu’elle (1) déteste les germes, (2) s’endort dans des cours de biologie et (3) a béguin pour son camarade de classe, Darren Takahashi, qui n’est décidément pas Taiwanais.

Mais quand Mei renoue contact avec son frère, Xing, séparé de la famille pour avoir fréquenté la mauvaise femme, Mei commence à se demander si tous les secrets en valent vraiment la peine. Peut-elle trouver le moyen d’être elle-même, quelle qu’elle soit, devant son réseau de mensonges?

Avis : Ce roman m’a beaucoup fait penser au roman Quand Dimple rencontre Rishi dans l’idée, mais alors que l’histoire portait sur la culture indienne, American Panda se porte sur la culture taiwanaise et c’était vraiment intéressant de découvrir ce récit.

Mei suit les plans de ses parents depuis très longtemps. Elle sait que s’en détourner serait vraiment très compliqué. D’ailleurs, elle l’a vu quand son frère a choisi une fille d’une autre nationalité, et qu’il a été déshérité. Elle essaie, du mieux qu’elle peut, de se conformer à leurs attentes … Le problème ? C’est que quoi que ses parents désirent, elle ne veut pas faire des études pour devenir docteur. Elle ne veut pas de rencontres arrangées. Mais comment faire pour le leur faire comprendre sans devenir la fille indigne qu’ils pensent qu’elle sera ?

J’ai passé un bon moment avec cette histoire. Mei essaie de tout son possible de faire plaisir à ses parents mais elle se rend compte qu’elle n’est simplement pas heureuse. J’étais triste de voir à quel point elle était tiraillée par ce qu’elle voulait et ce qu’on attendait d’elle. On se rend compte que certaines traditions sont difficiles et compliquées à conserver mais Mei devra choisir ce qu’elle est prête à faire pour avoir ses propres choix.

The Lost Witch by Chandelle LaVaun

The Coven: Elemental Magic, Book 1

Synopsis: I thought magic was make believe…but I was way wrong.

I was nobody. No matter how hard I tried, I never fit in with anyone at my high school. Now I know why.

Turns out I’m a witch. A scary powerful one, too. Except The Coven that claimed me won’t teach me how to use my magic.

Suddenly, I’m selected by the Goddess to hunt down a mythical locket needed to save the world from destruction. The only person who actually tries to help me is the alarmingly attractive Tennessee. He has immeasurable power and breathtaking mismatched eyes. I’m drawn to him on a level I can’t explain…and he’s forbidden from getting too close to me.

When the quest takes an unexpected dangerous turn, I have to improvise. This supernatural world is unraveling at my fingertips and I need to master my magic fast. If I don’t, I could get everyone I care about killed…

Review: It had been a while since I had read an urban fantasy novel and when I discovered this series, I was curious to discover this novel.

I admit that I did not expect to find a young adult novel and the characters are indeed 17 years old. But the mix is ​​quite surprising with the young characters and the story that may seem a bit too adult for them.

This aside, I had a good time with the novel and we discover Tegan, but also Tennessee who seem to meet in the strangest places. But now, it seems that Tegan is much more than she thought. In fact, she could even be a powerful witch. Yet, this news comes with other problems when she realizes that she has to save the world with other Coven people and find a very important medallion.

It was a nice novel even though I was not completely convinced. I had a good time and the ideas are nice even though I would have liked a little more understanding of their family’s stories. I do not know yet if I’ll read more, but I’m curious to see more events for the characters.

The Lost Witch de Chandelle LaVaun (VO)

The Coven: Elemental Magic, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Je pensais que la magie était imaginaire … mais j’avais tort.

Je n’étais personne. Malgré tous mes efforts, je ne me suis jamais liée avec qui que ce soit à mon lycée. Maintenant je sais pourquoi.
Il s’avère que je suis une sorcière. Une puissant et effrayante, aussi. Sauf que le Coven qui m’a trouvée ne m’apprendra pas à utiliser ma magie.

Soudain, je suis sélectionnée par la déesse pour traquer un médaillon mythique nécessaire pour sauver le monde de la destruction. La seule personne qui essaie réellement de m’aider est Tennessee, qui est extrêmement attirant. Il a un pouvoir incommensurable et des yeux incomparables à couper le souffle. Je suis attirée par lui à un niveau que je ne peux pas expliquer … et il lui est interdit de s’approcher trop près de moi.

Lorsque la quête prend une tournure dangereuse et inattendue, je dois improviser. Ce monde surnaturel se défait au bout de mes doigts et j’ai besoin de maîtriser rapidement ma magie. Si je ne le fais pas, je pourrais tuer tous ceux que j’aime…

Avis : Ça faisait un moment que je n’avais pas lu un roman d’urban fantasy et quand j’ai découvert cette série, j’étais curieuse de découvrir ce roman.

