Lake Silence d’Anne Bishop (VO)

Meg Corbyn, Tome 6

Résumé (traduction personnelle) : Les lois humaines ne s’appliquent pas dans le territoire contrôlé par les Autres – vampires, métamorphes et êtres paranormaux encore plus meurtriers. Et c’est un fait que les humains ne devraient jamais oublier. . .

Après son divorce, Vicki DeVine a repris une station balnéaire rustique près du lac Silence, dans une ville humaine qui n’est pas contrôlée par les hommes. Des villes comme celle de Vicki n’ont aucune distance avec les Autres, les prédateurs qui dominent la plus grande partie de la terre et toute l’eau à travers le monde. Et quand un lieu n’a pas de frontières, vous ne savez jamais vraiment ce qui vous observe.

Vicki espérait trouver une nouvelle carrière et une nouvelle vie. Mais quand sa locataire, Aggie Crowe – l’une des «métamorphes» – découvre un cadavre, de nouveaux ennuis apparaissent. Les détectives veulent accuser Vikki de meurtre, malgré la preuve que rien d’humain n’aurait pu tuer cette victime. Alors que Vicki et ses amis cherchent des réponses, les choses deviennent dangereuses – et il faudra tout ce qu’ils ont pour rester en vie.

Avis : Après avoir fini l’histoire de Meg et de Simon, j’étais vraiment curieuse de découvrir ce premier spin off. Comment ne pas l’être ? J’ai adoré tous les romans et j’étais vraiment impatiente de voir ce que l’auteure allait nous réserver.

Vicki a réussi à refaire sa vie depuis son divorce. Ce n’est pas simple car elle garde les séquelles des harcèlements moraux que son mari lui a fait subir et n’est pas très à l’aise auprès des des hommes. Mais elle s’est reconstruite, elle essaie de créer une sorte de petite auberge pour tous. Pourtant, rien n’est simple et quand elle découvre un corps non loin de chez elle, c’est le début des ennuis. Il semblerait que son ex-mari soit lié à cette histoire et qu’il fasse parti d’un groupe qui désire acquérir ses terres. Ils semblent avoir oublié les règles qui régissent cet endroit ou le fait que Vicki soit aidée par les Autres qui se sont attachés à elle.

J’ai passé un très bon moment avec cette histoire mais je dois dire que je l’ai trouvée en dessous de ceux précédents. Vicki est finalement, quand on y réfléchi, assez proche de Meg sur plusieurs points, mais c’est vrai que personne dans ce style-là ne peut surpasser l’héroïne originale pour moi. J’ai beaucoup aimé suivre l’enquête et voir ce que les personnages allaient faire par la suite. C’était aussi très sympa de voir quelques petits liens avec les premiers tomes même si c’est vraiment très léger. Ce roman est vraiment un standalone et une histoire qui se suffit à elle-même.

Je me demande si l’auteure nous proposera autre chose, mais dans tous les cas j’étais ravie de me replonger dans l’univers et découvrir de nouveaux personnages qui nous font voyager !

10 thoughts on “Lake Silence d’Anne Bishop (VO)

  1. C’est cool de savoir que même lorsque l’on croit qu’il n’y en a plus, eh bien en fait, il y en a encore ! Je ne me suis pas lancée dans l’aventure Meg Corbyn, mais j’y compte bien 😉 Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.