Hollywood Dirt d’Alessandra Torre

Résumé : Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d’Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.
Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit dans un bled paumée de Georgie qui la rejette.
Et quand l’avion de Cole Masten atterrit sur l’aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville et reste ébahi. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui.
Et quand son chemin croise celui de Summer, elle saute sur l’occasion pour se faire embaucher.
Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes sauf Summer qui n’aime pas son arrogance et sa manière de parler.
Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois…

Avis : J’ai vu beaucoup d’éloges pour ce roman et j’avoue que j’étais vraiment impatiente de me plonger dans l’histoire ! Il faut dire que c’est un environnement sur lequel j’ai peu lu !

Summer est exclue de la ville où elle habite avec sa mère. Pourquoi ? On semble comprendre que cela à avoir avec son ex, mais il faudra attendre la fin du roman pour vraiment en savoir plus à ce sujet. Mais voilà, ce conflit lui faire rêver d’une autre vie et elle désire plus que tout quitter cette petite ville. Hélas, l’argent lui fait défaut. Mais quand elle apprend qu’un film (produit par Cole Masten) va venir se tourner chez elle, elle n’hésite pas à se mettre en avant pour essayer d’en gagner un peu. Elle ne s’attendait seulement pas à ce qu’on lui propose le premier rôle.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. J’aurais du mal à pointer la raison… Les chapitres sont courts et suivent Summer et Cole chacun dans leur vie. C’était assez difficile de passer d’un personnage à l’autre sans plus de développement et c’est vrai qu’on ressent facilement la cassure du récit. De même les ragots en fin de chapitres n’aident pas à y voir plus clair. Pourtant, tout s’arrange quand les deux personnages se rencontrent. On retrouve un récit qui se suit plus facilement en alternant le point de vue des protagonistes au travers de leurs rencontres. J’avoue que je me suis beaucoup plus impliquée à ce moment-là et même si les personnages sont parfois un peu frustrants et changeants, c’était agréable d’assister à leurs échanges.

La fin était très sympa et j’ai beaucoup aimé connaitre la vérité sur son exclusion de la ville. Je n’ai cependant pas eu le coup de cœur que beaucoup semblent avoir eu pour le roman. Il m’a manqué un petit quelque chose.


15 thoughts on “Hollywood Dirt d’Alessandra Torre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.