J’avoue que je ne m’attendais pas à retrouver un roman young adult et les personnages ont en effet 17 ans. Mais le mélange est assez surprenant avec les personnages jeunes et l’histoire qui semble peut-être un peu trop adulte pour eux.

Ceci mis à part, j’ai passé un bon moment avec le roman et nous découvrons Tegan, mais aussi Tennessee qui semblent se croiser dans les endroits les plus étranges. Mais voilà, il semblerait que Tegan soit bien plus que ce qu’elle ne pensait. En fait, elle pourrait même être une sorcière puissante. Pourtant, cette nouvelle s’accompagne d’autres problèmes quand elle réalise qu’elle doit sauver le monde avec d’autres personnes du Coven et retrouver un médaillon très important.

C’était un roman sympa même si je n’ai pas été complètement convaincue. J’ai passé un bon moment et les idées sont sympas même si j’aurais aimé un peu plus comprendre les histoires de leur famille. Je ne sais pas encore si je lirai la suite, mais je suis assez curieuse de voir la suite des évènements pour les personnages.

 

Sisters of Shadow and Light by Sara B. Larson

Sisters of Shadow and Light, Book 1

Synopsis: “The night my sister was born, the stars died and were reborn in her eyes…”.

Zuhra and Inara have grown up in the Citadel of the Paladins, an abandoned fortress where legendary, magical warriors once lived before disappearing from the world―including their Paladin father the night Inara was born.

On that same night, a massive, magical hedge grew and imprisoned them within the citadel. Inara inherited their father’s Paladin power; her eyes glow blue and she is able to make plants grow at unbelievable rates, but she has been trapped in her own mind because of a “roar” that drowns everything else out―leaving Zuhra virtually alone with their emotionally broken human mother.

For fifteen years they have lived, trapped in the citadel, with little contact from the outside world…until the day a stranger passes through the hedge, and everything changes.

Review: As soon as I saw the synopsis of this novel, I was curious to find out more! I love fantasy YA and it was a good opportunity to discover an author I didn’t know.

Inara and Zuhra have lived with their mother in a citadel since birth. They cannot leave and only their “governess” can sometimes go down to the city to buy food. But here they are, their mother is completely broken since Inara’s birth, which also coincides with their father’s disappearance. What about Inara? Well, this girl has a lot of power, but she never manages to stay lucid for very long and Zuhra tries to help her as best she can. It’s complicated, especially when their mother has no interest in Inara. However, things will change drastically when one day a man passes through the hedges that keep them away from the outside world, the only man who has managed to cross them since birth. And this change will completely change their lives.

I really enjoyed following the two young girls, although I was always looking forward to returning from Zuhra’s point of view. This young girl is resourceful, curious and above all ready to do anything for her sister. Unfortunately, things will not be so simple and if our heroine is happy to see a newcomer, the dangers are getting closer, but that is also how we will discover the truth about her father, about the Paladins and about what is happening in the outside world.

As I said, I had a good time and I’m very curious to learn more about the characters, especially about Raydin, and I look forward to reading the sequel now!

Sisters of Shadow and Light de Sara B. Larson (VO)

Sisters of Shadow and Light, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : “La nuit où ma sœur est née, les étoiles sont mortes et sont nées de nouveau dans ses yeux…”.

Zuhra et Inara ont grandi dans la Citadelle des Paladins, une forteresse abandonnée où des guerriers légendaires et magiques ont vécu avant de disparaître du monde, y compris leur père Paladin la nuit où Inara est née.

Cette même nuit, une immense haie magique s’est dressée et les a emprisonnés à l’intérieur de la citadelle. Inara a hérité du pouvoir Paladin de leur père ; ses yeux brillent en bleu et elle est capable de faire pousser des plantes à une vitesse incroyable, mais elle est piégée dans son propre esprit à cause d’un “rugissement” qui noie tout le reste, laissant Zuhra pratiquement seule avec leur mère, humaine émotionnellement brisée.

Depuis quinze ans, elles vivent piégées dans la citadelle, avec peu de contact avec le monde extérieur… jusqu’au jour où un étranger traverse la haie, et que tout change.

Avis : Dès que j’ai vu le résumé de ce roman, j’étais curieuse d’en découvrir plus ! J’adore le fantasy YA et c’était une bonne opportunité de découvrir une auteure que je ne connaissais pas.

