Darkest Fear de Cate Tiernan (VO)

Birthright, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Les instincts animaux de Vivi sont son héritage et peut-être sa chute dans ce début de série de fantasy romantique qui plaira aux fans des Neuf Vies de Chloe King.

Vivi sait la vérité sur sa famille et sur elle depuis ses treize ans. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle l’ait acceptée. Être Haguari n’est pas quelque chose qu’elle pense pouvoir accepter un jour. Comment peut-elle se sentir comme autre chose qu’un phénomène de foire, en sachant que c’est dans ses gènes et que ça l’a transforme en jaguar ?

Vivi a maintenant dix-huit ans, elle est prête à rompre avec les traditions de son patrimoine. Mais tout cela change avec la mort choquante et dévastatrice de ses parents et le mystère qu’ils laissent derrière eux. Vivi découvre une famille dont elle ne connaissait pas l’existence, et une vie ouvrant de nouvelles possibilités. De nouveaux amis, de nouvelles loyautés, et même une romance se profilent, mais les dangers ne ressemblent à rien à ce que Vivi aurait pu imaginer.

Avis : J’étais vraiment curieuse de lire ce roman ! Il faut dire que le roman et la couverture m’ont tout de suite attirée. La mention à Chloe King m’a aussi interpelée. J’ai regardé les épisodes de la série télévisée que j’avais beaucoup aimée et j’avais acheté les romans (bien que je ne les aie pas encore lus je l’avoue). De plus, je connais l’auteure par d’autres de ses romans dont j’avais entendu énormément de bien. Que de bonnes choses me direz-vous ? Hélas, avant de commencer la lecture, j’ai pu voir deux avis assez mitigés, mettant en branle ma conviction… Pourtant malgré cela, j’étais déterminée à voir par moi-même ce que donnait le roman, étant persuadée que je pourrais énormément l’apprécier. Cependant, cela n’a pas marché aussi bien que je le pensais…

Vivi est une jeune fille qui ne s’accepte pas. Elle a la possibilité depuis l’adolescence de se transformer en jaguar, et alors que chaque enfant à son âge en est toujours émerveillé, c’est loin d’être le cas pour elle qui se considère comme un monstre et renie complètement son héritage pour vivre une existence normale. D’ailleurs cela marche assez bien pendant des années, tout cela jusqu’à ce que ses parents se fassent assassiner d’une manière des plus étranges et qu’elle se retrouve toute seule. Et alors qu’elle range ses affaires chez elle, elle découvre une photo de sa mère avec une sœur dont elle ne connait nullement l’existence. Et ne sachant que faire de sa vie à ce moment présent, Vivi décide de partir découvrir cette femme dont elle ne connait rien, et c’est ainsi qu’elle rencontre son cousin Mathéo dont les parents sont morts de la même façon que les siens. Alors qu’elle s’installe chez lui, et recommence à prendre goût à la vie petit à petit, elle rencontre Rafael, un garçon mystérieux qui l’attire énormément.

Je crois que c’est un peu difficile d’expliquer mon sentiment par rapport à ce roman car c’est le seul qui m’ait laissé aussi dubitative. Vous allez très vite comprendre… Tout d’abord je dois dire que l’histoire en elle-même est assez intéressante et intrigante et j’étais vraiment curieuse de connaître la cause des meurtres et l’identité des attaquants. Donc je suis d’accord pour dire que la base était parfaite, mais je pense que j’ai eu plus de soucis pour le reste. Tout d’abord l’histoire… bien que cela pose  vraisemblablement le fil de l’intrigue, il ne se passe pas grand-chose… Et c’est vrai que j’ai été assez étonnée. Vivi ne se pose pas assez de questions, ne cherche pas vraiment les réponses à ses questions et reste assez passive au final. Elle essaie bien sûr mais alors qu’elle amorce des idées, elle ne va jamais au bout et on reste au même niveau qu’au début du roman. Ensuite il y a la romance entre Rafael et la jeune femme et là encore c’était assez étrange. J’ai trouvé que l’auteure avait bien réussi à créer une jolie tension entre eux, mais Rafael refuse de sortir avec elle, mais reste tout de même d’accord pour coucher avec elle. Bien sûr, c’est complètement hors de question pour Vivi, et comme il ne veut pas lui expliquer la raison, rien n’avance non plus. Elle émet de nombreuses hypothèses et alors qu’elle a les moyens de connaître la vérité, elle ne le fait pas vraiment… Après ces deux points, il y a la fin… ou plutôt le manque de fin. J’ai été assez surprise, je n’ai pas l’habitude de lire des romans qui s’arrêtent en plein milieu d’une histoire. Et je dois dire que c’est assez frustrant, un peu comme un film en trois parties que l’on arrêterait en disant « to be continued ».

Vous comprendrez donc que le tout m’a laissé un sentiment assez mitigé. Comme je le disais il ne se passe rien dans l’histoire et je pense que c’est dommage de faire un roman entier de cette partie, qui me donne plutôt l’impression d’une première partie de livre ou une introduction. Maintenant je ne dis pas que ce n’était pas bien, car j’ai quand même aimé ce que j’ai lu et je lirai avec grand plaisir la suite de l’histoire car justement j’attends d’avoir mes réponses et surtout j’attends qu’il se passe quelque chose. Je suis juste un peu interrogative par rapport à ce premier volume…

2

mellianefini

3 thoughts on “Darkest Fear de Cate Tiernan (VO)

  1. Je ne connais cette auteur qu’à travers sa série Balefire, avec le tome 3 qui m’attends bien sagement dans ma PAL. C’est une série que j’adore, donc j’étais curieuse de lire ton avis sur celle-ci. Mais avec ton avis mitigée je ne pense pas en faire une priorité 😉 !

  2. I’ve never heard of this author, Mel. The premise is really, I am sorry that the content didn’t deliver. Most of the time, things get ruined when the MC is just bland and that the plot didn’t go with the direction that you want it to go.

    At least, you were still able to get pleasure from this one. I think that’s the important thing.

  3. Thank you for sharing your thoughts, Melliane. It sounds interesting from the description, but it sounds like the actual book lets it down a bit. I’ll be interested to see what you think when you read the sequel.

    ~Ailsa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *