Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor

Strange the Dreamer, Tome 1

Résumé : C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…
Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.

Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s’obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère… Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

Avis : J’ai énormément entendu parler de l’auteure et de ses romans mais même si je les avais mis dans un coin de ma tête, je ne les avais jamais lus. Puis est arrivée la traduction en français et là encore le nom a résonné une fois de plus dans mes oreilles. En voyant tous les éloges sur les différentes plateformes je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de me commander enfin ce premier tome.

Bizarrement, je n’ai pas forcément fait attention à la quatrième de couverture. Comme quoi, de voir les avis positifs, ça nous donne aussi envie d’acheter. Forcément, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et je dois dire que j’ai été assez surprise parce que ce n’était pas du tout le genre de roman auquel je m’attendais. C’est un roman de fantasy que l’on retrouve ici, avec un jeune garçon en personnage principal, mais aussi une jeune fille que l’on retrouve beaucoup plus tard au cours du récit. En plus de cela c’est un roman épais, très épais et j’avoue que je ne m’y attendais pas non plus. Pas que ce soit gênant non, mais il est gros.

Ce n’est pas forcément un roman plein d’action c’est plutôt un roman sur la découverte d’un univers inconnu, sur la découverte de soi parce que notre héros est un enfant orphelin abandonné à la naissance qui ne connait rien de son identité. Et il y a bien sûr aussi cette jeune fille, très intrigante et différente et dont on est impatient de connaitre tous les secrets. J’ai trouvé ça intéressant que l’auteure prenne son temps pour nous expliquer son monde même s’il reste une part un peu floue. Le roman se termine sur un petit cliffhanger et de nombreuses choses restent encore à être découvertes alors je serai curieuse de découvrir le tome 2 pour en savoir plus.

10 thoughts on “Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor

  1. Je ne lis jamais la quatrième de couverture car j’adore être surprise ! Tu ne trouve pas que cela ajoute une saveur supplémentaire de ne rien savoir à l’avance ? 😉

  2. Cette couverture est splendide et très attirante. Mais je ne sais pas pourquoi je ressens un mauvais feeling avec ce livre alors que pourtant tout le monde le trouve génial. Je pense que c’est l’aspect onirique qui me rebute et qui me fait peur. Car ce n’est pas ce que j’apprécie le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.