Inara et Zuhra vivent avec leur mère dans une citadelle depuis leur naissance. Elles ne peuvent pas partir et seule leur « gouvernante » peut parfois descendre en ville pour acheter des vivres. Mais voilà, leur mère est complètement brisée depuis la naissance d’Inara qui coïncide aussi avec la disparition de leur père. Et Inara ? Eh bien, cette jeune fille a beaucoup de pouvoirs, mais elle ne parvient jamais à rester lucide très longtemps et Zuhra essaie de l’aider tant bien que mal. C’est compliqué, notamment quand leur mère ne s’intéresse nullement à Inara. Pourtant, les choses vont changer drastiquement quand un jour un homme passe les haies qui les maintiennent loin du monde extérieur, le seul homme qui a réussi à les franchir depuis leur naissance. Et ce changement va complètement bouleverser leur vie.

J’ai beaucoup aimé suivre les deux jeunes filles, même si j’étais toujours impatiente de retourner du point de vue de Zuhra. Cette jeune fille est débrouillarde, curieuse et surtout prête à tout pour sa sœur. Hélas, les choses ne seront pas si simples et si notre héroïne est contente de voir un nouvel arrivant, les dangers se rapprochent grandement, mais c’est aussi ainsi que l’on découvrira la vérité sur son père, sur les Paladins et sur ce qu’il se passe dans le monde extérieur.

Comme je le disais, j’ai passé un bon moment et je suis très curieuse d’en apprendre plus sur les personnages notamment sur Raydin et j’ai hâte de pouvoir lire la suite à présent !

Strange the Dreamer by Laini Taylor

Strange the Dreamer, Book 1

Synopsis: THE DREAM CHOOSES THE DREAMER

Since he was five years old, Lazlo Strange has been obsessed with the mythical lost city of Weep, but it would take someone bolder than he to go in search of it. Then a stunning opporunity presents itself – in the person of a hero called the Godslayer and a band of legandary warriors – and he has to seize his chance or lose his dream forever.

Review: I had heard a great deal about the author and her novels but even if I put them in a corner of my head, I never read them. Then came the translation into French and again the name echoed once more in my ears. Seeing all the praise on the various platforms I could not help but finally order me this first volume.

Strangely, I did not necessarily pay attention to the synopsis. Well, seeing positive reviews makes me want to buy books. Of course, I did not know what to expect and I must say that I was quite surprised because it was not at all the kind of novel I expected. This is a fantasy novel that we find here, with a young boy as a main character, but also a girl that we find much later in the story. In addition to that it’s a thick novel, very thick and I confess that I did not expect it either. Not that it’s a problem, not at all.

This is not necessarily a novel full of action it is rather a novel on the discovery of an unknown universe, on self-discovery because our hero is an orphan child abandoned at birth who knows nothing of his identity. And of course there is also this young, very intriguing and different girl and we are impatient to know all her secrets. I found it interesting that the author takes her time to explain her world even if it remains a bit fuzzy. The novel ends on a small cliffhanger and many things still remain to be discovered so I’ll be curious to discover Volume 2 to learn more.

Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor

Strange the Dreamer, Tome 1

Résumé : C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…
Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.

Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s’obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère… Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

Avis : J’ai énormément entendu parler de l’auteure et de ses romans mais même si je les avais mis dans un coin de ma tête, je ne les avais jamais lus. Puis est arrivée la traduction en français et là encore le nom a résonné une fois de plus dans mes oreilles. En voyant tous les éloges sur les différentes plateformes je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de me commander enfin ce premier tome.

Bizarrement, je n’ai pas forcément fait attention à la quatrième de couverture. Comme quoi, de voir les avis positifs, ça nous donne aussi envie d’acheter. Forcément, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je dois dire que j’ai été assez surprise parce que ce n’était pas du tout le genre de roman auquel je m’attendais. C’est un roman de fantasy que l’on retrouve ici, avec un jeune garçon en personnage principal, mais aussi une jeune fille que l’on retrouve beaucoup plus tard au cours du récit. En plus de cela c’est un roman épais, très épais et j’avoue que je ne m’y attendais pas non plus. Pas que ce soit gênant non, mais il est gros.

Ce n’est pas forcément un roman plein d’action c’est plutôt un roman sur la découverte d’un univers inconnu, sur la découverte de soi parce que notre héros est un enfant orphelin abandonné à la naissance qui ne connait rien de son identité. Et il y a bien sûr aussi cette jeune fille, très intrigante et différente et dont on est impatient de connaitre tous les secrets. J’ai trouvé ça intéressant que l’auteure prenne son temps pour nous expliquer son monde même s’il reste une part un peu floue. Le roman se termine sur un petit cliffhanger et de nombreuses choses restent encore à être découvertes alors je serai curieuse de découvrir le tome 2 pour en savoir plus.