Le sportif et l’introvertie de L.H. Cosway & Penny Reid

Mis à l’essai, Tome 1

Résumé : New York Élite
Par Une Cyber Espionne

22 Avril

MESDAMES ET MESSIEURS ! J’ai une annonce à faire. Vous savez, ce type dont j’ai parlé il y a quelques mois ? Le très, très, très séduisant joueur de rugby irlandais qui joue pour la RLI ? Le joli cœur avec de gros problèmes de sang-froid, le corps d’un gladiateur, et le visage d’une star de cinéma ? Le sportif aux choix vestimentaires douteux, lesquels m’avaient poussée à supputer qu’il était le bâtard d’un Leprechaun et d’un Hobbit ? Ronan Fitzpatrick ? Ça y est, vous le replacez ?

Eh bien, j’ai une confession à vous faire…

L’INTROVERTIE

Annie Catrel, petit génie des réseaux sociaux, est la star de l’agence de relations publiques Davidson & Croft le jour. De nuit ? Elle est la Bloggueuse; Célébrité anonyme qui peut influencer l’opinion publique en deux coups de publications Instagram. Elle est la Cyber Espionne, la créatrice anonyme de New York Élite, et la coqueluche de la Toile. Annie domine le monde virtuel, mais la réalité ? Euh, pas vraiment.

LE SPORTIF

Ronan Fitzpatrick est le talonneur le plus talentueux que le rugby irlandais a connu, et il déteste les médias, papier ou digitaux. La presse lui a fait une réputation de tête brûlée qui lui colle à la peau. Suspendu de son équipe, Ronan vient chercher la paix et l’anonymat à Manhattan… Mais c’est sans compter sur l’œil de lynx de la Cyber Espionne. Il faut dire qu’on ignore difficilement un physique comme celui de Ronan.

LE PLAN

Quand Ronan arrive, réticent, à Davidson & Croft pour améliorer son image médiatique, il ne s’attend pas à rencontrer la timide et superbe Annie, et encore moins à l’attirance violente qu’il éprouve pour elle. Lorsqu’on leur propose de travailler ensemble, Ronan saute sur l’occasion. Jusqu’où Annie ira-t-elle pour sauvegarder son anonymat ? Et comment réagira le sportif quand il découvrira qui est vraiment l’introvertie ?

Avis : J’avoue, je suis un cœur d’artichaut livresque… Il suffit d’un héros au physique avantageux, avec une certaine noblesse d’âme et poufff, mon petit cœur se met à frémir. Un cœur d’artichaut je vous dis…

Si j’ai choisi ce livre, ce n’est pas pour le titre, ni pour la couverture, mais pour l’auteure. J’adore sa série sur « Le club des tricoteuses anonymes » (long soupir pour Quinn et Nico), et j’ai sauté sur l’occasion de lire celui-ci.

Cœur d’artichaut je vous dis ! Mais avec du goût !

Tout oppose les protagonistes : Annie n’aime pas côtoyer les gens, évoluer en société. Elle ne sait pas faire, les codes des relations humaines lui échappent. Elle bafouille, rougit, n’a qu’une envie, plonger dans un trou de souris et y rester. Par contre, dans les articles qu’elle publie sur son blog, sa langue est acérée. Les célébrités sont passées à la loupe, décortiquées, et elle ose dire ce que tout le monde tait. C’est le seul espace où elle a le sentiment d’être elle-même.

Ronan est sûr de lui, impulsif et très décidé. Le monde ? Il l’emmerde… (Oups ! Désolée pour ce vocabulaire fleuri !) Il fait ce qu’il veut, comme par exemple casser la figure à un de ses coéquipiers parce qu’il a couché avec sa copine. Ok, il avait ses raisons, mais cela entache l’image de son club. Parce que Ronan est une star du rugby, et si le milieu aime les mauvais garçons, il n’aime pas les mauvais garçons violents.

Alors voilà, il est obligé de redorer son image, et ça tombe bien, Annie est un génie là-dedans. Sauf que normalement, elle opère dans l’ombre. Mais dès qu’il la rencontre, il sait qu’elle n’est pas comme les autres.  Et il est bien décidé à la mettre en lumière.

Schéma classique – le mec viril, la fille timide–, mais qui fonctionne diablement bien. L’humour est au rendez-vous (comme toujours dans les romans de Penny Reid), les réparties sont efficaces et font mouche, Annie est touchante, attachante.

Bref, j’ai adoré !

Et il y a Ronan… Un nom de plus sur ma liste de héros préférés. Oui, je sais, elle s’allonge… Mais je ne suis pas responsable, c’est dans mes gènes.

Cœur d’artichaut livresque un jour, cœur d’artichaut toujours !

Céline

7 thoughts on “Le sportif et l’introvertie de L.H. Cosway & Penny Reid

  1. J’ai lu un avis mitigé, il y a peu après des avis tout aussi enthousiastes que le tien qui m’avaient un peu refroidi, ta chronique me redonne envie de tenter ce roman.

  2. « J’avoue, je suis un cœur d’artichaut livresque… Il suffit d’un héros au physique avantageux, avec une certaine noblesse d’âme et poufff, mon petit cœur se met à frémir ». —> ahahahahaha tu m’as fais trop rire, c’est la même pour moi!
    et en plus j’ai adooooooooré « Le club des tricoteuses anonymes » – je ne savais pas que c’était de la même auteur!! et hop +1 dans ma wish-list c’est sur!!

  3. « Schéma classique – le mec viril, la fille timide » et pourtant qui a su t’emballer ! je vais de te faire confiance sur celui-ci et tenter de le lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.