Adorateur de Joanna Wylde

Reapers Motorcycle Club, 5

Résumé : Il fixe les règles ; elle les enfreint.
Ses premiers pas dans l’existence n’ont pas été tout roses, mais Mélanie a appris à se battre pour se bâtir un avenir. Réchappée de l’enfer, elle a démarré une nouvelle vie tranquille sans histoires. Seulement, chaque nuit, elle rêve de Painter Brooks, un biker, que son coeur ne parvient pas à oublier. Tout a commencé de la plus innocente des façons : quelques lettres envoyées à un homme seul en prison. Amicales. Inoffensives. Sans aucun danger… jusqu’à ce que libéré, Painter rentre à la maison. Mélanie découvre alors que l’innocence n’a pas sa place chez les Reapers.

Avis : Bon c’est vrai que je suis un peu dissipée avec cette série. J’ai lu le premier tome, puis le quatrième et enfin le cinquième. Oui, vous noterez le trou entre 1 et 4… Mais je me suis lancée avec plaisir dans ce cinquième volume ! Bon j’avoue que j’ai eu un autre petit souci… oui, oui… ma mémoire de poisson rouge a encore frappé et c’est vrai que je ne me rappelais plus grand-chose de l’univers. Vous me direz que ce n’est pas très compliqué pour une romance de bikers… mais si ! Surtout quand on commence à avoir du mal à resituer les personnages. Mais c’est vrai qu’en soit on suit principalement les deux protagonistes donc ce n’est pas si gênant.

J’ai été assez étonnée par le format de l’histoire. Les périodes sont un peu mélangées et on commence par la fin pour ensuite retourner en arrière. C’était en tout cas intéressant de voir ce qu’il s’était passé entre Melanie et Painter. Il faut dire qu’on s’attache facilement à eux ! Melanie n’est pas vraiment de celles qui trainent facilement avec les bikers, elle a des préjugés mais les laisse de côté dès qu’elle connait Painter. Mais voilà leur début de relation est très vite interrompu quand Painter se retrouve en prison pour deux ans.  A sa sortie pourtant, les choses se compliquent une fois de plus entre eux.

J’avoue que j’avais bien envie de secouer notre héros au cours de l’histoire. Il ne se rend pas compte de ce qu’il fait subir aux autres ! Pour lui le club, c’est sa famille et même s’il risque beaucoup, notamment à cause de sa conditionnelle, il n’hésite pas à agir à l’encontre de la loi. Je peux comprendre qu’il doive beaucoup au club mais quand même il abuse ! Oui, il abuse ! Parce qu’il connait parfaitement les conséquences de ses actions et surtout que personne ne l’a obligé à faire quoi que ce soit. Et puis il y a Melanie… Leur relation est assez compliquée parce qu’il n’est pas forcément toujours correct avec elle et je comprends parfaitement sa méfiance. Il faut dire qu’il n’a fait qu’enchainer bourdes après bourdes… Mais voilà, ils sont aussi très touchants ensemble et j’étais vraiment curieuse de voir comment leur histoire allait se terminer.

C’était un nouveau tome très agréable à lire, épais aussi mais qui se lit très rapidement.

4 

mellianefini

10 thoughts on “Adorateur de Joanna Wylde

  1. Pas trop tentée non plus pour le moment à cause de l’univers de bikers mais aussi de la couverture…
    … Même si je sais que parfois il faut alors à l’encontre de ces préjugés pour avoir de jolies surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.