The Boost de Stephen Baker (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Ralf est un prodige du réseau. Il travaille pour le bureau du gouvernement des États-Unis qui met à jour les logiciels dans les boosts – un réseau de superordinateurs contenus dans une puce implantée dans le cerveau de 99 pour cent de la population mondiale. Inventé par des chercheurs chinois en 2032, Le boost doit conduire l’humanité à son saut cognitif le plus important depuis la découverte du feu.

Plusieurs jours avant une mise à jour nationale, Ralf remarque que cette dernière inclut un portail de surveillance – signifiant que les Américains, qui avaient négocié de hautes barrières pour protéger leur vie privée avec les fabricants chinois, vont maintenant être soumis à la norme chinoise invasive. Ralf tente de pirater le boost, mais se retrouve capturé par des agents travaillant pour un lobbyiste prééminent de Washington. Sa puce est arrachée, et Ralf en réchappe de peu.

Poursuivi par un mercenaire du lobbyiste, Ralf fuit à la frontière américano-mexicaine, où il existe d’autres comme lui – des humains « sauvages » en marge de la société, non améliorés par la technologie. C’est un monde effrayant contrôlé par de puissants barons de la drogue. Le seul espoir de Ralf est de travailler en quelque sorte avec ces patrons sauvages – en espérant recouvrer la liberté dans le monde numérique.

Avis : Je ne lis pas énormément de livres de science-fiction, mais dès que j’ai lu le résumé de celui-ci, j’ai su que l’histoire me plairait. L’idée d’un complot, de même qu’un monde gouverné par des puces que chaque personne possèderait et qui leur permettrait de vivre complètement dans le monde virtuel, m’a beaucoup intéressé. Il faut dire que c’est un peu une caricature de notre société actuelle, de même qu’une possibilité assez plausible pour notre futur.

Dans ce contexte, nous découvrons Ralf, un homme travaillant pour le compte du gouvernement, un prodige du réseau dont la vie va être complètement bouleversée. En effet, lors d’une rencontre avec une de ses amies, Suzy, il découvre une faille dans la prochaine mise à jour des puces. Après avoir tant bataillé pour avoir un semblant de vie privée, voilà que tout semble compromis sans que personne ne soit au courant. Mais Ralf est bien décidé à comprendre ce qu’il se passe, si on en lui laisse le temps en tout cas. Oh oui parce qu’aussitôt découvert ce nouveau problème, voilà que Ralf se fait enlever et retirer sa puce avant qu’il ne parvienne à s’enfuir. Pour un homme qui a toujours vécu dans ce monde virtuel et qui en a fait son métier, ce changement est radical. Impossible de récupérer les souvenirs qu’il a stocké dans sa puce, impossible de faire des recherches sur internet ou encore de contacter une autre personne à travers le réseau. Oui Ralf va devoir réapprendre à vivre, et avec son amie Ellen, une jeune femme en conflit avec elle-même, il va partir pour l’Amérique du Sud afin de retrouver son frère Simon pour trouver un moyen de lui réintégrer une puce. Mais alors qu’il n’a pas vu son frère depuis des années, il va se rendre compte qu’il est en fait au cœur d’une histoire qui le dépasse totalement. Pourchassés par certains, aidés par d’autres, Ellen et Ralf vont découvrir que leur monde cache bien des secrets et qu’ils pourraient faire une différence.

J’ai beaucoup aimé cette histoire et le monde était fascinant à découvrir. Ralf est un garçon débrouillard mais déterminé coûte que coûte à récupérer sa puce. Il va par ailleurs découvrir un grand nombre de secrets sur sa famille auxquels nous ne nous attendions pas. En effet, il rejoint son frère Simon, un garçon qui a toujours eu du mal à accepter cette vie et qui vit en marge de la société. Mais à partir de là, Ralf va comprendre que quelque chose se trame et que cet endroit secret à Juarez dont tout le monde parle et où des hommes sauvages ayant refusé l’implant vivent, n’est peut-être pas ce qu’il semble être. De très jolies idées sont mises en avant ici et j’étais curieuse de voir comment tout cela allait se terminer. Il faut dire que l’on suit finalement cette petite famille dans leurs plans et leurs désirs, bien que chacun veuille quelque chose de différent. J’ai aussi beaucoup apprécié Ellen. C’est une jeune femme qui est mal dans sa peau mais qui malgré un premier abord naïf, va arriver à trouver sa place dans ce nouveau monde.

C’était donc une bonne histoire et je suis assez curieuse de savoir s’il existera une suite ou pas. Le tout était en tout cas très intéressant.

4

mellianefini

15 thoughts on “The Boost de Stephen Baker (VO)

  1. L’histoire semble intéressante et le résumé est intriguant 🙂 Contente si ce roman t’a plu même si tu ne lis pas trop de science fiction, ça donne d’autant plus envie de l’essayer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *