November 9 de Colleen Hoover

Résumé : C’est une histoire d’amour entre un mec (moi) et une fille (Fallon).
Je crois.
Est-ce que l’on peut considérer ça comme une histoire d’amour si ça ne se termine pas avec de l’amour ?
Les mystères se terminent quand le mystère est résolu.
Les biographies se terminent quand l’histoire de la vie a été racontée.
Les histoires d’amour devraient se terminer avec de l’amour, non ? Peut-être ai-je tort. Peut-être que ce n’est pas une histoire d’amour. Si vous me le demandiez… je dirais que cela pourrait être considéré comme une tragédie.
Quoi que ce soit – et quel que soit la fin – j’ai promis de tout raconter. Donc sans plus s’éterniser.
Il était une fois… une fille.
LA fille.

Avis : Comme toujours, j’étais vraiment impatiente de me plonger dans un nouveau roman de Colleen Hoover. Je suis ravie de voir à chaque fois ses romans traduits en Français !

Fallon est une jeune fille qui a été marquée par la vie. A ses 16 ans, un incendie lui a presque été fatal et elle en porte maintenant les cicatrices. Ces cicatrices qui lui ont d’ailleurs fait perdre son rôle dans une série montante et qui lui ont fait perdre toute confiance en elle. Elle se cache, elle les déteste, elle en a honte. Mais voilà, deux ans jour pour jour après le drame, elle décide de se lancer dans une nouvelle vie, d’avoir enfin un nouveau départ en déménageant à New York, loin de cette histoire. Quand elle en parle ce jour même au restaurant avec son père, elle ne s’attendait pas à ce qu’un garçon vienne l’aider, qu’un inconnu prenne sa défense devant ce père qui ne semble pas approuver. Finalement et alors qu’elle ne le prévoyait pas, Fallon va passer sa dernière journée avec Ben, une journée très agréable, un moment inoubliable. Mais selon la mère de la jeune fille, aucune histoire d’amour ne devrait commencer avant ses vingt-trois ans et Fallon est bien décidée à suivre cette règle. Refusant tout contact avec Ben, ils s’accordent cependant à se retrouver chaque année pendant 5 ans, ce seul jour, pour échanger. Ben étant écrivain, elle lui demande d’écrire leur histoire, et chaque année, en en apprenant plus, il pourra ainsi compléter cette histoire.

C’était très touchant de les voir se retrouver d’années en années et pourtant rien ne sera simple. Chacun essaie d’agir au mieux pour l’autre même si certains choix font souffrir. On attend avec impatience chaque prochain 9 Novembre pour savoir ce que sont devenus les deux personnages. C’est vrai qu’en un an, tant de choses peuvent se passer et un jour reste finalement très court. On découvrira les peines, l’espoir, les bons moments mais aussi leur attente impatiente d’arriver enfin à ce jour. C’était une histoire prenante et entrainante, on s’attache facilement à Ben et Fallon, aux déconvenues de leurs vies. Et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à une telle fin. J’ai terminé l’histoire les larmes aux yeux, des révélations qui nous permettent finalement de répondre aux différentes questions que l’on se pose au cours de l’histoire.

Encore une fois, c’était une jolie lecture !

 

21 thoughts on “November 9 de Colleen Hoover

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.