Like a Mighty Army de David Weber (VO)

Safehold, Tome 7

Résumé (traduction personnelle) : Pendant des siècles, le monde de Safehold, dernier bastion de l’humanité, se trouvait sous la domination incontestée de Church of God Awaiting. L’Eglise ne permit rien de nouveau-pas de nouvelles inventions, pas de nouvelles compréhensions au monde.

Personne ne savait que l’Eglise était une fraude -un système de haute technologie élaboré, établi par une faction rebelle des fondateurs de SafeHold, destiné à garder l’humanité cachée de la race extraterrestre puissante qui avait détruit l’ancienne Terre.

Puis se réveilla Merlyn Athrawes, avatar cybernétique d’un guerrier mort depuis mille ans, abattu dans la guerre dans laquelle la Terre a été perdue. Moine, guerrier, conseillé aux princes et aux rois, Merlyn a un but: redémarrer l’histoire de la race humaine trop longtemps cachée.

Et maintenant, la lutte est bien en cours. L’empire insulaire de Charis a déclaré son indépendance de l’Église, et avec l’aide de Merlyn le monde entre dans une nouvelle ère de l’efficacité de vapeur. Repoussant l’Eglise blessée, Charis a attiré de plus en plus de pays de Safehold à la cause de l’indépendance et à l’autodétermination. Mais à un coût élevé dans le sang et la perte – un coût estimé par Merlyn Athrawes.

L’Eglise blessée se regroupe. Ses armées et ressources sont très vastes. La lutte pour l’avenir de l’humanité n’est pas terminée, et ne sera pas finie de si tôt …

 

Avis : Une nouvelle incursion dans le domaine de la SF, avec cette saga “Safehold” de David Weber. Une série complexe, qui compte au moins autant de personnages que la saga du “Trône de Fer” par George R.R. Martin.

Le concept s’avérait intéressant de prime abord: l’humanité a perdu la bataille pour la Terre et a enfin trouvé refuge dans le monde de Safehold. Une planète dominée par une Eglise puissante en pleine expansion, une Eglise en attente de son dieu.

Redoutant les nouvelles inventions, elle a interdit tout développement en ce sens. Ce que tout le monde ignore, c’est que cette Eglise est basée sur un mensonge. Seul un homme connaît la vérité, Merlyn Athrawes. Cependant, Merlyn n’est pas vraiment un homme et détient à son tour de nombreux secrets. Peut-il à lui seul sauver l’humanité des griffes de cette Eglise ?

Comme je le disais auparavant, le concept semblait intéressant et promettait aussi bien de l’action à couper le souffle qu’une réflexion sur un des thèmes les plus populaires en SF : qu’est-ce qui nous rend humains ?

Malheureusement, le roman n’aura pas tenu ses promesses. Beaucoup de nouveaux personnages sont introduits dès les premières pages et, pour ajouter à la confusion du lecteur, elles comportent également des comptes rendus en détail de chaque bataille se déroulant sur Safehold.

Loin de l’action promise, l’intrigue se traîne et n’avance guère. Pendant un long moment, j’ai eu l’impression de lire, non pas un roman, mais une série de brèves concernant les évènements se passant sur Safehold.

Ce qui ne m’a pas empêché de lire ce roman jusqu’au bout ; Néanmoins, mon impression générale est la déception, en très grande partie en raison de la stagnation de l’intrigue pendant la majorité du roman.

2

Cindy Van Wilder


http://cindyvanwilder.wordpress.com/

3 thoughts on “Like a Mighty Army de David Weber (VO)

  1. Déjà quand tu lis le résumé tu sens que ça va être un brin compliqué 😉 Les questions d’humanité, une église omnipotente … ça me tenterait bien. Mais je sens bien que mon cerveau n’y survivrait pas, surtout si c’est pour me retrouver plongée dans des annales de campagnes militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.