Des Vies Volées de Susan Allott

Résumé : Un premier roman au suspense psychologique mordant, intense et noir, qui rouvre les plaies d’un épisode sensible et dramatique de l’histoire australienne récente : l’enlèvement, organisé par l’État, des enfants aborigènes. Une cascade d’émotions brutes pour un texte en lice pour les prestigieux Dagger Award 2021.

1997, Londres. Isla Green, trente-cinq ans, reçoit un appel de son père, l’informant d’une étrange nouvelle : la police de Sydney vient de le déclarer suspect potentiel dans une affaire vieille de trente ans. Le sexagénaire aurait été le dernier à avoir vu vivante leur voisine, et amie, Maddie, disparue brutalement en 1967 et dont la mort vient d’être établie.

Secouée par cette enquête qui ravive des souvenirs douloureux, Isla se sent obligée de rentrer chez elle, en Australie, pour aider ses parents dans cette période compliquée. Mais revenir après dix ans d’absence n’est pas simple pour la jeune femme, elle-même fragilisée. Car pour comprendre ce qui est réellement arrivé à Maddie, cette adorable voisine qui la gardait petite, Isla va devoir affronter les fantômes de son passé, ceux de ses parents. Mais aussi percer le silence de cette petite communauté de la banlieue de Sydney qui a traité en bon voisin, pendant de longues années, un ravisseur d’enfants aborigènes…

Qu’est-il arrivé à Maddie ? Et si le destin funeste de la jeune femme était étroitement lié aux drames du passé colonial australien ?

Avis : Isla ne pensait pas rentrer de sitôt chez elle en Australie, mais son père est au cœur de la tourmente : la police pense qu’il est impliqué dans la disparition d’une femme trente ans plus tôt. Depuis toute jeune, Isla a toujours pris la défense de son père, toujours ! Mais est-ce qu’elle pourra encore le faire cette fois-ci ? Déterminée à découvrir ce qui est arrivé à Mandy, notre héroïne va se replonger dans le passé pour connaître la raison de sa disparition.

Nous allons ainsi alterner passé et présent, entre 1967 et 1997, et suivre le point de vue d’Isla et de Mandy. J’ai apprécié suivre Isla, elle va comprendre que son père n’était pas aussi parfait qu’elle le pensait et ça sera quelque chose de difficile à avaler. J’étais curieuse de voir ce qui était arrivé à Mandy.

C’était un roman assez sympa et je relirai un autre livre de l’auteure avec plaisir.

2 thoughts on “Des Vies Volées de Susan Allott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *