Les Mille Vies d’Irena de Tilar J. Mazzeo

Résumé : En 1942, alors que Varsovie est plongée dans la terreur et que tous les Juifs de la ville sont parqués dans le ghetto où ils tentent désespérément de survivre, une jeune femme au caractère bien trempé va faire preuve d’un courage exceptionnel : Irena Sendler.
En tant qu’agent des services de santé publique, Irena est l’une des très rares non-Juives autorisées à se rendre quotidiennement au cœur du ghetto. Bravant tous les risques, elle se lance alors dans la dangereuse construction d’un réseau de résistance afin d’exfiltrer les enfants juifs, allant même jusqu’à lister secrètement le nom de ceux qu’elle réussit à mettre à l’abri.
À elle seule, Irena Sendler aura sauvé 2 500 vies.
Dans le ghetto de Varsovie, quatre-vingt-dix pour cent des familles ont péri.

Avis : Voilà un genre de roman que j’aime beaucoup. Mais c’est vrai que je dois bien avouer que ça fait très longtemps que je ne me suis pas plongée dans un tel récit. D’ailleurs je ne connaissais pas Irena Sendler et j’étais très curieuse de découvrir son histoire.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman. J’ai trouvé le style un peu déstabilisant au départ. Il faut aussi s’habituer au fait que le récit est écrit au présent tout en balayant plusieurs années. Mais une fois que c’est fait, je n’ai plus eu de soucis et je me suis passionnée par la vie de cette jeune femme hors du commun. Irena, comme tu as été courageuse ! J’ai été impressionnée par tout ce que tu es parvenue à faire pour ces enfants, à tous ceux que tu as réussi à sauver, au stress quand les SS et la Gestapo étaient sur tes traces, ou encore à la relation très compliquée que tu as essayé d’entretenir avec Adam, l’homme juif que tu aimais tant !

C’était un roman très intéressant et qui comme beaucoup d’autres montrent les horreur de la guerre. Mais surtout, on apprend à connaitre Irena, et tous les gens qui l’ont aidée, qui ont fait que toutes ses actions ont été couronnées de succès, mais on découvre aussi tous les morts, toute la difficulté et la peur d’être trahie qu’elle a ressentie. C’était un roman vraiment passionnant et j’ai vraiment été entrainée par l’histoire de cette jeune femme.

21 thoughts on “Les Mille Vies d’Irena de Tilar J. Mazzeo

  1. Je suis en pleine lecture d’un roman qui aborde cette période, et je viens d’en finir un l’autre qui l’abordait aussi, je crois que je vais faire une pause avec le 2d guerre mondiale même si je ne doute pas que ce livre soit passionnant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.