Une place à prendre de J.K. Rowling

Résumé : Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets. Car derrière cette façade idyllique, Pagford est en proie aux tourmentes les plus violentes, et les conflits font rage sur tous les fronts, à la faveur de la mort soudaine de son plus éminent notable. Entre nantis et pauvres, enfants et parents, maris et femmes, ce sont des années de rancunes, de rancœurs, de haines et de mensonges, jusqu’alors soigneusement dissimulés, qui vont éclater au grand jour et, à l’occasion d’une élection municipale en apparence anodine, faire basculer Pagford dans la tragédie. Attendue de tous, J.K. Rowling revient là où on ne l’attendait pas et signe, avec ce premier roman destiné à un public adulte, une fresque féroce et audacieuse, teintée d’humour noir et mettant en scène les grandes questions de notre temps.

Avis : Je dois dire que j’étais curieuse de lire ce roman depuis sa sortie. Comment ne pas être intrigué quand l’auteure n’est nulle autre que J.K. Rowling, l’auteure de la série Harry Potter. De nombreux avis sont passés sur les blogs que ce soient des bons et des moins bons mais je pense qu’on ne peut se faire un avis sur celui-ci qu’en le lisant soi-même. Après il est vrai que le roman n’a vraiment rien à voir, même ne serait-ce qu’un peu, aux livres auxquels nous étions habitués. C’est un roman adulte, une satire de la société, une histoire assez sombre mettant en scène de nombreux personnages très différents.

On suit ici l’histoire de tous habitants de la bourgade de Pagford. C’est au départ un peu difficile, c’est vrai, de vraiment comprendre qui est qui, mais plus l’histoire avance et plus il est facile de replacer chacun des personnages dans leurs contextes. Ainsi, chaque chapitre se place au niveau de quelqu’un de différent et on peut ainsi les suivre tous tout au long de l’histoire et apprendre à les connaître de plus en plus au fil des chapitres. Mais revenons au contexte du roman. Un homme est mort, laissant sa femme et ses enfants derrière lui. Pourtant cette mort aura aussi de grandes conséquences sur la vie de chacune des personnes à Pagford. J’ai été assez étonnée de voir comment un événement tel que celui-ci pouvait changer tant de choses. Je ne peux pas vraiment raconter les répercussions, mais lui-même faisait partie du conseil de la paroisse qui séparait la ville en deux clans sur tous les choix à prendre et la place vacante qui s’est créée a ouverte de nombreuses opportunités. Une guerre va tout de suite éclater entre chacun, tout le monde voulant le poste pour des raisons différentes et tous réglant leur compte par la même occasion.

J’avoue que j’ai été très surprise par le roman. Je ne m’attendais pas du tout à cela mais j’ai trouvé le tout vraiment intrigant. Il faut dire que l’histoire a quelque chose d’unique que je n’avais pas encore lu. J’ai trouvé en tout cas le tout très intéressant et j’étais curieuse de lire l’histoire entière pour découvrir tout ce qui allait se passer. Tous les personnages ont une histoire que l’on prend plaisir à découvrir même si tout est loin d’être rose. Malgré les apparences, chaque famille a des difficultés et certaines plus que d’autres. On est triste avec eux surtout quand on voit les conséquences de leurs actions sur leurs proches. Des choses qui pourtant leur semblent anodines et qui vont tout détruire sur leur passage. Bien sûr, on s’attache à certains plus qu’à d’autres et la personne qui m’a le plus intrigué a été Krystal, cette jeune fille que tout le monde déteste et qui a eu une vie terrible… Mais les secrets seront aussi dévoilés petit à petit tout au long de l’histoire, nous surprenant et nous émouvant.

Je ne m’attendais pas non plus à une telle fin et j’avoue que j’ai vraiment eu le cœur brisé par une telle conclusion… C’était en tout cas un très bon roman, gros roman d’ailleurs aussi et j’ai été vraiment très contente d’avoir eu l’occasion de le découvrir. Cependant je comprends certains avis plus mitigés, le tout étant quand même très différent de ce qu’on peut lire.

4

mellianefini

19 thoughts on “Une place à prendre de J.K. Rowling

  1. Une belle chronique ! Je pense m’y mettre très prochainement, appréciant l’auteure pour HP. Je compte aussi lire Une Place à prendre, même si les critiques étaient plus mitigées…

  2. Il est dans ma PAL, mais je n’ai pas osé l’en sortir encore. Grande fan d’Harry Potter, j’ai peur d’être déçue, même si je sais que cela n’a rien à voir…
    Bref, j’attends!

  3. ahh ce bouquin, il va falloir que je fasse une mission commando chez moi, je l’ai acheté dès sa sortie étant une fan absolue de JK Rowling et ma mère me l’a aussitôt kidnappé, depuis il est ^porté disparu, je l’avais même oublié, faut vraiment que je le lise !!

    lune-et-plume.fr

    • ah ça… pour etre noir c’est noir. J’ai beaucoup aimé comment c’était écrit mais il ne faut pas etre déprimé. J’en parlais avec ma mère, elle me disait que c’était magnifiquement écrit mais qu’elle ne pouvait pas apprécié parce que c’était la vrai vie, et quand on veut lire, on aimerait quelque chose justement qui nous permette de nous échapper. Je pense qu’elle a raison aussi sur ça.

      • Je comprends tout à fait ta mère !! C’est vraiment ce qui m’ a gêné dans ce livre, pourtant j’ai l’habitude de lire des polars bien noirs et ça ne me gêne pas, mais là je n’ai pas réussi à faire de distanciation !

  4. J’ai très envie de me plonger dans ce roman qui dors dans ma PAL, mais j’ai peur de ne pas entrer dans l’histoire et de laisser tomber, car je sais que ce serai une erreur. Je pense que ce livre doit être lut, le sujet est très actuelle, et cela peut vraiment ce passer, de plus une satire de la société est toujours bonne à prendre. Mais je crois que vu tous les avis, il me fait peur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.